• Music video by Les Stentors performing Les corons.

     

    (C) 2012 UNIVERSAL MUSIC SUISSE/TF1 ENTREPRISES

     

     

    LesstentorsVEVO

    LesstentorsVEVO

     

    Au nord, c'étaient les corons
    La terre c'était le charbon
    Le ciel c'était l'horizon
    Les hommes des mineurs de fond

     

    Nos fenêtres donnaient sur des fenêtres semblables
    Et la pluie mouillait mon cartable
    Mais mon père en rentrant avait les yeux si bleus
    Que je croyais voir le ciel bleu
    J'apprenais mes leçons, la joue contre son bras
    Je crois qu'il était fier de moi
    Il était généreux comme ceux du pays
    Et je lui dois ce que je suis


    Au nord, c'étaient les corons
    La terre c'était le charbon
    Le ciel c'était l'horizon
    Les hommes des mineurs de fond

     

    Et c'était mon enfance, et elle était heureuse
    Dans la buée des lessiveuses
    Et j'avais des terrils à défaut de montagnes
    D'en haut je voyais la campagne

     

    Mon père était "gueule noire" comme l'étaient ses parents
    Ma mère avait les cheveux blancs
    Ils étaient de la fosse, comme on est d'un pays
    Grâce à eux je sais qui je suis

     

    Au nord, c'étaient les corons
    La terre c'était le charbon
    Le ciel c'était l'horizon
    Les hommes des mineurs de fond


    Y avait à la mairie le jour de la kermesse
    Une photo de Jean Jaurés
     

     

    Et chaque verre de vin était un diamant rose
    Posé sur fond de silicose
    Ils parlaient de 36 et des coups de grisou
    Des accidents du fond du trou
    Ils aimaient leur métier comme on aime un pays
    C'est avec eux que j'ai compris
     

     

    Au nord, c'étaient les corons
    La terre c'était le charbon
    Le ciel c'était l'horizon
    Les hommes des mineurs de fond


    votre commentaire
  • Nous ne sommes pas séparés de la nature

    Nous sommes en elle et elle est en nous

    Nous la façonnons

    et elle nous façonne ...

     

    Françoise Renaud

     

     T’ES RIEN SUR LA TERRE, TERRIEN !



    C’est un grand jour, aujourd’hui pour petit aigle blanc
    Son père lui apprend à écouter le chant du vent
    Au sommet de la montagne, assis côte à côte
    Les yeux fermés ils attendent, dans les herbes hautes

     

    Alors aigle blanc, entendit le vent
    Doucement le vent lui dit :
        
    T’es rien sur la terre, terrien
    Rien qu’un locataire
    Et je te le dis tout net
    Prend soin de ma planète !
    Rien ne t’appartient, terrien
    Ici sur la terre
    Et je te le dis tout net
    Prend soin de ma planète !

     

    C’est un grand jour, aujourd’hui pour petit cheval gris
    Son père lui apprend à écouter chanter la pluie
    Tout au bord de la rivière, assis côte à côte
    Les yeux fermés ils attendent, dans les herbes hautes

     

    Alors cheval gris, entendit la pluie
    Doucement la pluie lui dit :

     

    T’es rien sur la terre, terrien
    Rien qu’un locataire
    Et je te le dis tout net
    Prend soin de ma planète !
    Rien ne t’appartient, terrien
    Ici sur la terre
    Et je te le dis tout net
    Prend soin de ma planète !

     

    C’est un jour sombre aujourd’hui pour nous les ombres blanches
    Nous n’écoutons plus la pluie et le vent qui chantent
    Il faut qu’ils rugissent, il faut qu’ils se déchaînent,
    Que la terre gémisse, pour qu’on les entende à peine !

     

    T’es rien sur la terre,

    terrien rien qu’un locataire         

    Et je te le dis tout net, Prend soin de la planète !

     

     

     T'es rien sur la Terre Terrien

    http://www.music-story.com/alain-schneider/entre-le-zist-et-le-zest

     

     Sur Deezer

    http://www.deezer.com/album/122017?app_id=11031


    2 commentaires
  • Le gouvernement de l’île Maurice vient de décider l’extermination de 18.000 roussettes noires. Accusée par les producteurs de fruits de détruire les récoltes, cette espèce endémique de chauves-souris frugivore pourrait très bientôt disparaitre si le plan gouvernemental était mis à exécution.

     

    Le massacre va bientôt commencer, à une période de l’année durant laquelle les chauves-souris sont en gestation ou allaitent leurs petits. Ce bain de sang programmé est d’autant plus contestable que l’estimation du nombre de roussettes noires et leur impact sur les récoltes sont très exagérés.

     

    Mobilisons-nous de toute urgence ! Le gouvernement mauricien doit abandonner son macabre projet.

     

    Merci de signer et de partager sans au plus vite notre appel pour sauver les roussettes noires :

     

    https://www.sauvonslaforet.org/petitions/1023/abattage-des-roussettes-noires-stop-au-bain-de-sang?mtu=115841419&t=1338

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    « La vie est le sens » Christiane Singer

    Celui qui cherche un sens à sa vie
    Ne sait pas que la vie, dans sa profusion même, est le sens.
     
     
    Pas de ligne droite, pas d’horizon, pas de chemin tout tracé !
     
     
    Mais partout où la nuit recule, les traits silencieux d’un amour,
    Dans l’éclat de chaque instant, la brèche inespérée,
    Le chevreuil bondissant,
    Dans chaque paume ouverte, le sésame oublié,
    Sur chaque mur qui se dresse, les graffitis de la joie !

    Jean Lavoué
     
    www.enfancedesarbres.com

    Photo : Cécile BH Nundaphoto

    2 commentaires
  •  Extrait de la conférence de Marc Vallée «Émergence d'un nouveau monde» présentée lors du festival d'été «Éveil et conscience» disponible sur

     

    http://developpementpersonnel.tv

     

    La Fondation Findhorn est une association à but non lucratif.

    Elle fait partie d'une communauté spirituelle internationale comptant environ 400 personnes et ramifiée autour de la baie de Findhorn, au nord de l'Ecosse.

     

    Fondée en 1962 par Peter et Eileen Caddy et Dorothy Maclean, la communauté fut d'abord connue pour son travail avec les plantes et la communication avec les royaumes de la nature.

     

    A présent, la Fondation Findhorn est un centre d'éducation spirituelle et holistique vivant et travaillant en collaboration étroite avec les autres organisations et individus qui composent la communauté.

     

    Nous n'imposons aucune doctrine ou croyance formelles.

     

    Nous croyons que l'humanité est engagée dans un processus d'expansion évolutive de la conscience, générant de nouveaux comportements de civilisation ainsi qu'une culture planétaire imprégnée de valeurs spirituelles.

    Le contenu de nos stages est le reflet de notre recherche collective et individuelle du sacré dans tous les domaines de la vie. Nous cherchons à créer des moyens nouveaux et épanouissants d'interagir avec soi-même, nos semblables, le travail et l'environnement, dans un climat d'honnêteté et d'amour.

     

    https://www.findhorn.org/francais/

     

    Afficher l'image d'origine

    Le livre Les Jardins de Findhorn témoigne d’une aventure exceptionnelle, célèbre dans le monde entier. Des centaines de milliers d’exemplaires de ce livre ont été vendus, dont déjà plus de xx.000 en français depuis la publication de sa traduction en français en 1999 par les éditions Le Souffle d’Or.

     

     


    votre commentaire