• Cyberattaque mondiale : décryptage

    .

      Crédits : DAMIEN MEYER - AFP

    Nicolas Arpagian « L’état d’insécurité numérique permet de ne pas sombrer dans l’utopie technologique. »

    Vendredi dernier, une cyberattaque a frappé au moins 150 pays et provoqué la contamination de 200 000 machines. Une attaque sans précédent à en croire l’Agence européenne de police Europol.

     

    Ecouter

     

    Pour mieux comprendre l’ampleur de cette cyberattaque et les enjeux de la cybercriminalité grandissante, nous recevons Daniel Glazman, programmeur, il dirige une entreprise de logiciels high-tech et est un des rares français à avoir co-présidé pendant 7 ans un groupe international de normalisation du Web.

    Et Nicolas Arpagian, coordonnateur d'enseignements à l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ), vous y dirigez le cycle "Sécurité numérique". Vous êtes l’auteur de plusieurs ouvrages dont "Que-sais-je?” La Cybersécurité paru chez PUF en 2010 et La cyberguerre : la guerre numérique a commencé édité à Vuibert en 2009

    Retrouvez ici la deuxième partie de l'émission.

    Intervenants

    • Daniel Glazman : programmateur, un des rares français à avoir co-présidé pendant 7 ans un groupe international de normalisation du Web et qui dirige une entreprise de logiciels high-tech
    • Nicolas Arpagian : Rédacteur en chef de la revue Prospective stratégique, Coordonnateur d'enseignements à l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ), il y dirige le cycle "Sécurité numérique".

    Bibliographie

    La cybersécurité

    La cybersécurité PUF, 2015

     

    L'Invité des Matins par Guillaume Erner

    du lundi au vendredi de 7h40 à 8h
    « Bob Dylan, un hommage poétique et musical (France Culture) Eaux calmes »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :