• Raïf Badawi en prison depuis 5 ans

    Le blogueur saoudien Raïf Badawi est emprisonné depuis maintenant cinq ans pour avoir écrit son opinion sur l’islamisme et le pouvoir royal.

     

    Il a été condamné, le 17 juin 2012, en Arabie saoudite à 10 ans de prison, 1000 coups de fouet et à une amende de près de 300 000 $ pour avoir tenu un blogue, le «Liberal Saudi Network», sur lequel il a publié 14 textes entre 2010 et 2012. Il faisait notamment la promotion des droits de la personne et de la démocratie dans ce pays.

    Des textes jugés offensifs par les autorités. Sa femme ainsi que ses trois enfants ont obtenu l’asile politique au Canada et vivent à Sherbrooke depuis décembre 2013.

     

    Triste anniversaire

    Pour l’occasion, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, et la ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion de l'Immigration, Kathleen Weil, ont tenu à réitérer le soutien du gouvernement du Québec à Raïf Badawi.

     

    «Le Gouvernement du Québec s'est donné pour mission de militer en faveur d'un plus grand respect des droits de la personne sur la scène internationale, notamment en favorisant le dialogue avec nos partenaires. Nous poursuivrons nos efforts afin d'obtenir la libération de M. Badawi», a indiqué la ministre Christine St-Pierre dans un communiqué.

    Le 18 octobre 2016, l'Assemblée nationale du Québec a adopté une motion à l'unanimité demandant entre autres «aux gouvernements du Québec et du Canada de faire tout en leur pouvoir pour obtenir la libération de M. Badawi et lui permettre de rejoindre sa famille».

     

    Vendredi, Amnistie internationale a organisé plusieurs rassemblements au Québec (Montréal, Rimouski, Thetford Mines et Ottawa) pour les prisonniers d’opinion, dont Raïf Badawi.

     

    Au début du mois de juin, les enfants du blogueur ont interpellé Justin Trudeau dans une vidéo afin qu’il intervienne personnellement dans le dossier. «C’est injuste que notre père soit en prison. Il n’a tué personne. Il a juste créé un blogue. M. Trudeau, prenez le téléphone, appelez le roi d’Arabie saoudite pour que notre père revienne», pouvait-on entendre dans la vidéo.

     

    Source

    http://www.journaldemontreal.com/actualite

     

     

    Ajoutée le 16 juin 2017

    Chanson originale / Original Song Kevin Mitchell
    Artiste peintre/ Painter Louis Robichaud
     

    Texte: http://quebec.huffingtonpost.ca/evely...
     

    Production : Bobby PARISI Atypiklabo
    Crédits après les paroles de la chanson en anglais et en français.
    Credits after the lyrics in English and French

    My Name is Raif Badawi
    My name is Raif Badawi , and i’m no longer free
    I’ve been inside your prison for five long years
    You can have my body but you can’t take my soul
    It will fly so high above the walls you built
    chorus : I pay the price to the King
    I pay the price to say what i think
    two thousand seventeen,
    one thousand lashes to say what i think
    Many have come before me
    And many more will surely die
    When we speak truth to power
    the price is always high
    Your power is your weakness
    your richness makes you wrong
    your throne only makes you blind
    your punishment makes me strong
    Chorus
    They say the pen is mightier,
    Mightier than the sword
    I will tear down your walls
    with nothing but my words
    My name is Raif Badawi and i’m no longer free
    i’ve been inside your prison for five long years
    chorus

     

     

    C’était il y a cinq ans. Le 17 juin 2012, Raif Badawi perdait son passeport, ses papiers d’identité et entrait en prison. Exactement un an après que sa famille, Ensaf, les enfants, Najwa, Doudi et Miriyam aient trouvé refuge en Égypte puis au Liban.
    Aujourd’hui, 17 juin 2017, les enfants n’ont pas vu leur père depuis plus de 6 ans.
    Le crime dont on accuse le père des enfants est celui d’avoir insulté l’Islam par voie électronique.

     

    Texte de la chanson en français

     

    Je m'appelle Raif Badawi et je ne suis plus libre

    Je vis dans vos prisons depuis cinq longues années
    Vous retenez mon corps, vous n’aurez pas mon âme
    Elle voit de si haut le dessus de vos murs
     

    Chœur : Je paie le prix au roi
    Je paie le prix pour dire ce que je pense
     

    2017


    1000 coups de fouet pour dire ce que je pense
    Beaucoup d’autres avant moi se sont dressés
    Et bien plus encore mourront certainement
     

    Pour qui parle vrai au pouvoir
    Le prix est toujours élevé
    Votre pouvoir est votre faiblesse
    Votre richesse vous affaiblit
    Votre trône vous aveugle
    Votre sanction me renforce
     

     

    Refrain
    On dit que le stylo est plus puissant,
    Plus puissant que l'épée
    J’abattrai vos murs
    Seulement de mes mots
    Je m'appelle Raif Badawi et je ne suis plus libre
    Je vis dans vos prisons depuis cinq longues années
     

    Refrain

    Un immense merci à Bobby Parisi pour cette merveilleuse complicité que nous avons développée pendant la réalisation de cette vidéo, à Louis Robichaud pour avoir initié le tout par une idée de génie et bien entendu à Kevin Mitchell pour avoir prêté sa voix, son talent et ses notes de musique si bien phrasées.


    One Thousand Lashes
    1000 coups de fouet

    Chanson originale / Original Song
    Kevin Mitchell

    Voix et guitare / Vocals and Guitar
    Kevin Mitchell
    Basse, mandola et percussion
    Bass, Mandola and Percussion
    Marc Atkinson

    Voix / Vocale
    Kim June Johnson

    Enregistré, mixé et masterisé
    Recorded, Mixed and Mastered
    Studio The Barn Studio, Hornby Island, BC

    Idée originale / Original idea
    Artiste peintre/ Painter
    Louis Robichaud

    Rédaction, recherche et archives
    Writing, Research and Archives
    Evelyne Abitbol

    Opérateur du drone / Operator
    André La Boissonnière

    Réalisation / Directors
    Evelyne Abitbol Bobby PARISI

    Production
    Bobby PARISI
    Atypiklabo

    Merci à Kevin Mitchell,
    Luc Côté, André Rancourt, Gilbert Dumas
    et Neegan Sioui.

    Merci à Ensaf et ses 3 enfants:
    Najwa, Doudi et Miriyam



    Merci à tous… Tous les droits réservés dans l’univers…

    www.LouisRobichaud.com
    www.EvelyneAbitbol.com
    www.FondationRaifBadawi.org
    www.Atypiklabo.com

     

    MMXVII

     

     

     


    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "prayer Londres"

    Cinq jours seulement avant le scrutin, une attaque terroriste a frappé un secteur très fréquenté de la capitale britannique

    Un attentat a de nouveau frappé le cœur de Londres, samedi 3 juin au soir. Trois assaillants à bord d'une camionnette ont foncé dans la foule sur le London Bridge. Ils ont ensuite attaqué des passants au couteau dans le quartier voisin de Borough Market, avant d'être abattus par la police. L'attaque terroriste a fait sept morts et au moins 48 blessés, selon le nouveau bilan donné par Scotland Yard, la police londonienne, dimanche 4 juin. 

     

    Article complet

    et direct

     

    http://www.francetvinfo.fr/monde/royaume-uni/attaques-de-londres/direct-un-attentat-fait-six-morts-et-48-blesses-a-londres-suivez-notre-edition-speciale_2221477.html

     


    votre commentaire
  • Ladio Veron, en tenue traditionnelle, est venue plaider la cause de son peuple en France.

    RENCONTRE Il séjourne à Lille pour dénoncer l’expropriation des terres ancestrales dont son peuple est victime au Brésil…

    Ladio Veron, en tenue traditionnelle, est venue plaider la cause de son peuple en France. — Solidarité Guarani Kaiowa

    • Un Indien venu du Brésil est à Lille pour dénoncer l’expropriation des terres dont son peuple est victime.
    • Les terres sont utilisées pour des grandes cultures de canne à sucre ou de maïs et soja transgéniques.
    • Les droits des peuples indiens sont inscrits dans la constitution brésilienne.

    Il dénonce la perte de territoire que subit son peuple au Brésil. Pendant trois jours de conférences et d’animation à Lille*, Ladio Veron est le porte-parole de l’ethnie Guarani Kaïowa installée dans le sud du Mato Grosso, près de la frontière paraguayenne. Ce chef explique à 20 Minutes les raisons de son combat et de sa venue en Europe.

     

    Article complet

     

    http://www.20minutes.fr/lille/2075451-20170527-video-lille-soja-prive-terres-sert-nourrir-bufs-explique-indien-bresil

     


    votre commentaire
  • Journée mondiale du bricolage

    Tu fais quoi ce week-end ?

    Moi ? Rien, je bricole...

    Créée - peut-être - en hommage à tous les bricoleurs (et les bricoleuses !) du dimanche, cette nouvelle journée mondiale consacrée aux bricolage se déroule le 24 mai, autant dire que cela peut tomber également en plein milieu de semaine.

    A l'origne de l'idée on retrouve Christian et Philippe, deux chefs d'entreprise qui vendent en ligne des produits... de bricolage et qui ont créé un site internet dédié à l'événement. Celui-ci renvoie d'ailleurs habilement au concours qu'ils souhaitent proposer aux bricoleurs.

    "Parce qu’on a tous un bricoleur caché en nous"

    Les activités de bricolage sont pratiquées par plus de trois Français sur quatre et, si vous les interrogez, ils vous avoueront en grande majorité que, pour eux, il s’agit avant tout d'un loisir.

    Mais la crise économique est passée par là et, tout en se faisant plaisir, le bricolage permet en passant de réaliser de belles économies... alors bricoleurs par passion ou bricoleur par nécessité, excellente journée mondiale du bricolage.

    Un site à visiter : journeemondialedubricolage.com

     

    Bricoler en toute sécurité

    Chaque année environ 300 000 personnes sont victimes d’accidents de bricolage.

    Voici quelques conseils pour vous préparer en toute sécurité à réaliser vos travaux :

    • Avant de bricoler, vérifiez votre vaccination contre le tétanos : le rappel doit être réalisé tous les 10 ans.
    • Si vous n’êtes pas en forme ou si vous sortez de table après un bon repas, reportez votre séance de bricolage pour ne pas prendre le risque de vous blesser. Un accident peut vite arriver en cas de fatigue….
    • Avant d’acheter ou de louer des outils, demandez conseil à un vendeur spécialisé s’ils conviennent à votre utilisation et à votre niveau d’expertise.
    • Veillez à ce que le matériel soit conforme aux normes en vigueur. Ne désactivez pas les dispositifs de sécurité de vos outils.
    • Afin d’utiliser correctement un matériel, et éviter de vous blesser, prenez connaissance des modes d’emploi et respectez-les.
    • Entretenez régulièrement vos outils.
    • Si vous utilisez des produits toxiques : stockez-les toujours dans leur emballage d’origine. Ne les transvasez pas dans une bouteille vide par exemple. Ne mélangez pas deux produits si vous ne savez pas si cela est possible. Refermez bien vos flacons après utilisation et entreposez-les dans un endroit fermé hors de la portée des enfants. Ne stockez pas trop de produits dangereux.
    • Habillez-vous de manière adaptée et utilisez des protections (gants, lunettes de protection, bouchons anti-bruit).
    • Ne bricolez pas avec des bagues ou colliers qui peuvent être à l’origine de l’arrachement d’un doigt ou d’un étranglement.
    • Si vous travaillez à l’intérieur, pensez à aérer la pièce.
    • Assurez-vous que les escabeaux sont installés de manière stable et à la bonne hauteur pour éviter les déséquilibres.
    • Prévoyez une trousse de secours à proximité avec le numéro des urgences médicales (15 ou 112) utiles en cas d’accident

     

    https://www.vivonsbienvivonsmieux.fr/

     


    votre commentaire
  • .

      Crédits : DAMIEN MEYER - AFP

    Nicolas Arpagian « L’état d’insécurité numérique permet de ne pas sombrer dans l’utopie technologique. »

    Vendredi dernier, une cyberattaque a frappé au moins 150 pays et provoqué la contamination de 200 000 machines. Une attaque sans précédent à en croire l’Agence européenne de police Europol.

     

    Ecouter

     

    Pour mieux comprendre l’ampleur de cette cyberattaque et les enjeux de la cybercriminalité grandissante, nous recevons Daniel Glazman, programmeur, il dirige une entreprise de logiciels high-tech et est un des rares français à avoir co-présidé pendant 7 ans un groupe international de normalisation du Web.

    Et Nicolas Arpagian, coordonnateur d'enseignements à l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ), vous y dirigez le cycle "Sécurité numérique". Vous êtes l’auteur de plusieurs ouvrages dont "Que-sais-je?” La Cybersécurité paru chez PUF en 2010 et La cyberguerre : la guerre numérique a commencé édité à Vuibert en 2009

    Retrouvez ici la deuxième partie de l'émission.

    Intervenants

    • Daniel Glazman : programmateur, un des rares français à avoir co-présidé pendant 7 ans un groupe international de normalisation du Web et qui dirige une entreprise de logiciels high-tech
    • Nicolas Arpagian : Rédacteur en chef de la revue Prospective stratégique, Coordonnateur d'enseignements à l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ), il y dirige le cycle "Sécurité numérique".

    Bibliographie

    La cybersécurité

    La cybersécurité PUF, 2015

     

    L'Invité des Matins par Guillaume Erner

    du lundi au vendredi de 7h40 à 8h

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique