• Afficher l'image d'origine

    Lien de l'image

     

    http://www.levriers-en-danger.fr/les-differentes-races

     

     

    Sur Littérature audio

     

    Compagnon favori des rois, modèle de prédilection des artistes, le lévrier est, encore aujourd’hui, victime de cruels traitements dans de nombreux pays. Les courses de greyhounds constituent une industrie puissante dans le monde anglo-saxon (Royaume Uni, États-Unis, Australie…), de même que la chasse au lièvre avec les galgos en Espagne. À la fin de la course, lorsque les performances ne sont plus au rendez-vous, lorsque l’animal est blessé ou trop vieux, c’est l’abandon, pour ne pas dire la mise au rebut, sans pitié.

    En hommage à ces innocentes victimes de la cupidité des hommes, et aux associations qui luttent, aux quatre coins du monde, pour erradiquer ces « traditions » et pour offrir une nouvelle chance aux rescapés, écoutons cette déclaration d’amour de Paul Adam, publiée en 1907 dans le recueil La Morale des sports.

     

    Ecouter

     

    http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/adam-paul-les-levriers.html


    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    Une manipulation de grande envergure est en train de se mettre en place à Paris, Bruxelles, et ailleurs en Europe, aux dépens des abeilles et de la biodiversité...

    ...Une insulte pour tous les citoyens qui se battent depuis des années pour faire interdire les pesticides « tueurs d'abeilles » dans le monde !

    Nous devons nous y opposer massivement avant qu'elle n'ait des conséquences dramatiques sur nos cultures et notre alimentation à l'avenir. Je vous demande de signer de toute urgence la pétition ci-jointe et de la faire circuler autour de vous autant que vous le pourrez.

     

    Il n'y a pas un instant à perdre.

     

    Après des années de lutte acharnée des citoyens et des apiculteurs, la France, après le gouvernement belge début juillet dernier (1), s'est officiellement décidée à interdire en 2020 les pesticides néonicotinoïdes extrêmement dangereux pour les abeilles (2).

    Les associations ont crié victoire et baissé la garde. Pourtant...

    Ce qui pourrait passer pour une grande victoire est en réalité un plan désastreux imposé par les multinationales agrochimiques comme Bayer, Syngenta, Dow Chemicals, DuPont et compagnie, qui mènent depuis des mois un lobbying effréné et extrêmement agressif pour arriver à ce résultat.

    Leur Objectif : empêcher l'interdiction RÉELLE des pesticides tueurs-d'abeilles... Pour sécuriser les centaines de millions d'euros de profit annuel que ces produits rapportent aux grosses firmes qui les produisent... et s'assurer que l'agriculture européenne ne sortira pas de sitôt du tout chimique !

    Le plan qu’ils sont en train de mettre en place, avec la complicité des autorités censées les contrôler, se résume en deux étapes :

     

    Laisser les citoyens gagner du terrain sur l’interdiction des néonicotinoïdes actuels…

    … et pendant ce temps, en catimini, obtenir la mise sur le marché de nouveaux néonicotinoïdes, camouflés sous d’autres classifications chimiques pour ne pas entrer dans le champ de l’interdiction !

     

    Ça paraît invraisemblable, et pourtant c’est la stricte vérité : pendant que vous et moi et toutes les associations de protection de l’environnement luttions pour faire interdire les néonicotinoïdes, voici ce à quoi était occupée l’agrochimie à Bruxelles :

    - Eté 2015 : les lobbies agrochimiques obtiennent l’autorisation, dans des conditions douteuses, d’un premier néonicotinoïde nouvelle génération, le Sulfoxaflor. Son mode d'action et ses effets sur les insectes sont en tout point similaires aux néonicotinoïdes, mais l’agrochimie lui donne une autre classification chimique pour lui permettre de rester sous les radars. Le produit n’a même pas été testé sur les abeilles avant d’être autorisé, alors que la procédure européenne l’exige, et que les premières études menées alertent contre le risque pour les abeilles (3).

     

    La supercherie passe comme une lettre à la poste :

    en plein moratoire européen sur les néonicotinoïdes et au plus fort des mobilisations citoyennes, un nouveau tueur d’abeille vient d’être autorisé par Bruxelles sans que personne ne s’en rende compte !

    - Automne 2015 : Un nouveau néonicotinoïde caché, le Flupiradifurone, obtient l’agrément des autorités sanitaires et de la Commission européenne. Ici aussi, mode d'action et effets strictement similaires à ceux des néonics, mais classification chimique différente pour ne pas entrer dans le champ d’une interdiction potentielle qui était déjà en discussion en France et en Europe. Et ici aussi, procédure de validation plus que douteuse : alors que l’EFSA, l’autorité sanitaire européenne elle-même, met en garde contre un « risque élevé pour les abeilles » (4), le pesticide est quand même autorisé sans restriction !

    Et ce n'est pas tout :

    - Dans les mois ou peut-être même les semaines à venir : au moins deux nouvelles substances d'insecticides tueurs d'abeilles vont être présentées aux autorités sanitaires pour approbation : le Triflumezopurim et le Dicloromezotiaz. Leur mode d'action sur les insectes est extrêmement proche des néonicotinoïdes traditionnels, et leur toxicité forte sur les abeilles a été démontrée par les scientifiques (5).

    Malgré cela, tout porte à croire que les autorités sanitaires et les institutions européennes seraient prêtes à autoriser leur mise sur le marché en procédure accélérée pour remplacer les néonicotinoïdes interdits.

    Comment tout cela est-il encore possible ?!!

    Après tous les rapports alarmants qui ont été publiés ces dernières années, sur les abeilles, la biodiversité, la santé et l'avenir de nos productions alimentaires...

    Comment se fait-il que les responsables politiques et les autorités sanitaires laissent encore les lobbys dicter leur loi à tous les peuples, eux qui sont censés protéger nos intérêts et notre santé ?

    Ce plan indigne concocté par les multinationales agrochimiques nous promet un désastre environnemental sans précédent !

     

     

    Nous pouvons encore empêcher cela. MAIS IL FAUT AGIR VITE : après avoir reçu le feu vert des institutions européennes, les néonics cachés vont être autorisés dans chaque pays de l’Union Européenne, et il ne faudra que quelques mois pour qu’ils commencent à être déversés massivement dans les champs.

    Là où nous pouvons encore les coincer, c’est juste avant qu’ils ne soient autorisés au niveau national : alors que les institutions européennes autorisent des « substances », les Etats membres, eux, ont la main sur l’autorisation des « produits » - les pesticides eux-mêmes, les préparations qui seront déversées sur les cultures.

    En agissant massivement sur nos chefs d’Etat et de gouvernement, nous pouvons obtenir le blocage de ces produits, pays par pays !

     

    C’est possible, en montant rapidement une puissante coalition de citoyens déterminés, prêts à se mobiliser auprès de leur gouvernement pour faire immédiatement barrage aux nouveaux tueurs d'abeilles cachés.

    Aidez-nous à faire barrage, et exiger l'interdiction RÉELLE de tous les pesticides tueurs-d'abeilles !

     

     Signez dès maintenant la pétition pour contrer les lobbys en cliquant ici !

     

    Si nous ne faisons rien, voici ce qui va se passer dans les 2 prochaines années :

    - les néonicotinoïdes cachés et les nouveaux tueurs d'abeilles auront remplacé les néonicotinoïdes interdits et continueront à être utilisés sur les cultures, en enrobage de semences ou en pulvérisation, contaminant ainsi durablement les sols, les nappes phréatiques et les cours d'eau...

    - les cultures de printemps et d'été - non traitées avec les neonicotinoïdes ancienne génération désormais interdits - seront infectées par les résidus de pesticides nouvelle génération, et empoisonneront les abeilles...

    - la mortalité massive des abeilles ne déclinera pas, malgré la soi-disant "interdiction" des pesticides tueurs d'abeilles ;

    - Syngenta, Bayer, Dow Chemicals DuPont et tous les laboratoires agrochimiques pourront à loisir clamer que leurs produits n'ont rien à voir avec la mortalité des abeilles, et qu'il n'y a pas de raison de sortir l'agriculture du tout chimique.

    Et là, il ne nous restera plus que nos yeux pour pleurer…

    Il faut tuer dans l'œuf ce plan diabolique, et exiger de nos dirigeants nationaux qu’ils bloquent l’autorisation de ces poisons dans chacun de nos pays !

     

    Imaginez un peu : il a fallu 20 ans de massacre crescendo des abeilles, de messages de détresse des scientifiques et des apiculteurs, de mobilisations citoyennes par millions à travers l’Europe, pour obtenir enfin l’interdiction des néonicotinoïdes actuels…

    … On ne va pas laisser l’agrochimie nous en remettre pour des années de massacre intensif avec des nouveaux pesticides tout aussi, et peut-être plus dangereux encore pour les abeilles que les précédents !

    Partout en Europe, les populations d’abeilles déclinent de façon alarmante. Et au fur et à mesure qu’elles disparaissent, ce sont tous les espoirs pour une agriculture plus propre et pérenne, respectueuse de l’environnement dont elle dépend, qui s’amenuisent…

     

    Il est temps de dire STOP à l’emprise des puissants lobbies agrochimiques sur l’agriculture en Europe !

     

    A force de remobiliser les citoyens, notre première pétition contre les néonicotinoïdes a réuni plus d’1,2 million de signatures en deux ans : ce qui a donné un poids énorme à nos actions de contre-lobbying citoyen et nous a permis d'obtenir l’interdiction de ces poisons ancienne génération.

     

    Pour couper court à ces nouvelles menaces pour les abeilles et l’avenir de notre alimentation, nous devons accélérer la cadence : aidez-nous à atteindre à nouveau 1 million de signatures en un mois !

    Et deux millions le mois suivant – de quoi faire reculer n'importe quel chef de gouvernement européen !

     

    Nous pourrons rapidement faire entendre aux autorités qu’un bloc uni et massif de citoyens refuse qu’on sacrifie impunément les abeilles, et la santé et l’alimentation de toute la population, pour servir les intérêts court-termistes de quelques grosses multinationales agrochimiques bien placées !

     

    Je vous demande de faire deux choses simples mais essentielles pour nous amener rapidement vers la victoire :

    1/ Signez dès maintenant votre pétition en cliquant ici

    2/ Transférez cet email à tout votre carnet d’adresses, et partagez la pétition le plus largement possible sur les réseaux sociaux que vous utilisez 

    Twitter   Facebook   LinkedIn   Google+

    Ensemble, nous allons créer une véritable onde de choc à travers l’Europe, pour que nos représentants et les institutions européennes se rendent compte que nous ne sommes pas dupes et qu’ils ne puissent plus céder impunément aux désidératas de l’agrochimie…

     

    Qu’ils s'opposent à la vente dans leur pays des nouveaux tueurs d'abeilles cachés autorisés par Bruxelles et que Bruxelles arrête d’autoriser de nouvelles molécules tueuses d'abeilles !

     

    Et qu’à la place ils encouragent les initiatives agricoles qui sont de vraies alternatives à la chimie. Les recherches prouvent que, contrairement à ce que croient la plupart des gens encore aujourd'hui, les agricultures innovantes sans pesticides produisent autant en moyenne que l'agriculture chimique industrielle… 

    …Mais qu'elles sont systématiquement plus rentables pour les fermiers qui les utilisent ! (8).

    Mais pas pour les multinationales agrochimiques évidemment, et c'est pour ça que le bât blesse. Et que POLLINIS a besoin de vous de toute urgence.

    Signez vite la pétition, et transmettez cet email à un maximum de personnes autour de vous.

    D'avance, merci !

     

    Nicolas Laarman

    Délégué général


    votre commentaire
  • Cécile LANG et Yves MESNIL

     

    Le Jour approche ...


    Le jour où les Hommes se Réveilleront Et que tous, enfin, Réaliseront Qu'ils se sont perdus à cause de l'argent, Que seul l'Amour est La Vérité, Et que les Enfants sont tous Sacrés.

    Alors, les temps seront bien finis, Où  guerres et massacres étaient rois sur Terre, Laissant place, ainsi, au Respect de la Vie Quelle que soit la forme que prenne l'Harmonie. Tous se sont perdus, ignorants le fait, Que l'Homme est porteur du germe primordial.


    Manquant de cette Reconnaissance, Ils ne purent l'arroser comme tel Et mirent l'argent comme leur maître Etouffant  l'Essence de leur Être. Donc  au lieu d'entrer dans leur Règne, Où chaque Humain est couronné, Ils devinrent de pauvres esclaves D'un système perverti  ô dieux...

     

    Hommes, Femmes et Enfants sont de la même Essence. Ils sont tous Hument Un lorsqu'ils ouvrent leur Coeur. Et lorsque l'ego, l'Arrogant déchu , prend lui le pouvoir, C'est les races hument haines qui massacrent les vies.

     

    Si tous nous ressentons la Gloire d'être sur Terre, Que nous demandons la Justice Juste, Alors, tous les êtres humains se relèveront Et révèleront leurs trésors cachés.

     

     

    Ceux seront les riches qui donneront  l'argent Pour aider leurs frères à bien se nourrir, A bien s'endormir et bien se guérir...

     

    La Terre Intérieure de l'Humanité, Tant martyrisée par maître Arrogant, Fera le miracle de sa Guérison...

     
    Lorsqu'on a Conscience qu'on est tous Sacrés, On se réunit pour le Bien de Tous.   

                                   CECILE LANG

     

     

    ÊTRE HUMAIN : Mode d'emploi ?!!  

     

    http://www.institut-repere.com/METAPHORES/institut-repere-etre-humain-mode-demploi.html          

     

    votre commentaire