•  

    tumblr_mcuof1vMdp1rn4t8co1_400[1]

     

    Petit pachat!:

     

    Images pinterest

    https://fr.pinterest.com/search/pins/?q=chats&rs=rs&eq=&etslf=2024&term_meta[]=chats%7Crecentsearch%7Cundefined


    votre commentaire
  • tkoala.fr

    1. Sur un étendoir à linge

    Le mignon petit chat s’est certainement endormi en voulant faire sa lessive… Dormir dans une telle position semble très inconfortable et pourtant ça ne lui dérange pas le moins du monde !

     

    tkoala.fr

    2. Sur une imprimante

    Comme c’est douillet… C’est mon endroit préféré de la maison.

    Combien d’exemplaires voulez-vous ?

     

    tkoala.fr

    3. Entre deux paniers

    J’ai besoin de deux paniers pour m’étirer. Alors désolé, ces places sont prises !

     

    La suite

    http://www.pausefun.com/photos-prouvent-chats-dorment-nimporte-comment/4/

     

     


    votre commentaire
  • Présent originellement dans le sud du Canada et dans le nord des États-Unis, le Bombus affinis, une espèce de bourdons, a vu sa population décliner de 95% ces dernières années. Par conséquent, la sonnette d’alarme a été tirée…


    À l’initiative de l’US Fish and Wildlife Service, un organisme fédéral attaché au Département de l’Intérieur des États-Unis s’occupant de la gestion et de la préservation de la faune, le Bombus affinis a donc été placé sur la liste des espèces en danger.


    Il s’agit tout simplement de la première espèce de bourdons à acquérir ce statut sur le continent américain. Aujourd’hui, ces bourdons existent regroupés en petites populations isolées, à travers 12 États américains et dans la province de l’Ontario (Canada).


    Le déclin exponentiel de ce bourdon est le résultat de plusieurs facteurs humains. L’urbanisation de l’environnement et la modernisation de l’agriculture ont joué un rôle prépondérant pour accentuer ce triste phénomène. Auparavant, les petites fermes familiales produisaient une variété d’habitats potentiels, dans les champs de fleurs sauvages. Aujourd’hui, le monopole des grosses entreprises agricoles ne produit qu’une à deux variétés différentes.


    En outre, cette industrialisation de l’agriculture a fait émerger inévitablement l’utilisation de pesticides. Si les abeilles de ruche semblent bien résister aux pesticides, c’est loin d’être le cas des bourdons.


     
     
    Par ailleurs, les abeilles élevées dans un but commercial ont tendance à être infectées d’une variété de maladies qui peuvent être transmises indirectement aux bourdons sauvages. Enfin, le changement climatique est également considéré comme un autre facteur du déclin de la population des Bombus affinis.


    Pourquoi sauver ces bourdons ? Selon Forbes, la fonction de « pollinisateur » des Bombus affinis est primordiale dans la récolte d’une grande variété de fruits, de fleurs et de légumes comme les pommes, les prunes, les oignons, les melons, les poivrons ou encore la luzerne. Des récoltes qui sont estimées, dans l’ensemble, à près de 9 milliards de dollars par an (soit plus de 8,3 milliars d'euros). Une somme qu’il est difficile d’ignorer…


     
     
    En plaçant le Bombus affinis sur la liste des espèces en danger, le gouvernement fédéral s’évertue donc à préserver la faune mais aussi la flore et ses produits agricoles.


    Une bonne nouvelle, n’est-ce pas ?

     

    Source : 

    http://www.demotivateur.fr/


    2 commentaires
  • maison de retraite animaux

    La maison des anciens, soignés et aimés

    Dans cet établissement, on accueille les animaux orphelins, essentiellement les chiens trop âgés ou soumis à une médication trop lourde pour être proposés à l’adoption. Ils finissent douillettement leur vie en groupe, auprès d’un personnel dévoué et chaleureux… et cela peut durer des années !

    Cinq salariés s’occupent au quotidien de ces animaux qui nécessitent parfois des soins spécifiques dûs à leur grand âge. Ils ne sont jamais seuls et il y’a quelqu’un sur place 24 heures sur 24.

     Une maison de retraite où on soigne, où on aime, où on respecte et où on n’euthanasie pas.

    Les journées sont bien remplies : soins, nettoyages, ballades, travaux, repas… Les pensionnaires de la maison de retraite bénéficient de toutes les attentions et tout est conçu pour leur faciliter la vie.

    maison de retraite animaux

    Le rez de chaussé est entièrement réservé aux chiens. Spécialement aménagée avec des canapés, coussins, couvertures et autres couettes, cette pièce fait office de chambre à coucher où les animaux peuvent en toute quiétude se reposer.

    Pour ceux qui le souhaite, il y’a également des niches confortablement garnies à l’extérieur, et des paniers savamment disposés un peu partout.

    Pas de boxes individuels mais une vie communautaire bien assumée : la surveillance constante des soigneurs empêche les disputes autour d’une place de canapé convoitée par deux chiens en même temps ou les tentatives de s’approprier indûment une gamelle.

    Les chiens ont également à leur disposition un immense terrain pour se balader, creuser, jouer ou partir en exploration. Il y’à même des piscines naturelles où les amateurs peuvent patauger quand les beaux jours le permettent. Bref, un véritable paradis pour ces animaux souvent bouleversés par la perte de maître qu’ils aimaient tant.

    amison de retraite animauxTous les pensionnaires sont des papies et mamies dont l’avenir inquiétait leurs maîtres âgés. Conscients de ne plus pouvoir s’occuper un jour de leurs protégés pour cause d’entrée en maison de retraite humaine interdite aux animaux ou avertis que leur entourage ne prendrait pas en charge leur animal après leur disparition, ces propriétaires avisés sont venus chercher leur solution auprès de la Fondation. Ils ont pris des dispositions pour qu’en cas d’empêchement, leur chien ou leur chat intègre une maison de retraite de la Fondation Assistance Aux Animaux.

    La maison de retraite abrite également des animaux d’élevage retirés à leurs propriétaires après enquête. Chèvres, moutons, cochons, chinchillas, lapins, cobayes et oiseaux de toutes sortes y vivent désormais une vie de pacha, rythmée par les caresses et les gourmandises. Les chinchillas font la queue le matin pour la distribution de l’amande de début de journée, c’est tout dire…

    Informations pratiques

    Pour des raisons de tranquillité et de sécurité, les maisons de retraite n’accueillent pas de visiteurs.

    Toutefois, les personnes désireuses de confier leur animal à la Fondation Assistance aux Animaux peuvent les visiter sur RDV pour être rassurées.

    Pour plus de renseignements, contactez-nous au
    01 39 49 18 18
    de 9h30 à 17h, du lundi au vendredi

    Adresse

    30130
    Pont Saint Esprit

    Partout en France

     

    Aidez la Fondation ! Les animaux ont besoin de vous

     

    N'achetez pas d'animaux ! Adoptez

    Adopter un animal

     

    Vous ne pouvez pas m'adopter... parrainez-moi !

    Parrainer

     

    Le magazine de la fondation

    "La Voix des bêtes" est une revue bimestrielle qui soutient les objectifs de la protection animale.

    La Voix des bêtes

    Elle propose à ses lecteurs des informations sur l’actualité du monde animal, les textes de lois, les conseils du vétérinaire, les livres parus, le courrier des lecteurs et des dossiers sur des sujets particuliers.

     
     

    votre commentaire
  •  

    Image illustrant l'article 12 photos de chiens avant et après leur sauvetage qui vous surprendront

    La vie de ces 15 chiens abandonnés s’est métamorphosée après leur sauvetage et leur adoption. Voici des photos de leur transformation spectaculaire qui réchauffent le cœur.

     

    Adopter un chien peut changer votre vie, mais changera certainement la sienne. Victimes de maltraitance, de violence et parfois d’abandon, ces pauvres animaux délaissés cherchent une seconde chance sous le toit de familles plus attentionnées. Maigres et affaiblis, ils sont souvent laissés à leur sort et finissent par atterrir dans un refuge en attendant leur adoption. Des photos avant et après leur sauvetage illustrent le contraste entre leur malheureuse vie précédente et  l’épanouissement de leur existence actuelle. Un changement remarquable qui fait chaud au cœur. Retrouver un nouveau foyer est le début d’une nouvelle vie, ces 15 chiens en sont la preuve

    Voir l'article

     

    https://www.chien.fr/actualite/12-photos-de-chiens-avant-et-apres-leur-sauvetage-qui-vous-surprendront/

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique