•  
    Journée mondiale de la radio

    En 2012, afin de mettre en relief la puissance de la radio comme plate-forme pour l’éducation et la liberté d’expression ainsi que son rôle vital dans la réponse aux crises et aux catastrophes, l'UNESCO a appelé à célébrer le 13 février de chaque année, une Journée Mondiale de la radio.

    Toutes les radios sont invitées à s’associer à cet événement

    a déclaré le porte parole de l'’UNESCO dans son communiqué de presse.

    Média peu coûteux, nécessitant la mise en oeuvre d'une technologie relativement simple, la radio atteint des auditeurs éloignés sur tous les points du territoire et des groupes nomades. Selon l’union internationale des télécommunications, plus de 75% des foyers des pays en développement possèdent au moins un récepteur radio.

    Afin d’encourager les diffuseurs publics, privés et communautaires à célébrer la Journée, l’UNESCO a créé un site web avec des messages audio en plusieurs langues ou des manuels à l’usage des radios communautaires.

    Un vecteur de liberté

    Nous ne saurions terminer sans faire une rapide évocation de la radio comme vecteur de liberté en en citant quelques unes de celles qui sont restées dans l'histoire : Radio Londres qui transmettait les messages à la résistance française aux plus sombres heures de l'occupation, Radio Free Europe qui permet aux populations situées derrière le rideau de fer de recevoir une information différente de celle transmise par les autorités, Radio Caroline qui émettait depuis un bateau ou encore l'épopée des radios libres de 1981 et la fin du monopole d'état en France.

     

    Je vous invite à consulter le site internet du Comité d'histoire de la Radio et ses 113 cahiers qui entretiennent depuis plus de trente ans la mémoire

    de la radio.

     

    http://www.journee-mondiale.com/


    4 commentaires

  •  Dans un décor de sous-bois, Yves DUTEIL, à la guitare,

    chante "Lucille et les libellules"

     

    par INA

     

     

    jmveynois


    votre commentaire
  • Depuis la rentrée de septembre 2016, sept lycéens du lycée général technologique Auguste Blanqui de Saint-Ouen, aux portes de Paris, se sont retrouvés sans toit, à la rue avec leurs familles. Ils dormaient sous des abris-bus, des parkings. Deux d'entre eux racontent leur histoire, jour après jour...

    . Crédits : PHOTOPQR/LE PARISIEN - Maxppp

     

    Chanson de fin : "Taro" par Alt-J - Album : "An awesome wave" (2012) - Label : Infectious.

    • Reportage : Leila Djitli
    • Réalisation : Emmanuel Geoffroy

    Les dons, aides ou soutiens sont à adresser au collectif : « Les Blanquisards » Amicale du Lycée Auguste Blanqui, 54 Rue Charles Schmidt, 93400 Saint-Ouen ou à l'adresse mobilisation.blanqui@gmail.com

     

     

    Les Pieds sur terre

     

    votre commentaire
  • Join our Facebook fan page for more videos:
     

    https://www.facebook.com/Knowledge.is..

     

    KnowledgeXFreedom


    Charlin Chaplin : du chaos naissent les étoiles !

     

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai compris qu’en toutes circonstances, j’étais à la bonne place, au bon moment. Et alors, j’ai pu me relaxer.

     

    Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle... l'Estime de soi.

     

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle n’étaient rien d’autre qu’un signal, lorsque je vais à l’encontre de mes convictions. Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle... l'Authenticité.

     

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de vouloir une vie différente, et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive contribue à ma croissance personnelle. Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle... la Maturité.

     

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai commencé à percevoir l’abus dans le fait de forcer une situation ou une personne, dans le seul but d’obtenir ce que je veux, sachant très bien que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts, et que ce n’est pas le moment... Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle... le Respect

     

    . Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai commencé à me libérer de tout ce qui ne m’était pas salutaire : personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.

     

    Au début, ma raison appelait ça de l’égoïsme. Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle... l'Amour-propre.

     

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé d’avoir peur du temps libre et j’ai arrêté de faire des grands plans, j'ai abandonné les méga-projets du futur. Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime, quand ça me plait et à mon rythme. Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle... la Simplicité.

     

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de chercher à toujours avoir raison, et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé. Aujourd’hui, j’ai découvert... l’Humilité.

     

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir. Aujourd’hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe. Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois, et cela s’appelle... la Plénitude.

     

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir. Mais si je la mets au service de mon cœur, elle devient une alliée très précieuse ! Tout ceci, c'est... le Savoir vivre.

     

    Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter : du chaos naissent les étoiles !

    Charlie Chaplin

     

     Kim Mc Millen


    4 commentaires
  • Rejoignez Cats on Trees sur facebook : http://po.st/CatsFB //
     

     

    Album disponible sur iTunes : http://po.st/DeluxeCatsItunes, Fnac : http://po.st/CatsiFnac et Amazon : http://bit.ly/catsontrees //
     

    Deezer : http://po.st/CatsDeezer
     



    Single "Sirens call" disponible sur :
     

    iTunes : http://po.st/CatsSirensiTunes2 //
     

    En tournée dans toute la France : http://po.st/shows//

    http://catsontrees.com //

     

    Réalisation : Benoit Toulemonde (Stances)
    "Sirens call"
     

    Paroles et musique : Cats On Trees

     

     


    votre commentaire