•  On apprend toujours . . .

    Résultat de recherche d'images pour "cogito pps"

     

    Combien aurez vous de réponse juste ?
     
     
    Sur ma planète
     
    Ajouté par : Terry7777

    votre commentaire
  • par Denis Couvreur

     

    Les amis des animaux


    votre commentaire
  • Le DJ et producteur suédois est mort ce vendredi à l'âge de 28 ans. Vous connaissiez ses tubes.

    http://bit.ly/2K4NOKq

     

     
     

    Nous avons tous entendus certaines de ses musiques !

     

    Courage à sa famille, perdre un fils si jeune

    c'est terrible

    Image associée

     

     

    votre commentaire
  • Votre voix pour la nature

    Hippotrague noir (Hippotragus niger)

     Banque mondiale : ne financez pas la déforestation au Mozambique !

    (cliquez sur le bouton rouge, pour signer)

    Pétition 

    PÉTITION  

    PÉTITION 

    Chers amis de la forêt tropicale,

     

    À quoi tenons-nous le plus : aux millions de dollars de bénéfices d’une entreprise papetière et quelques emplois ou aux ressources inestimables de la forêt de miombo où vivent des milliers de personnes ?

    Au Mozambique, un gigantesque projet d'usine de pâte à papier menace de défricher la forêt si riche en biodiversité. La société Portucel, connue sous la marque Navigator, envisage d'établir d'énormes plantations d'eucalyptus, et ce avec les fonds de la Banque mondiale.

    Ce ne sont pas uniquement les antilopes qui perdent leur habitat mais également la population locale qui souffre. Les plantations de bois signifient la disparition de nombreuses espèces d'animaux et de plantes ainsi que la perte de leur terre pour les petits fermiers. En d’autres termes, la nature et les habitants sont les grands perdants du projet.

    Mais les défenseurs de l’environnement font tout pour stopper la société Portucel.

     

    Aidez-les dans leur lute en signant leur pétition.

     

    https://www.sauvonslaforet.org/petitions/1125/banque-mondiale-ne-financez-pas-la-deforestation-au-mozambique?mtu=323259020&t=3914

     

     

    En vous remerciant pour votre attention,   

    Sylvain Harmat
    Sauvons la forêt


    votre commentaire
  • Les dauphins méritent les mêmes droits que les humains selon les scientifiques

    Selon des scientifiques, les dauphins méritent les mêmes droits que les humains

    Reconnaître les droits des dauphins mettrait fin à leur chasse et à leur captivité.

    Les dauphins devraient être traités comme des « personnes » non humaines, avec un respect de leur droit à la vie et à la liberté : c’est ce que des scientifiques ont entendu lors d’une conférence au Canada.

    Des experts en philosophie, en protection des espèces et en comportement animal réclament une Déclaration de Droits des Cétacés.

    «La science a prouvé que l’individualité et la conscience de soi ne sont plus des caractéristiques uniquement humaines. Pour nous, ça représente de nouveaux défis.»
    Tom White, Professeur d’Éthique à l’Université Loyola Marymount de Los Angeles

     

    Ils estiment que les dauphins et les baleines sont suffisamment intelligents pour justifier les mêmes considérations éthiques que les humains.

    Reconnaître ces droits mettrait fin à la pêche et à leur captivité, ou encore à leur utilisation dans l’industrie du spectacle.

    Le premier pas a été fait au rassemblement annuel de l’Association Américaine pour l’Avancement de la Science (AAAS) à Vancouver, Canada, la plus conférence scientifique du monde.

    C’est le fruit d’années de recherches qui ont montré que les dauphins et les baleines ont de gros cerveaux complexes et un niveau de conscience de soi similaire à celui des humains.

    Ceci a conduit les experts à conclure que bien que non humains, les dauphins et les baleines sont des « personnes » au sens philosophique, et les conséquences vont loin.

    « Conscience de soi »

    Le professeur d’éthique Tom White, de l’université de Loyola Marymount à Los Angeles, auteur de In Defence of Dolphins : The New Moral Frontier (Pour la Défense des Dauphins : La Nouvelle Frontière Morale), décrit les dauphins comme des « personnes non humaines ».

    « Une personne est un individu. Si les individus ont de la valeur, alors le fait de tuer délibérément un individu de cette sorte est éthiquement équivalent à tuer un être humain.

    Comportement intelligent des cétacés

    Des scientifiques réclament une déclaration de droits pour les dauphins

    « Ils peuvent se regarder dans un miroir et dire ‘Eh ! C’est moi !’ »
    Docteur Lori Marino, Psychologue 
    • Un des membres d’un groupe d’orques en Patagonie avait une dent abimée et ne pouvait plus s’alimenter. Cette orque vieillissante était nourrie et gardée en vie par ses compagnons.
    • Des dauphins participant à une expérience devaient choisir entre deux leviers pour distinguer des sons, certains étant très similaires. En actionnant un troisième levier, ils pouvaient signaler aux chercheurs la volonté de passer une question dont ils ne connaissaient pas la bonne réponse. « Lorsque vous placez les dauphins dans une telle situation, ils répondent exactement comme un humain » selon le Docteur Lori Marino. « Ils sont capables de chercher dans leur propre tête et d’avoir une pensée qui leur est propre. »
    • Un certain nombre de dauphins captifs étaient récompensés avec des poissons lorsqu’ils nettoyaient leur bassin. L’un d’eux déchira un grand sac en papier, cacha les morceaux, et les présenta un par un afin de multiplier les récompenses. (Lire toute l’histoire ici.)
    • En Islande, il est bien connu que les orques et les pêcheurs travaillent ensemble. Les orques montrent aux pêcheurs où déployer leurs filets, et en échange il leur est permis de se nourrir d’une partie de la capture. Ils emmènent ensuite la flotte à la prochaine zone de pêche.

    « Ce que nous voulons dire, c’est que la science a prouvé que l’individualité et la conscience de soi ne sont plus des caractéristiques uniquement humaines. Pour nous, ça représente de nouveaux défis. »

    La déclaration, convenue en Mai 2010, contient les affirmations « chaque cétacé a le droit à la vie », « aucun cétacé ne doit être retenu en captivité ou en servitude, être victime de traitements cruels, ou être capturé et extrait de son environnement naturel » et « un cétacé ne peut pas être la propriété d’un quelconque état, d’une entreprise, d’un humain ou d’un groupe d’humains ».

    Elle ajoute : « Les droits, libertés et normes convenues dans cette déclaration doivent être protégés par les lois internationales et domestiques. »

    La psychologue Lori Marino, de l’université Emory à Atlanta, décrit comment les avancées scientifiques ont changé la donne sur le cerveau des cétacés.

    Selon elle : « Nous sommes passés d’une vision du cerveau des dauphins/baleines comme un énorme bulbe amorphe qui ne permet pas beaucoup d’intelligence et de complexité, à un cerveau non seulement énorme mais également extrêmement complexe, au point de rivaliser avec nous. »

    Les dauphins ont un sens de l’identité qui peut être mis à l’épreuve en les mettant devant un miroir et en les laissant se reconnaître, ajoute-t-elle.

    « Lorsque vous vous levez le matin et que vous vous regardez dans un miroir, vous savez que c’est vous, vous avez un sens du ‘moi’ » dit le Docteur Marino.

    « Ils ont un sens similaire. Ils peuvent se regarder dans la glace et dire ‘Eh ! C’est moi’. »

    Lien vers l’article original

    Autres ressources en anglais sur le même sujet :

    National Post : Dolphins Deserve Rights, Scientists Told

    The Guardian : Whales and dolphins ‘should have legal rights’

    The Telegraph : Dolphins ‘should be recognised as non-human persons’

    DailyMail : A bill of rights for dolphins: They’re so smart we must treat them as ‘non human persons’ say scientists et After research reveals dolphins have extraordinary intellects and emotional IQs greater than ours, expert ask: Should they be treated as humans?

    Source :

    http://www.blog-les-dauphins.com/

     

    L’article qui suit est une traduction de l’article paru sur le site de BBC News intitulé Dolphins deserve same rights as humans, say scientists.


    votre commentaire