•  Animal cross se prépare à attaquer conjointement  avec les associations L.PEA et L 214 le décret du 6 décembre émanant du Ministère de l’Environnement  qui permet d’entasser 800 veaux à l’Usine, mais également de favoriser l’implantation de nouvelles fermes-usines. Notre cause sera brillamment défendue par Me JC Menard, avocat. 

     

    La consultation publique de ce décret est passée totalement inaperçue au mois de juin dernier. Pourtant cette décision est lourde  de conséquences : le décret double le seuil d’animaux avant procédure d’autorisation. De 400 à 800 pour les veaux de boucherie et à l’engraissement, de 200 à 400 pour les vaches laitières. Cela veut dire que l’Usine des 1000 Veaux va pouvoir tourner à 800 bêtes sans enquête publique, ni étude d’impact, en déposant simplement un dossier d’enregistrement en Préfecture.

     

    Signez la pétition pour l’annulation du nouveau décret en faveur des fermes-usines 

    Qu’est-ce que l’usine des 1000 veaux ?

    Il s’agit d’un centre d’engraissement géant, sur le modèle d’une agriculture intensive, à l’instar des 1000 Vaches de la Somme. Les veaux y passent un peu plus de 200 jours, le temps de doubler leur poids.

    KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

     L’un des veaux de l’Usine…(c L-PEA)

     

    1000 veaux parqués dans de grands hangars, sans voir la lumière du jour ni l’herbe des prés. 
     

    Les veaux sont gavés à base de composés industriels, d’OGM et d’un cocktail d’antibiotiques : ce mode d’élevage représente un grave danger pour la santé publique mais également pour l’environnement, tout en représentant une atteinte au bien-être animal.
     

    Ils n’en sortent que pour être égorgés en pleine conscience, au sein d’un abattoir de la SVA Jean Rozé, à Vitré, en Ille et Vilaine.

     

    Pour en savoir plus sur la ferme des 1000 veaux : voir le site de l’association L-PEA

    source

    https://www.animal-cross.org/


    votre commentaire
  • Les abeilles traversent une crise mondiale qui menace notre chaîne alimentaire. Aujourd'hui, le Canada pourrait changer la donne et interdire un des pire produits chimiques tueurs d'abeilles, mais les grosses firmes de l'agrochimie ripostent. C'est à nous de les arrêter! Formons un gigantesque essaim pour sauver nos abeilles:

     

    SIGNEZ ICI

     

    Partout dans le monde, nos abeilles traversent une crise gravissime. Étant donnée leur importance pour notre alimentation, c'est un désastre pour nous aussi. Mais si nous agissons vite, nous avons une chance unique de les sauver!

    Certains produits chimiques mortels utilisés dans l'agriculture sont considérés comme une cause clef de l'effondrement mondial des populations d'abeilles -- or, le Canada est sur le point d'interdire l'un des pires du marché. S'ils vont jusqu'au bout, cela créerait un fantastique précédent!
     


    Mais le géant de l'industrie chimique Bayer, en pleine fusion avec Monsanto, met le Canada sous pression pour garder leur produit tueur d'abeilles dans les rayons. C'est là que nous intervenons -- formons un essaim d'un million de personnes en faveur d'une interdiction, et remettons notre appel directement au Premier ministre canadien Justin Trudeau pour aider à sauver nos abeilles!

    Ensemble, sauvons les abeilles -- nous avons besoin de tout le monde!

    Les abeilles sont de remarquables créatures qui permettent la vie sur Terre. Elles pollinisent près des trois quarts des principales cultures du monde, mais selon les experts, l'agriculture chimique est la cause de l'effondrement de l'espèce.

    Aujourd'hui, la plus haute autorité sanitaire du Canada en appelle à une interdiction pour protéger l'existence des insectes, mais les grandes entreprises de l'agrochimie ripostent. Les abeilles, elles, n'ont pas de lobbyistes pour défendre leur cause -- elles n'ont que nous!

    Les abeilles ne sont pas les seules à courir un risque -- l'Imidaclopride, le produit chimique en question, empoisonne également les insectes aquatiques qui sont à leur tour mangés par les poissons, les oiseaux et d'autres animaux! Une interdiction au Canada créerait un précédent au niveau mondial, alors mobilisons-nous pour nos abeilles partout dans le monde contre les rois du tout-chimique.

    Ensemble, sauvons les abeilles -- nous avons besoin de tout le monde!
    Nous l'avons fait par le passé -- lorsque l'Europe a envisagé l'interdiction d'un produit tueur d'abeilles, nous avons inondé les ministres de milliers de messages, lancé une énorme pétition, financé des sondages d'opinion et mené des campagnes ciblant les principaux pays qui s'opposaient à cette mesure. Et nous avons gagné! Aujourd'hui, faisons résonner nos voix au Canada!!

    Avec espoir,

    Bert, Ari, Oli, Camille, Ricken et toute l'équipe d'Avaaz

    Pour plus d'informations:

    Un pesticide néonicotinoïde en voie d'être interdit au Canada (Equiterre)
    http://www.equiterre.org/actualite/un-pesticide-neonicotinoide-en-voie-detre-interdit-au-canada

    Des apiculteurs heureux de l'interdiction de certains pesticides (Radio Canada)
    http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1002089/abeilles-pesticides-elimination-neonicotinoide

    2017, année décisive pour les insecticides "tueurs d’abeilles" (Le Monde)
    http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/01/12/2017-annee-decisive-pour-les-insecticides-tueurs-d-...

    Les abeilles officiellement reconnues comme espèce en voie de disparition (Science Post)
    http://sciencepost.fr/2016/10/abeilles-officiellement-reconnues-espece-voie-de-disparition/

    Que se passerait-il si les abeilles disparaissaient? (Maxisciences) 
    http://www.maxisciences.com/abeille/que-se-passerait-il-si-les-abeilles-disparaissaient_art34737.htm...

    votre commentaire
  • Nénette au Museum National d'Histoire Naturelle

    Nénette au Museum National d'Histoire Naturelle Crédits : Antoine Beauchamp

    Selon un rapport publié en septembre, quatre espèces de grands singes sur six sont à un pas de l’extinction. Le gorille et l’orang-outan sont sur le point de disparaître, alors même que nos plus proches cousins sur l’échelle de l’évolution démontrent, étude après étude, une proximité de plus en plus grande avec les humains. La dernière en date étant la théorie de l’esprit ou la capacité d’attribuer des croyances et des espérances à d’autres individus, faculté que des chercheurs viennent de démontrer chez le chimpanzé, le gorille et l’orang-outan.

    Qu’est-ce qui nous différencie des grands singes ? C’est le problème que La Méthode scientifique va tenter de résoudre dans l’heure qui vient.

     

    Article complet (et écouter)

    https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/quest-ce-qui-nous-differencie-des-grands-singes#xtor=EPR-2-[LaLettre24012017]


    votre commentaire
  • LA MUSIQUE de la bande sonore est l’œuvre de Corinne ( Coyam music 78 ) que je remercie pour son entière collaboration musicale ( merci de noter cette vidéo )

    ABONNEZ-VOUS pour suivre l'évolution de mes vidéos sur YouTube,cordialement Claude Aven la France est dotée d’une importante diversité d’oiseaux.

    Qu’ils soient petits, grands, colorés ou ternes, il y en a pour tous les goûts.

    Certaines espèces étonnantes sont évidemment plus faciles à voir dans des régions précises tandis que d’autres, plus communes, sont visibles à peu près sur tout le territoire.

     

    Claude AvenClaude Aven


    votre commentaire
  • GREENPEACE

     

    Vous connaissez peut-être HSBC, la plus grande banque européenne. Nous avons mené un gros travail d’investigation qui prouve qu’elle finance largement des entreprises d’huile de palme. Certaines de ces entreprises, nous vous en avons souvent parlé, détruisent la forêt en Indonésie. Nous avons des images des dégâts catastrophiques causés par ces industries à la flore et la faune d’une forêt à la biodiversité exceptionnelle.
     

     Demandez à HSBC d'arrêter de financer la déforestation, signez la pétition : https://act.greenpeace.org/page/5284/...



    Ces images tournées secrètement montrent des bulldozers du groupe Salim – une entreprise qui a emprunté des millions à HSBC – en train de détruire des forêts indonésiennes.

     

     
    La déforestation conduit les orangs-outans au bord de l’extinction. Des vies humaines sont également en jeu : la déforestation cause des incendies dont les fumées toxiques sont pointées du doigt dans des milliers de morts prématurées chaque année. Le recul des forêts aggrave par ailleurs les changements climatiques en rejetant du gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

    Pourtant, HSBC finance sans vergogne à coup de centaines de millions de dollars ces destructions.

    Les sociétés incriminées sont responsables de pratiques scandaleuses : accaparement des terres appartenant à des communautés locales, opérations sans autorisation légale, exploitation des travailleurs, travail des enfants, feux de forêts, ou encore drainage et transformation des tourbières riches en carbone.

    Dites à HSBC d’arrêter de financer ces entreprises destructrices. Les forêts et les orangs-outans d’Indonésie ne doivent pas banquer !

     
     
     
    Signez la pétition
     

    Sur son site Internet, HSBC affirme que « le développement durable est à la base de ses priorités stratégiques ». Les informations que nous avons recueillies prouvent le contraire !

    Les banques sont très attentives à leur réputation. Ensemble, nous pouvons révéler leur hypocrisie au grand jour et les forcer à changer leurs pratiques. Que vont penser les clients de HSBC en apprenant que leur banque investit dans la destruction des forêts ? Si vous êtes clients HSBC, raison de plus pour interpeller votre banque !

    Plus nous serons nombreux à signer, plus HSBC prendra conscience que ce scandale est public et qu’il faut changer de stratégie, et vite.

    Merci pour votre participation,

     
     
      Mehdi, pour l’équipe Forêts de Greenpeace  

    votre commentaire