• Déforestation

    Les écosystèmes humides se sont rétrécis de 85%

    Depuis 1998, la WWF publie tous les deux ans son rapport « Planète Vivante », qui mesure l'état de la biodiversité sur la planète. Et, une nouvelle fois, le constat est alarmant : cette année, l’ONG révèle que depuis 1970, 68% des populations de mammifères, d’oiseaux, d’amphibiens, de reptiles et de poissons ont disparu.

    Comment expliquer ce déclin ? Depuis la révolution industrielle, l’Homme ne cesse de détruire ou dégrader les forêts, les prairies, les zones humides et autres écosystèmes vitaux, au point que 75% de la surface terrestre libres de glace ont déjà été considérablement altérés, la plupart des océans sont pollués, et les zones humides ont perdu plus de 85% de leur superficie. Les poissons sont également fortement impactés par la construction de barrages qui bloquent leurs voies migratoires, les empêchant de rejoindre leurs zones de frai et d’alimentation.

    Les animaux, victimes directes de la déforestation

    Mais ces dernières décennies, la perte d’écosystèmes est principalement due à la conversion d’habitats vierges en terres agricoles. Conséquence : une espèce de plantes sur cinq (22%) est aujourd’hui menacée d’extinction, la plupart d’entre elles se trouvent sous les tropiques.

    La déforestation a aussi un impact indéniable sur la faune. Les animaux qui vivaient dans une forêt avant que celle-ci ne soit détruite n’ont plus d'endroit où aller, ils ne peuvent plus se nourrir correctement et encore moins se reproduire. Et les chiffres sont éloquents : dans certaines sous-régions tropicales d’Amérique du Sud, la perte de la population d’animaux sauvages atteint 94%.

    À lire aussi Les 10 animaux qui luttent contre les nuisibles du jardin

    La conversion de forêts en terres agricoles a un lourd impact sur les animaux.

    Radins.com


    votre commentaire
  • Il est une des emblèmes de Toulon, du haut de son sommet calcaire, il surplombe la ville de Toulon. La haut, il y a un véritable réseau de fortifications: le Fort Saint Antoine, la tour Ubac, la tour Beaumont, le sanctuaire de notre dame du Faron (ancienne poudrière), la caserne du centre, le Fort de la croix Faron...


    On peut y accéder en voiture, par le téléphérique ou comme moi en randonnée.
    Ce jour là, la randonnée n’était pas prévue à cause du temps.
    Mais en se levant au petit matin, le temps n’était pas si mauvais que prévue.
    Alors sans rien préparer, avec mon fils on a décidé d'aller monter le Faron. Et pas comme "tout le monde", par sa face la plus sauvage, la face nord.


    Ce fut une sacrée aventure, Enzo qui a un parcours d'apprentissage particulier à l'institut Médical Educatif ne savait pas que cette journée serait pleine d'émotion. Entre ce début de randonnée ultra sportif, puis une rencontre surprise et ce via ferrata non prévue ou il a fallut qu'il surmonte ses peurs....Quelle journée ! Beauté du site, de l'histoire par ces fortifications, du régal autour d'un pique nique entre père et fils, des moments forts de partage. Cette journée de dimanche que l'on pensait sous la pluie devant la télé se transformait en une des plus belle journée de l'année.

     

     

    L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, arbre, plein air et nature

    RENCONTRE inattendue pour Enzo. Enzo qui est dans un Institut Médical Éducatif a passé une folle journée dans notre belle provence, suivez sa journée pleine d émotions


    votre commentaire
  • L'émission : Le besoin d'approvisionnement de l'homme en nourriture, en eau et en ressources énergétiques l'a poussé à mettre sur pied des infrastructures remarquables, à l'image du barrage Hoover.

    Installé sur le fleuve Colorado dans les années 30, il a permis la construction de la ville de Las Vegas dans un sud-ouest américain jusque-là aride.

     En Espagne, la culture en serre permet de fournir l'Europe entière en fruits et légumes, toute l'année.

    Le Brésil, quant à lui, s'est spécialisé dans l'élevage bovin et est capable de répondre à la demande mondiale. La consommation d'énergie atteint elle aussi des sommets. Comment alimenter la planète de demain ?

     

    machaine78


    votre commentaire
  • L’image contient peut-être : fleur et plante

    Les mots qui logeraient
    Au creux de tes silences
    Le souffle de ta voix
    Comment les réveiller ?

    La nuit viendrait peut-être
    Sur la crête d'un rêve
    Au bout de l'impossible

    Cette trouée violente
    Dans les dalhias du soir

    Les jardins de l'enfance
    Seraient là redonnés
    Avec toutes les roses
    La brûlure de l'été

    Et cette cicatrice
    Dans les jours du malheur
    Serait comme oubliée

    La vie serait donnée
    Et l'amour matinal

    Nul poème à écrire
    Pour combler ici-même
    Ta lumière béante.

    Jean Lavoué, 11 septembre 2020
    Photo Pixabay/Josch 13

    www.enfancedesarbres.com
     
    Sur FB

    votre commentaire
  •  
    Mon site, pour tous les passionnés d'oiseaux et de nature http://pagesperso-orange.fr/vivre-ave... 
     
     

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires