• Désormais, on est incité à protéger la nature parce que sa dégradation a un coût pour les sociétés humaines"

    Jean Jacob, chercheur en science politique et grand connaisseur des mouvements écologistes, revient pour Actu-environnement sur les fondements théoriques de la protection de la nature et sur la montée en puissance de la notion de biodiversité.

    "Désormais, on est incité à protéger la nature parce que sa dégradation a un coût pour les sociétés humaines"

     

    Actu-environnement : Comment définiriez-vous les grandes tendances de la préservation de l'environnement ?

     

    Jean Jacob : Dans le rapport à la nature et au vivant, deux registres différents existent : le naturalisme et l'approche écologique. Cette distinction n'est pas propre à la France.

     

    Dans le registre naturaliste, que l'on retrouve aux travers des nombreuses associations de naturalistes de terrain rattachées à France Nature Environnement (FNE), domine l'idée qu'il faut protéger la nature parce qu'elle est digne en soi d'être protégée. Sans être aussi extrême, on se rapproche de la deep ecology , car il faut protéger telle ou telle espèce indépendamment de son utilité. C'est la logique portée par certains militants en faveur de la protection de l'ours, du loup ou du lynx.

     

    Le registre écologique se base pour sa part sur la notion scientifique d'écologie, c'est-à-dire sur une prise en compte des interactions entre différents êtres vivants. D'emblée avec ce registre, on prend en compte l'ensemble des composantes d'un écosystème en équilibre, plutôt que le droit de chacune des parties de l'ensemble à être protégée.

     

    La suite

     

     

    http://www.actu-environnement.com/ae/dossiers/biodiversite/jean-jacob-chercheur-mouvement-ecologiste-protection-nature-biodiversite.php

     

       
    « L'eau Source d'Energie ... Appel aux français ... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :