• S'il y avait eu un candidat du vote blanc au premier tour de l'élection présidentielle, il serait arrivé en 7e position : devant Jean-Lassalle, Philippe Poutou, François Asselineau, Nathalie Arthaud et Jacques Cheminade. Il a été décompté pour la première fois séparément des votes nuls lors d'une présidentielle, suite à un nouveau texte de 2014. Et il totalise 1,78% des suffrages selon les résultats définitifs, soit 651 407 voix.

     

    Les bulletins nuls représentent eux 0,77 % des suffrages, soit 285 431 voix. Pour un taux de participation de 77,77% : 37 millions de Français ont voté.

     

    Difficile d'établir une comparaison avec les précédents scrutins faute de repères identiques donc. Mais, reconstitué, le groupe “vote blanc et nul” réalise un meilleur score qu’en 2007 et 2012. Loin toutefois de 2002 où il avait atteint son record de 3,4% (998 401 voix) ou de 1995, avec 2,8% des voix.

     

     

    Article complet

     

    https://www.franceculture.fr/politique/presidentielle-2017-premier-bilan-du-vote-blanc#xtor=EPR-2-[LaLettre25042017]

     

     

    Pour un vote blanc reconnu ...

    https://twitter.com/hashtag/pour1voteblancreconnu?src=hash


    votre commentaire
  • Scott mène une vie heureuse avec son fils jusqu'au jour où un terrible accident de voiture coûte la vie à ce dernier et plonge le père dans un long coma.

    Deux ans plus tard, Scott se réveille de son coma. Angela, une infirmière qui a veillé sur lui durant ces deux années lui annonce que son fils est mort.

    Bouleversé, il se rend compte qu'il n'a plus le sens du toucher et qu'il ne ressent plus rien... Mais Angela reste à ses côtés afin de l'aider dans cette terrible épreuve.

     

    Film de Timothy Scott Bogart

    Avec Jenna Elfman,

    Randall Batinkoff,

    Samantha Mathis


    votre commentaire
  • Contrairement à ce que disent encore de nombreux biologistes, les baleines à bosse ont bien des cordes vocales, même si leur système laryngé est très différent de celui des mammifères terrestres.

    Ce sont les mâles qui chantent.

     

    Baleine à bosse 

    Baleine à bosse Crédits : Association Cetamada.org

     

    Ecouter

     

    Ce sont de grandes baleines pouvant mesurer une quinzaine de mètres pour une trentaine de tonnes. Vous aurez beau chercher la trace d’une quelconque bosse sur leur dos, vous n’en trouverez pas. Car c’est leur manière de plonger, la tête la première avec le corps légèrement incliné sur le côté, qui donne cette impression d’arrondi.

     

    En matière de mammifères marins, ce sont les vraies stars de la recherche scientifique, probablement les cétacés les plus étudiés. A cela, deux raisons : leur chant mélodieux et leur capacité à parcourir des milliers de kilomètres : en été, elles s’alimentent dans des zones proches des pôles pour ensuite venir se reproduire, en hiver, dans des zones tempérées. Soit 16 000 km aller/retour par an ! Seule exception à la règle, un groupe de baleines à bosse qui vit à l’année au large d’Oman, sans migrer... Se sont-elles perdues, ont-elles été mises à l’index par d’autres congénères ou tout simplement ont-elles trouvé l’équivalent de leur paradis ? Pour le moment, nul ne le sait.

     

    Revenons-en au chant des baleines. Contrairement à ce que disent encore de nombreux biologistes, les baleines à bosse ont bien des cordes vocales, même si leur système laryngé est très différent de celui des mammifères terrestres. Ce sont les mâles qui chantent. Les femelles et les baleineaux, eux, émettent des sons, plus pauvres et plus courts, sortes de grognements ou de sons pulsés.

    Baleine à bosse 

    Baleine à bosse Crédits : Association Cetamada.org

     

    Ces chants ont lieu uniquement pendant la période de reproduction afin d’interagir avec les femelles et de délimiter leur territoire. Des mélodies qui peuvent être émises pendant des compétitions directes entre mâles : les mâles se poussent latéralement, provoquent des rideaux de bulles spectaculaires, s’empêchent de respirer, se gênent dans leur nage : tout est bon pour tenir à l’écart les concurrents et rester en tête à tête avec son objet de convoitise, la femelle baleine. A moins qu’on opte pour une autre stratégie de conquête : repérer une femelle isolée et la suivre. On appelle d’ailleurs ce type de mâle, un « escorte »…

     

    Les chants des mâles sont composés d’unités sonores dont certaines sont répétées dans le même ordre, formant des sous-phrases, qui elles-mêmes créent des phrases et qui donnent le leitmotiv du chant. Des chants qui évoluent au fil des années et varient selon les régions. Au point où l’on peut même parler de transmission culturelle, car il a été montré récemment, que des phrases de baleines australiennes se retrouvaient dans la composition de chants de baleines originaires de Polynésie française, situées à plus de 6000 kms. Prouvant par là que les baleines s’écoutent, s’influencent et prêtent une oreille attentive aux mélodies de leurs voisines baleines à bosse, si éloignées soient-elles.

     

    Conseiller scientifique : Olivier Adam

    Prise de son : Olivier Adam

    Olivier Adam est spécialisé en traitement du signal et bioacoustique. Depuis plus de 15 ans, il étude les émissions sonores des cétacés pour caractériser leurs comportements, leurs interactions, et aussi pour les détecter et les localiser à distance. Récemment, il a décrit le générateur vocal des baleines à bosse faisant le lien entre l'anatomie et les caractéristiques acoustiques des chants. Olivier Adam travaille également sur les interactions mère-baleineau et sur le comportement des dauphins. Il est expert pour des projets d'impact d'activités humaines sur l'environnement.

    Pour aller plus loin :

    Institut d'Alembert CNRS-UPMC

    Institut des Neurosciences Paris Saclay

    Pour les baleines à bosse : association Cetamada (Madagascar)

    Recherche iconographique : Frédéric Guilbert (Sonothèque du Muséum d'Histoire Naturelle)

    Pas si bêtes, la chronique du monde sonore animal par Céline du Chéné

     

     

    Survol en avion des baleines à Madagascar, puis approche en bateau,

    puis plongée avec elles.

    indienzarbix


    votre commentaire
  • Voilà une balade printanière qui nous parle de ces grands arbres nommés acacias, alors que pour les botanistes ce sont des robiniers ou de l'espèce robinéa postacacia.
    Les voir et les sentir donne un sentiment de bien-être...

    Musique :
    The Joy of Life
    -Gomer Edwin Evans-
    (Ayurveda Lounge Music :
    To Relax, Enjoy and Feel Comfortable)

     

    DanyAngel J.


    2 commentaires
  • Belles images de l'espace et surtout très belle chanson entraînante des Sweet People bien interprété par Mady et Fred.
    * PAROLES *
    Tout là-haut
    L'étoile que tu vois
    Veill' sur toi et moi
    Et brille dans nos cœurs

    Tout là-haut
    L'étoile et sa lumière
    Nous rassure et nous éclaire
    Sur le chemin du bonheur


    Les petits
    Les grands problèmes
    C'est la vie
    Mais quand on s'aime
    Chaque jour est une course au trésor

    Au-delà
    Des nuits d'orage
    On aura
    Tous les courages
    Car l’espoir nous rend toujours plus fort

    Refrain

    Si nos rêves
    Se déchirent
    Nos destins
    Parfois chavirent
    Pas question de tout laisser tomber

    Au-delà
    Des mots des gestes
    Qui font mal
    Et qui nous blessent
    C’est la vie qui devra l’emporter

     

    31Sylou

     

    Nuit agitée d’orages au-dessus de la Californie, avant le lever de soleil fulgurant. Ce timelapse a été produit sur Terre en juxtaposant plusieurs photos - chaque seconde correspond à environ 25 clichés.

     

    Voir la vidéo

    https://www.facebook.com/ESAThomasPesquet/videos/600517236824420/

     

    ESPACE - Dans l'espace depuis le 20 novembre dernier, Thomas Pesquet ne cesse de publier des photos ou vidéos plus belles les unes que les autres. Ce lundi, il a notamment filmé des orages survenus dans le ciel de la Californie.

     

    Actuellement à 400 kilomètres de la Terre, Thomas Pesquet a une nouvelle fois posté des images bluffantes de l'espace. A bord de la station spatiale internationale (ISS), l'astronaute français a publié des images d'orages survenus dans le ciel californien.

     

     

    www.lci.f


    votre commentaire