•  

    Aretha Franklin, la légendaire chanteuse et compositrice américaine, est décédée à l’âge de 76 ans. Elle souffrait d’un cancer du pancréas et s’est éteinte à son domicile à Detroit, le matin du jeudi 16 août, entourée de ses proches.

     

    De la chanteuse militante à la Diva parfois capricieuse, la « Reine » n’a cessé de marquer les esprits depuis 1967 en exigeant le respect pour la communauté noire Américaine qui subissait quotidiennement des violences et des humiliations.

     

    Pour honorer la mémoire de l’une des plus grandes musiciennes de notre époque, voici les 10 meilleures citations de la reine de la soul

    1. Les gens ne sont pas obligés de vous donner quelque chose, alors appréciez ce que les gens vous donnent.

    2. Nous exigeons et voulons tous le respect, homme ou femme, noir ou blanc. C’est notre droit humain fondamental.

    3. Être la reine ne consiste pas seulement à chanter, et être une diva ne consiste pas uniquement à chanter. Il s’agit en grande partie d’être au service aux gens. Et cela concerne également vos contributions sociales envers votre communauté et vos contributions civiques.

    4. Vous ne pouvez pas définir une personne sur une seule chose. Vous ne pouvez pas oublier toutes ces choses merveilleuses et bonnes qu’une personne a faites parce qu’une chose ne s’est pas déroulée comme vous le pensiez.

    5. Parfois, ce que vous recherchez est déjà là.

    6. L’homme qui m’aura se retrouvera avec un sacré bout de femme.

    7. Soyez votre propre artiste et ayez toujours confiance en ce que vous faites. Si vous ne voulez pas avoir confiance en vous, autant ne pas le faire.

    8. Je suis une grande femme. J’ai besoin de grands cheveux.

    9. La musique offre beaucoup d’émotions, elle vous transporte. Elle a cette faculté de remonter le temps, d’aller chercher vos souvenirs. La musique est encourageante, elle renforce.

    10. Essayer de grandir fait mal, vous savez. Vous faites des erreurs. Vous essayez d’apprendre, et quand vous ne le faites pas, ça fait encore plus mal.

     

     

    https://www.espritsciencemetaphysiques.com/


    2 commentaires
  • En 2018, la SPA poursuit son vaste plan de rénovation et de reconstruction de ses refuges. Ce plan a été lancé en 2014 afin d’optimiser les conditions d’accueil de ses pensionnaires et de travail pour ses équipes. Découvrez trois refuges de la SPA rénovés.

     

     Présentation du Grand Refuge SPA

     

     

    Venez vous aussi découvrir le Grand Refuge SPA à Pervenchères dans le 61 ! Plus d'infos sur : http://www.la-spa.fr/grandrefuge

    La SPA - Société Protectrice des Animaux

    APRR s’engage à nouveau avec la SPA pour défendre la cause animale

    Pour la deuxième année consécutive, APRR, 4ème groupe autoroutier en Europe, s’est associé à la SPA pour lutter contre l’abandon des animaux et a lancé le 7 juillet 2018, jour de grand départ en vacances, une vaste opération de sensibilisation en partenariat avec l’association. Cette initiative pour la cause animale s’adresse au grand public via le hashtag #APRRcontrelabandon. À chaque partage de la vidéo sur les réseaux sociaux, APRR s’engage à reverser un euro à la SPA, pour atteindre 40 000 partages.

    Cet été, prévention contre l’abandon sur les autoroutes

     

     

    https://www.la-spa.fr/


    votre commentaire
  • L'Invité des Matins d'été (1ère partie) par Olivia Gesbert et Julie Gacon

    Alors que la planète subit cet été de longs épisodes d'une canicule intense et généralisée, la question du changement climatique se pose de manière accrue. Si une transition écologique apparaît indispensable, celle-ci est-elle vraiment possible ?

    ..

    Crédits : Abdulhamid Hosbas / Anadolu Agency ABDULHAMID HOSBAS / ANADOLU AGENCY - AFP

    Dans une étude publiée ce lundi, des chercheurs internationaux annoncent un point de rupture dans le changement climatique : le réchauffement est tel qu'il entraîne un effet domino, sans retour en arrière possible.

    Selon un rapport annuel publié le 1er août par l’Agence nationale américaine océanique et atmosphérique, les émissions de gaz à effet de serre sont reparties à la hausse en 2017, après 3 ans de stagnation. L'étude démontre aussi que 2017 a été une année noire pour le climat en général. 

    Alors que la planète subit cet été de longs épisodes d'une canicule intense et généralisée, la question du changement climatique se pose de manière accrue. Si une transition écologique apparaît indispensable, celle-ci est-elle vraiment possible ?

    Julie Gacon reçoit Hervé Le Treut, climatologue, professeur à Sorbonne Université et à l’Ecole polytechnique, directeur de l’institut Pierre Simon-Laplace et membre de l’Académie des Sciences. 

    Il a dirigé une équipe de travail de scientifiques, qui vient de réaliser un rapport sur la question de l’anticipation des changements climatiques au niveau régional, à partir de l’étude du territoire de la Nouvelle Aquitaine.  

    Hervé Le Treut : Dans les crises de canicule il se passe deux choses : l’effet du réchauffement graduel de la planète, associé aux gaz à effets de serre qui font une chape invisible qui petit à petit empêche la planète de se refroidir. Et cela se superpose au réchauffement naturel.

    La tendance des gaz à effets de serre est très difficile à inverser car l'économie mondiale est très influencée par les énergies fossiles. 80% de l'énergie mondiale est produite par le pétrole, le charbon ou le gaz naturel. Les éoliennes et le solaire n'en représentent que 1% de l'énergie produite. 

    La part des différents types d’énergie n’a pas beaucoup changé en 40 ans, or an a multiplié par 2 l’énergie produite. Il y a quand même des progrès, mais on est très loin de ce qu’il faudrait, avec une planète qui n’attend pas.

    On a tendance a répéter des discours d'alerte mais les problèmes évoluent. La dette climatique est beaucoup plus grande qu'il y a 20 ans. On a émis depuis  beaucoup de gaz à effets de serre qui sont dans l’atmosphère et qui vont y rester. On engage le futur à chaque fois plus."

     

    Extrait de l'émission en vidéo :

    Retrouvez ici la deuxième partie de cet entretien

     
    À LIRE AUSSI
    Incendie à Kineta, près d'Athènes, le 24 juillet 2018. La Grèce n'avait pas connu autant de victimes (80 morts, au moins 187 blessés) depuis 2007
    SavoirsJean Jouzel : "Il y a un risque qu’il ne soit trop tard pour lutter efficacement contre le réchauffement climatique"
     
    Intervenants
    • Climatologue, membre de l'Académie des sciences, directeur de recherches au CNRS, directeur de l'Institut Pierre Simon Laplace (IPSL) où il dirige le laboratoire de météorologie dynamique.

    à l'heure où l'on s'inquiète d'une sixième extinction des espèces et

    Hubert Reeves regrette que l'homme ait oublié la "totale interdépendance de tous les êtres vivants".

    Notre salut se cacherait-il dans les étoiles ?

    Ou a minima dans les stations orbitales, devenues le refuge d'une humanité en danger ?

     

    https://www.franceculture.fr/


    2 commentaires
  • Le monde de la musique pleure l'une de ses plus grandes icônes. Après 60 ans de carrière, 18 Grammy Awards et 75 millions de disques vendus, Aretha Franklin est décédée le 16 août à 76 ans, après une longue bataille contre un cancer du pancréas. Malade depuis 2010, la chanteuse avait été hospitalisée dans un état critique dans la nuit du 12 au 13 août dernier.

    C'est son père - pasteur et militant des droits civiques - qui la pousse à chanter dans la chorale de son église. Aretha Franklin signe avec une maison de disques à l'âge de 14 ans, alors qu'elle est enceinte de son premier enfant. Elle chante d'abord du jazz avant d'affiner son style mêlant soul et R'N'B. En 1967, elle signe son premier tube Respect, une reprise d'Otis Redding.

    C'est principalement dans les années 60-70 qu'Aretha Franklin sort ses plus grands succès. Respect, I Say a Little Prayer, I Never Loved a Man (the Way I Love You) ou encore Chain of Fools ont marqué des générations de fans et lui donnent sa couronne de "Queen of Soul". 

    La rédaction vous recommande

     

    Voir les vidéos qui suivent ...

     

    https://www.rtl.fr/culture/musique/mort-d-aretha-franklin-les-8-plus-grands-titres-de-l-inoubliable-lady-soul-7794413694

     

    Source

    https://www.rtl.fr/

     

    Voir également

    https://www.20minutes.fr/arts-stars/culture/2321651-20180816-video-mort-aretha-franklin-reactions-deces-reine-soul-multiplient

     

    Une grande artiste nous a quittée

    A tous ses proches . Sincères condoléancesRésultat de recherche d'images pour "condoléances musique "

     


    2 commentaires
  • Aucun texte alternatif disponible.

    Et nous allons chacun
    Épousant le mystère
    Cette brève clarté
    Qui nous fonde et nous tue

    Croyant élucider
    Ces éclats dans la nuit
    Compagnons d’un destin
    Que la foudre protège

    Nous sommes sans savoir
    Sur cette obscurité
    Sur ce feu qui nous lie
    Aux battants de la vie

    Nous allons parcourus
    De doutes éphémères
    De certitudes soudain
    Crucifiées avec nous

    Mais il y a ces flux
    De la miséricorde
    Ces clartés d’un instant
    Où nous sommes sauvés

    Alors nous nous taisons
    Laissant aller le souffle
    Vers ce silence d’or
    Vers ce matin promis

    Nous remisons enfin
    Nos questions inutiles
    Pour nous abandonner
    À ce cap ébloui

    La joie n’est pas certaine
    Mais compagne de l’aube
    Simple feu clignotant
    Aux lisières inconnues

    Alors nous franchissons
    Des berges des marais
    Des forêts insouciants
    Aimantés par le feu

    Nous ne croyons plus guère
    La mort qui nous talonne
    Nous partons ici même
    D’un rire souverain

    Mais nous n’oublions pas
    Tous nos frères les hommes
    Ni leurs mains à tâtons
    Qui cherchent une issue

    Nous sommes avec eux
    Cette vigile offerte
    Annonçant qu’il faut bien
    S’en remettre à l’insu

    Nous recevons pour eux
    Le poème sans pourquoi
    Comme un jardin se donne
    Sans calculer le jour

    Et ce chant qui nous lève
    Et nous réconcilie
    Sans absoudre l’obscur
    Nous en faisons du pain

    Et nous le partageons
    Comme on livre son corps
    Comme on se met à nu
    Sous les mains d’un amour

    Nous sommes le pressoir
    La vendange et le grain
    Chaque mot qui se donne
    Sitôt se change en vin

    Alors nous exultons
    D’être de ce royaume
    Où sachant n’être rien
    Nous sommes délivrés

    Rien que ces paumes ouvertes
    Rien que ce fil ténu
    Où nous posons nos pas
    Funambules gratifiés

    Jean Lavoué, dimanche matin 12 août 2018
    Photo vct310 Pixabay

    www.enfancedesarbres.com


    2 commentaires