• Deutsche Bank, ne financez pas la disparition du tigre du Bengale!

    Deutsche Bank, ne financez pas la disparition du tigre du Bengale!

     

    Les forêts de mangrove des Sundarbans sont le foyer du très menacé tigre du Bengale. Mais le Bangladesh cherche des investisseurs pour construire une méga-centrale à charbon à proximité de ce site classé au Patrimoine mondial. Exhortons la Deutsche Bank à ne pas financer ce projet !

     

    Un tigre du Bengale gueule ouverte montre ses crocs L’unesco alerte aussi sur la destruction de l’habitat du tigre du Bengale

     

    Les forêts de mangrove des Sundarbans sont le foyer du très menacé tigre du Bengale. Mais le Bangladesh cherche des investisseurs pour construire une méga-centrale à charbon à proximité de ce site classé au Patrimoine mondial. Exhortons la Deutsche Bank à ne pas financer ce projet ! L’unesco alerte aussi sur la destruction de l’habitat du tigre du Bengale

     

     

     

    La région des Sundarbans abrite la forêt de mangrove la plus grande et la plus riche en biodiversité de la planète. Classée sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1997, elle est le foyer du tigre royal du Bengale, du daim tacheté, des dauphins du Gange et de l’Irrawady ainsi que de la très menacée tortue fluviale de l’Inde. Les forêts protègent aussi l’intérieur du pays et ses habitants en agissant comme barrière naturelle contre les cyclones, raz de marée et inondations.

     

     

    Les forêts et ses habitants sont aujourd’hui en grand danger. Le gouvernement du Bangladesh veut construire à seulement 14 kilomètres des Sundarbans une double centrale électrique au charbon de 1320 mégawatts.

     

     

    Pour les écologistes locaux, la construction de la centrale de Rampal provoquera la destruction des mangroves et par conséquent l’habitat du tigre du Bengale. En service, la centrale réchauffera et contaminera l’eau du fleuve Passur.

     

     

    500 000 personnes sont concernées par la construction de la centrale de Rampal. Des organisations locales déplorent l’expulsion des populations autochtones et les compensations insuffisantes leur ayant été attribuées. Les pêcheurs redoutent la disparition de leur source de revenu. 

     

     

    Heureusement, il est encore possible de bloquer ce projet à un milliard d’euros s’il ne trouve pas suffisamment d’investisseurs. Son promoteur, la National Thermal Power Corporation, ferait actuellement le tour des banques internationales pour boucler son financement.

     

     

    Le Crédit agricole vient de décider de ne pas accorder de crédit pour le projet de centrale de Rampal. Écrivons aux dirigeants de la Deutsche Bank pour les inciter à suivre cet exemple !

     

    J'ai signé

    me suivrez vous ?

    https://www.sauvonslaforet.org/petitions/999/deutsche-bank-ne-financez-pas-la-disparition-du-tigre-du-bengale?t=367

    « Documentaire Les mystères de la physique quantique - Les mysteres de l univers (avec etienne klein) documentaire en françaisDoes Appearance Change How People Are Treated? - Suivant leur apparence comment les gens sont ils traités ... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :