•  

    L'immense Kruzenshtern a fait sensation au J4
     
     
     
    Lancé en 1926, le voilier a été cédé par l'Allemagne à l'ex-Union soviétique en compensation des dommages de guerre. Son port d'attache est Kaliningrad, sur la mer Baltique.
    Photo patrick nosetto

     Les Marseillais et les touristes présents hier matin aux abords du Mucem ont eu l'agréable surprise de découvrir le Kruzenshtern, un quatre-mâts russe long de 114,5 m, ce qui fait de lui le deuxième plus grand voilier au monde derrière le Sedov, russe également.

     

    Ce bateau lancé en 1926 et remis trente ans plus tard par les Allemands à l'ex-Union soviétique, en compensation des dommages de guerre, a accosté au J4 dans le cadre d'une opération promotionnelle organisée par le domaine viticole Château La Martinette, situé sur la commune de Lorgues, dans le Var.

     

    Le gérant du château, Alexei Dmitriev, un homme d'affaires russe, a choisi ce moyen original et spectaculaire de promouvoir la toute dernière cuvée de son exploitation, réunissant pour l'occasion à bord du navire près de 150 invités, clients, prospects et journalistes de la presse spécialisée. Ce n'est pas la première opération de ce genre puisque l'an dernier, le voilier avait mis le cap sur Cannes, toujours à l'initiative du propriétaire du Château.

     

    La décision cette fois-ci de choisir Marseille en tant que ville hôte, n'en est que plus flatteuse pour la cité phocéenne et son image.

     

    Après avoir fait escale le mois dernier à Sète, le bateau avec à son bord 70 membres d'équipage, est arrivé lundi soir à Marseille en provenance du Pirée (Grèce). Il devait appareiller ce matin pour une destination qui n'a pas été précisée.

     

    Navire-amiral de l'école navale de la flotte de pêche et de commerce de la Baltique dont le port d'attache est Kaliningrad, le Kruzenshtern déplace 6 400 tonnes. Ses quatre-mâts dont les plus grands culminent à 56 m au-dessus de la surface de l'eau, peuvent porter jusqu'à 31 voiles, d'une surface totale de 3 553 m² (la moitié de la superficie du stade Vélodrome !). Quand il n'est pas affrété pour des opérations promotionnelles, le voilier permet à 164 cadets de l'école navale d'effectuer leur croisière d'application.

     
     

    Philippe Gallin

     

    Source

    http://www.laprovence.com/

     

     

     

    C'est un fameux trois-mâts fin comme un oiseau.
     

    Hisse et ho, Santiano !
     

    Dix huit nœuds, quatre cent tonneaux :
    Je suis fier d'y être matelot.

    {Refrain:}
     

    Tiens bon la vague tiens bon le vent.
     

    Hisse et ho, Santiano !
     

    Si Dieu veut toujours droit devant,
    Nous irons jusqu'à San Francisco.

     

    Je pars pour de longs mois en laissant Margot.
    Hisse et ho, Santiano !
     

    D'y penser j'avais le cœur gros
    En doublant les feux de Saint-Malo.

    {Refrain}

    On prétend que là-bas l'argent coule à flots.
     

    Hisse et ho, Santiano !
     

    On trouve l'or au fond des ruisseaux.
    J'en ramènerai plusieurs lingots.

    {Refrain}

    Un jour, je reviendrai chargé de cadeaux.
     

    Hisse et ho, Santiano !
     

    Au pays, j'irai voir Margot.
    A son doigt, je passerai l'anneau.

     

    Tiens bon la vague tiens bon le vent.
    {Tiens bon le cap tiens bon le flot.}
     

    Hisse et ho, Santiano !
     

    Sur la mer qui fait le gros dos,
    Nous irons jusqu'à San Francisco.

     

     

     


    votre commentaire
  • Voici la vidéo d’une expérience intéressante qui nous aide à mieux comprendre comment la résignation peut être inculquée à une population. On y voit une psychologue (Charisse Nixon) qui réussit à provoquer dans sa classe, à travers l’angoisse et la frustration, un état de résignation et d’impuissance, le tout en moins de 5 minutes.

     

    Il ressort de ce type d’expérience que, dans des conditions de frustration ou d’angoisse permanente, l’être humain tend à se résigner et à considérer comme insurmontables des difficultés même légères.

    En pratique, la répétition de l’échec amène l’être humain à penser de manière pessimiste et à se croire incapable de résoudre un problème, du coup il abandonne et le résultat est un échec complet.

     

    Si l’on pense seulement un instant au bombardement médiatique auquel nous sommes soumis en permanence, il n’est pas difficile de comprendre de quelle manière ces études sont utilisées et qui les manie à son avantage…

     

    En soumettant une personne à un sentiment d’angoisse et de frustration constant, on peut l’induire à penser qu’il n’y a rien à faire, que rien ne peut changer sa propre condition, et l’amener ainsi à un état d’apathie où il supportera n’importe quel méfait.

     

    À l’inverse, comprendre comment ces mécanismes fonctionnent permet de savoir comment réagir de manière positive à l’adversité.

     

    Certains disaient par le passé que lire pendant 15 minutes un magazine de mode fait baisser le taux d’estime pour soi d’environ 30%, mais aujourd’hui, la guerre contre l’estime de soi s’étend sur tous les fronts : radios, télés, journaux, publicités partout dans les rues, sur Internet et sur les réseaux sociaux qui te suivent où que tu ailles.

     

    Imaginez ce que peut provoquer de s’entendre dire tout au long de son existence que quelque chose ne va pas dans votre vie, que votre voiture est vieille, que votre garde-robe est démodée, que vos dents ne scintillent pas, que vous avez de la cellulite, etc.

     

    Autrement dit, à travers la frustration, l’estime de soi plonge sous le niveau zéro et la voie est alors ouverte pour faire accepter avec résignation et apathie n’importe quelle solution qui, en général, sera proposée par ceux-là mêmes qui sont à l’origine du problème.

     

    Source :

    http://fr.sott.net/article/25126-Petite-demonstration-d-impuissance-acquise

     


    2 commentaires
  • sur une musique de Die Paldauer.


    Je vous souhaite de Joyeuses Fêtes de Pâques

     

    et merci pour vos visites et de vos gentils commentaires

    qui me font bien plaisir..

     

    Amicalement

    31Sylou

     

    ♥♥♥

    A bientôt, je serais un peu absente

    les jours prochains

     

    Roselyne


    votre commentaire
  •  

    "Et aucune race ne possède le monopole de la beauté,

    de l'intelligence et de la force"

     

    Aimé Césaire
     

    Vidéo vue sur la page de jahligué niakaté

     


    votre commentaire
  • Les forêts tropicales valent mieux que du contreplaqué !

    Les arbres de Bornéo et Sumatra sont abattus pour être transformés en contreplaqué bon marché

    Chers ami(e)s de la forêt tropicale,

    Au Japon, les entreprises de construction utilisent les bois tropicaux comme vulgaires panneaux de coffrage sur les chantiers. Dans l’état du Sarawak, les autochtones du peuple Penan assistent désespérément à la destruction de leurs terres ancestrales par l’industrie forestière.

    L’organisation des Jeux olympiques et paralympiques par Tokyo en 2020 exacerbera certainement la déforestation à Bornéo si rien ne change.

    Mais l'évènement sportif planétaire pourrait aussi être utilisé pour aider les Penan. La capitale japonaise a fait la promesse d’être exemplaire en matière de protection de l’environnement. Un acte concret en ce sens serait d’interdire l’usage des bois tropicaux sur les chantiers du Japon.

    Écrivons au Premier ministre japonais et aux différents Comités olympiques impliqués dans l’organisation des JO 2020 à Tokyo :

     

    PÉTITION  

     

    Cliquez sur "pétition"

    En vous remerciant pour votre attention,  

    Sylvain Harmat 
    Sauvons la forêt

    votre commentaire