• Je me suis souvent surpris a rêver.
     

    Je me voyais au cœur de paysages splendides, après avoir tout plaquer.
     

    Bizarrement ces rêves jamais je n'en parlais.
     

    Ils restaient la en suspend dans un coin de ma tête, attendant de meilleurs jour pour naitre.

    Mais la vérité c'est qu'il n'y a pas de meilleurs jour.
     

    Les années passent et
    L'attente déchire l'envie, elle éteint les feux de la passion, les années font se noyer nos vérités d'enfant, puis la logique d'adulte la défiant,

    on s'oblige a vivre déviants.



    Tu sais J'ai peur de grandir

     

    MrLibertedepenser MrLibertedepenser

     

     


    votre commentaire
  • il faisait chaud ,une petite balade ,fut la bienvenue,parmi les passants,les pêcheurs,les mamans qui promènent les enfants,chiens,oiseaux canards ,

    tout y est pour se sentir bien dans ce cadre de verdure...

      

    et avec ..
    la musique : untameable fire

     


    votre commentaire
  • Bernard Friot, sociologue et économiste, nous montre comment nous pouvons à l'avenir nous réapproprier notre travail et la valeur économique que nous produisons, en nous opposant à la logique du capital et du marché du travail.

    Supprimer la propriété lucrative, redéfinir la valeur et instaurer un salaire à vie pour tous, en prolongeant le principe de la cotisation sociale, déjà présente chez les fonctionnaires, les retraités, et dans la sécurité sociale : telles sont les pistes évoquées par Bernard Friot pour émanciper les individus économiquement et sortir du capitalisme.

    Site officiel : http://www.avantgardeeconomique.fr
     

    Faire un don à AGE : http://avantgardeeconomique.over-blog...
     

    Page Facebook : http://www.facebook.com/Avantgardeeco...

     


    votre commentaire
  •  

    Enfant prodige de Savannah, champion de golf aussi phénoménal que précoce, et fiancé de la ravissante et richissime Adèle Invergordon, Rannulph Junuh n'échappe pourtant pas à la conscription.

      

    Avec ses compagnons d'armes, il est envoyé sur le front européen du premier conflit mondial. Après plusieurs années de silence, tout le monde le croyant mort, Junuh rentre chez lui dans le plus parfait anonymat, hanté par le souvenir des atrocités qu'il a vécues en Europe.

      

    La Grande Dépression n'ayant épargné personne, John Invergordon, ruiné, se suicide, laissant une fille éplorée, criblée de dettes et un parcours de golf flambant neuf.

      

    Acculée par ses créanciers, Adèle trouve l'idée d'organiser un tournoi pour remplir les caisses et faire renaître Savannah de ses cendres.

      

    Elle propose aux deux grands champions que compte l'Amérique de venir s'affronter sur son green. Bobby Jones est le premier à accepter, ainsi que Walter Hagen.

      

    Il ne reste plus qu'à convaincre l'enfant chéri de la région à les rejoindre. Tous les espoirs de la ville reposent sur les frêles épaules du jeune Hardy Greaves, pour retrouver et convaincre Junuh de rejouer au golf.

      

    Une fois cela fait, en pleine nuit, venant de nulle part, débarque Bagger Vance, qui se propose contre cinq dollars et une paire de chaussures, de devenir le caddie de Junuh...

    guigui1560 guigui1560 

     

     


    votre commentaire
  •  Musique: 'On Air' de C.J.Rogers
     

    Créations personnelles à partir d'images du net!

    Annemeraude Annemeraude·

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires