• L'Invité des Matins d'été (1ère partie) par Olivia Gesbert et Julie Gacon

    Alors que la planète subit cet été de longs épisodes d'une canicule intense et généralisée, la question du changement climatique se pose de manière accrue. Si une transition écologique apparaît indispensable, celle-ci est-elle vraiment possible ?

    ..

    Crédits : Abdulhamid Hosbas / Anadolu Agency ABDULHAMID HOSBAS / ANADOLU AGENCY - AFP

    Dans une étude publiée ce lundi, des chercheurs internationaux annoncent un point de rupture dans le changement climatique : le réchauffement est tel qu'il entraîne un effet domino, sans retour en arrière possible.

    Selon un rapport annuel publié le 1er août par l’Agence nationale américaine océanique et atmosphérique, les émissions de gaz à effet de serre sont reparties à la hausse en 2017, après 3 ans de stagnation. L'étude démontre aussi que 2017 a été une année noire pour le climat en général. 

    Alors que la planète subit cet été de longs épisodes d'une canicule intense et généralisée, la question du changement climatique se pose de manière accrue. Si une transition écologique apparaît indispensable, celle-ci est-elle vraiment possible ?

    Julie Gacon reçoit Hervé Le Treut, climatologue, professeur à Sorbonne Université et à l’Ecole polytechnique, directeur de l’institut Pierre Simon-Laplace et membre de l’Académie des Sciences. 

    Il a dirigé une équipe de travail de scientifiques, qui vient de réaliser un rapport sur la question de l’anticipation des changements climatiques au niveau régional, à partir de l’étude du territoire de la Nouvelle Aquitaine.  

    Hervé Le Treut : Dans les crises de canicule il se passe deux choses : l’effet du réchauffement graduel de la planète, associé aux gaz à effets de serre qui font une chape invisible qui petit à petit empêche la planète de se refroidir. Et cela se superpose au réchauffement naturel.

    La tendance des gaz à effets de serre est très difficile à inverser car l'économie mondiale est très influencée par les énergies fossiles. 80% de l'énergie mondiale est produite par le pétrole, le charbon ou le gaz naturel. Les éoliennes et le solaire n'en représentent que 1% de l'énergie produite. 

    La part des différents types d’énergie n’a pas beaucoup changé en 40 ans, or an a multiplié par 2 l’énergie produite. Il y a quand même des progrès, mais on est très loin de ce qu’il faudrait, avec une planète qui n’attend pas.

    On a tendance a répéter des discours d'alerte mais les problèmes évoluent. La dette climatique est beaucoup plus grande qu'il y a 20 ans. On a émis depuis  beaucoup de gaz à effets de serre qui sont dans l’atmosphère et qui vont y rester. On engage le futur à chaque fois plus."

     

    Extrait de l'émission en vidéo :

    Retrouvez ici la deuxième partie de cet entretien

     
    À LIRE AUSSI
    Incendie à Kineta, près d'Athènes, le 24 juillet 2018. La Grèce n'avait pas connu autant de victimes (80 morts, au moins 187 blessés) depuis 2007
    SavoirsJean Jouzel : "Il y a un risque qu’il ne soit trop tard pour lutter efficacement contre le réchauffement climatique"
     
    Intervenants
    • Climatologue, membre de l'Académie des sciences, directeur de recherches au CNRS, directeur de l'Institut Pierre Simon Laplace (IPSL) où il dirige le laboratoire de météorologie dynamique.

    à l'heure où l'on s'inquiète d'une sixième extinction des espèces et

    Hubert Reeves regrette que l'homme ait oublié la "totale interdépendance de tous les êtres vivants".

    Notre salut se cacherait-il dans les étoiles ?

    Ou a minima dans les stations orbitales, devenues le refuge d'une humanité en danger ?

     

    https://www.franceculture.fr/


    2 commentaires
  •  

      

    (Chanson : "T'es rien sur la Terre, Terrien" d'Alain Schneider)

    Alain Schneider – T'es rien sur la terre, terrien - Chansons pour enfant

    Téléchargez le titre sur iTunes ici :

    https://itunes.apple.com/fr/album/dan...

     

    PAROLES :

    C’est un grand jour, aujourd’hui pour petit aigle blanc

    Son père lui apprend à écouter le chant du vent

    Au sommet de la montagne, assis côte à côte

    Les yeux fermés ils attendent, dans les herbes hautes

    Alors aigle blanc, entendit le vent Doucement le vent lui dit :

     

    T’es rien sur la terre, terrien Rien qu’un locataire

    Et je te le dis tout net Prend soin de ma planète !

    Rien ne t’appartient, terrien Ici sur la terre

    Et je te le dis tout net Prend soin de ma planète !

     

    C’est un grand jour, aujourd’hui pour petit cheval gris

    Son père lui apprend à écouter chanter la pluie

    Tout au bord de la rivière, assis côte à côte Les yeux fermés ils attendent,

    dans les herbes hautes Alors cheval gris, entendit la pluie

    Doucement la pluie lui dit :

     

    T’es rien sur la terre, terrien Rien qu’un locataire

    Et je te le dis tout net Prend soin de ma planète !

    Rien ne t’appartient, terrien Ici sur la terre

    Et je te le dis tout net Prend soin de ma planète !

     

    C’est un jour sombre aujourd’hui pour nous les ombres blanches

     

    Nous n’écoutons plus la pluie et le vent qui chantent

    Il faut qu’ils rugissent, il faut qu’ils se déchaînent,

    Que la terre gémisse, pour qu’on les entende à peine !

    T’es rien sur la terre, terrien Rien qu’un locataire

    Et je te le dis tout net Prend soin de la planète !

     

    ***** ABONNEZ-VOUS ! *****

     

    www.touslesenfants.com Toutes les semaines, deux nouvelles vidéos publiées !

    Abonnez-vous : https://www.youtube.com/c/TOUSLESENFANTS

    Facebook : https://www.facebook.com/touslesenfan...

    ***** LES HISTOIRES ***** Boucle d’Or et les trois ours : https://www.youtube.com/watch?v=gsc4V...

    Les trois petits cochons : https://www.youtube.com/watch?v=l5W9X...

    L’ogre qui n’avait peur de rien : https://www.youtube.com/watch?v=ruKh6...

    L’Arpenteur : https://www.youtube.com/watch?v=1CAuZ...

    Le Petit Chaperon rouge : https://www.youtube.com/watch?v=D0vTs...

    ***** LES COMPTINES ***** Ah, les crocodiles ! :

    https://www.youtube.com/watch?v=xtK43...

    La chanson des doigts : https://www.youtube.com/watch?v=UZ5Cg...

    Le facteur n’est pas passé : https://www.youtube.com/watch?v=FCZP9...

    J’ai un gros nez rouge : https://www.youtube.com/watch?v=6iM1P...

    ***** LES CHANSONS ***** Alain Schneider : https://goo.gl/feCSbV

    Steve Waring : https://goo.gl/BJqeME Sophie Forte : https://goo.gl/9BNhbT

    Pierre Chêne : https://goo.gl/RR8sYE

    Dominique Dimey : https://goo.gl/BjF56X

    ***** LES PLAYLISTS *****

    Les histoires: https://goo.gl/U6yYr4

    Les comptines : https://goo.gl/wjdduM

    Les concerts : https://goo.gl/LqQmZ4

    Bienvenue sur la chaîne Tous Les enfants !

    Une chaîne de musique et d'histoires pour tous les enfants

    et tous les parents qui veulent passer un bon moment !

    Une chaîne créée par des producteur de musique et éditeur de livre (Victorie Music et les Éditions des Braques) qui vous font découvrir leurs artistes, leurs chansons et leurs livres ! Retrouvez Henri Dès, Alain Schneider, Dominique Dimey, Jacques Haurogné, Pierre Chêne, Robinson, Sophie Forte, Steve Waring et plein d'autres encore. On y écoute des berceuses, des comptines, des chansons, et des histoires ! Découvrez aussi des activités manuelles, des concerts, des nouveautés ! Toutes les semaines, deux nouvelles vidéos sont publiées !

    Abonnez-vous vite ! Découvrez sur notre chaîne de la musique et des histoires pour TOUS LES ENFANTS ! Retrouvez Henri Dès, Alain Schneider, Jacques Haurogné, Pierre Chêne, Robinson, Sophie Forte, Steve Waring, Lorànt Deutsch et plein d'autres ! Berceuses, comptines, chansons traditionnelles, chansons, karaokés, compilations, charades, blagues, devinettes, rébus, mais aussi des nouveautés et avant-premières pour tous les enfants et tous les âges (bébé, 1-3 ans, 3-5 ans, 5-8 ans…)

    TOUS LES ENFANTS


    Des songes heureux pour ensemencer les siècles...

    Sachez que la Création ne nous appartient pas, mais que nous sommes ses enfants.
     

    Gardez-vous de toute arrogance car les arbres et toutes les créatures sont également enfants de la Création.
     

    Vivez avec légèreté sans jamais outrager l'eau, le souffle ou la lumière.
    Et si vous prélevez de la vie pour votre vie, ayez de la gratitude.
     

    Lorsque vous immolez un animal, sachez que c'est la vie qui se donne à la vie et que rien ne soit dilapidé de ce don.


    Sachez établir la mesure de toute chose.
     

    Ne faites point de bruit inutile,

    ne tuez pas sans nécessité ou par divertissement.
     

    Sachez que les arbres et le vent se délectent de la mélodie qu'ensemble ils enfantent,

    et l'oiseau, porté par le souffle, est un messager du ciel autant que la terre.
     

    Soyez très éveillés lorsque le soleil illumine vos sentiers et lorsque la nuit vous rassemble,

    ayez confiance en elle, car si vous n'avez ni haine ni ennemi,

    elle vous conduira sans dommage, sur ses pirogues de silence,

    jusqu'aux rives de l'aurore.
     

    Que le temps et l'âge ne vous accablent pas,

    car ils vous préparent à d'autres naissances,

    et dans vos jours amoindris, si votre vie fut juste,

    il naîtra de nouveaux songes heureux, pour ensemencer les siècles.

     

     

    Pierre Rabhi, Extrait du Recours à la Terre, Terre du ciel, 1995


    votre commentaire
  • pollution-industrielle-airCrédit : SD-Pictures / Pixabay - Licence : CC0

    Le constat est affligeant : les tergiversations et auto-congratulations lors des sommets annuels sur le climat n'ont rien absolument rien changé aux émissions massives de gaz à effet de serre dans l'atmosphère. Résultat : nous dirigeons tout droit vers le pire des scénarios climatiques et l'adaptation est maintenant une nécessité. Cependant, un nouveau procédé technologique prouve qu'il est maintenant possible de capturer le CO2 déjà présent dans l'atmosphère pour le transformer en carburant, et ceci à grande échelle.

    C'est l'entreprise Carbon Engineering (CE) spécialisée dans "l'énergie propre" qui est à l'origine d'un procédé novateur et beaucoup moins couteux que les autres technologies déployées depuis les années 1950 : le CO2 peut maintenant être capturé dans l'atmosphère pour moins de 100 $ US la tonne contre 600 $ US jusqu'à maintenant.

     

    La recherche, publiée dans la revue Joule, a été dirigée par David Keith, professeur à Harvard, connu pour son intérêt pour la géo-ingénierie ; il est également le fondateur de Carbon Engineering.

    Géo-ingénierie : définition


    La géo-ingénierie est l'ensemble des techniques qui visent à manipuler et modifier le climat et l'environnement de la Terre en première intention et à grande échelle, en réponse aux émissions massives de gaz à effet de serre qui modifient le climat de notre planète.

    Les résultats sont basés sur trois années de recherche menées dans l'usine pilote de CE située à Squamish, en Colombie-Britannique (Canada). Selon ses concepteurs, cette usine peut, à plein régime, capturer 1 million de tonnes de Co2 par an, à comparer aux 19 milliards de tonnes de Co2 qui s'accumulent chaque année dans l'atmosphère. Autrement dit, il faudrait 19 000 usines comme celle-ci pour compenser les émissions actuelles de CO2.

    Cette technologie de captage direct de l'air (DAC) ne se borne pas à capter le dioxyde de carbone, en effet, depuis décembre 2017, elle permet de le transformer en carburant (gazole et jet-A). Comment ?

    Dans un premier temps, le CO2 atmosphérique est purifié, puis de l'électricité générée par des panneaux solaires est utilisée pour électrolyser l'eau et produire de l'hydrogène.

    Enfin, le C02 et l'hydrogène sont soumis à une réaction thermocatalytique pour produire du gaz de synthèse et réagissent de nouveau pour produire des hydrocarbures.

     

     

    Ce procédé, baptisé AIR TO FUELS ™, a ainsi un double intérêt : éliminer le CO2 présent dans l'atmosphère tout en générant un carburant. Un bon moyen de rendre neutre en carbone le secteur des transports dans une logique d'économie circulaire. « La vision de CE est de réduire les effets du changement climatique en réduisant d'abord les émissions, puis en réduisant le CO2 atmosphérique », explique Steve Oldham, PDG de CE. « Notre carburant propre est entièrement compatible avec les moteurs existants, de sorte qu'il fournit au secteur des transports une solution permettant de réduire considérablement les émissions, que ce soit par mélange ou par utilisation directe. Notre technologie est évolutive, flexible et démontrée. Aujourd'hui, nous recherchons activement des partenaires qui travailleront avec CE pour réduire considérablement les émissions dans le secteur des transports et nous aider à passer à une économie neutre en carbone ».

     

    Et si la technologie pouvait finalement mettre fin à l'un des plus grands défis de l'humanité ? Les climato-sceptiques en rêvent mais le mal est déjà fait : le changement climatique est déjà amorcé depuis au moins une dizaine d'années et de profonds changements structurels sont déjà à l'oeuvre. Cette invention - si elle était mise en oeuvre massivement - pourrait, tout au plus, limiter le réchauffement climatique pour de lointaines générations.


    Référence

    A Process for Capturing CO2 from the Atmosphere

     Keith, David W. et al. - Joule

     

    Source

    https://www.notre-planete.info/actualites/fake-news.php


    votre commentaire
  •  

    Nous ne pouvons pas laisser cela se produire - pas tant qu’il nous reste une chance de protéger ce que ce pipeline met en péril. Suivez notre blogue en direct pour obtenir des mises à jour et des infos sur la façon de soutenir cette action.


    Le navire pétrolier que nous bloquons transporte du pétrole issu des sables bitumineux en provenance du terminal du pipeline Trans Mountain. Si le projet d'expansion de ce pipeline se poursuit, cela multipliera par sept le trafic maritime pétrolier actuel sur cette côte, ce qui aura pour conséquence d’accroître les risques de déversements pour les communautés côtières et la vie marine sur la côte Pacifique.

    En outre, la pollution sonore de ces navires pétroliers pourrait mettre en péril les 75 derniers épaulards résidents du sud menacés d'extinction.

    Les données sur les fuites pétrolières nous le montrent. Aucune compagnie n’est à l’abri d’un déversement de pipeline ou d’un bris d’équipement. Hors, si ce projet d’expansion voit le jour, l’augmentation du nombre de barils transportés et du nombre de navires pétroliers qui navigueraient le long de la côte Pacifique représentera une menace permanente pour l'eau potable, l'océan et les millions de personnes qui vivent sur cette côte et sur le tracé du pipeline, y compris les communautés autochtones dont les territoires sont traversés par ce projet sans leur consentement.

    Le projet d’expansion Trans Mountain signifie aussi à la source l’augmentation de l'extraction du pétrole des sables bitumineux, avec pour conséquence des émissions de gaz à effet de serre supplémentaires. De quoi alimenter les catastrophes climatiques et les super-tempêtes partout sur la planète.

    Il nous faut avoir une vision globale des conséquences que peuvent avoir de tels projets. C’est pour toutes ces raisons que nous passons à l'action aujourd'hui.

    Ce pipeline ne sera pas construit. Pas en notre nom et pas avec l’argent de nos impôts. Suivez-nous via notre blogue en direct pour obtenir des mises à jour et pour passer à l'action avec nous.

    Avec espoir,

    Mike
    Chargé de campagne Climat & Énergie, Greenpeace Canada


    votre commentaire
  • Peut-on se passer de glyphosate ?
    L’Union Européenne a décidé en novembre dernier de renouveler sa licence pour 5 ans sur le sol européen. La France veut l’interdire d’ici 3 ans.  
     
    Mais comment continuer à cultiver sans cet herbicide ?
     
     
    Abonnez-vous à la chaine Youtube d’ARTE :  http://www.youtube.com/user/arte?sub_...
     
    Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook : http://www.facebook.com/ARTEtv
     
     
     
    ARTE
     
     
     

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique