•  Michel Galabru à Ramatuelle, en août 2009.

    Le comédien Michel Galabru est mort. Il avait 93 ans. Il s'est éteint ce lundi matin dans son sommeil.

    Il était célèbre pour des dizaines de films et de pièces de théâtre.

    Au début du mois de novembre dernier, endeuillé par le décès de son épouse Claude et par celui de son frère Marc, le comédien a préféré annuler jusqu'à fin janvier les deux spectacles qu'il devait jouer.

    L'acteur devait jouer Cancre, un texte autobiographique dans lequel il revenait avec humour sur sa carrière et notamment Louis Jouvet qui fut son professeur au Conservatoire.

     

    http://www.lefigaro.fr/

     

     

    Les hommages se sont multipliés lundi 4 janvier après l’annonce de la disparition de Michel Galabru, comédien français mort dans son sommeil à l’âge de 93 ans.

    L’ancien président du Festival de Cannes Gilles Jacob a élevé l’acteur au panthéon des grandes figures comiques françaises : Louis de Funès, Bourvil ou Raimu.

     

    Article complet :

    http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2016/01/04/l-hommage-a-michel-galabru-un-francais-moyen-de-grande-qualite_4841531_3382.html

     

    Ces scènes cultes de Michel Galabru


    http://www.huffingtonpost.fr/

     

    Lien France Culture

    Né en 1922, Michel Galabru passe une grande partie de son enfance au Maroc, où travaille son père, ingénieur des Ponts et chaussées, puis dans l'Hérault.
     

    D'abord tenté par le football, son admiration pour Sacha Guitry le pousse finalement sur les planches. Il se forme au Conservatoire, à Paris, puis est engagé à la Comédie Française en 1950.
     

    A partir de là, il fera du théâtre toute sa vie, et très vite du cinéma et tourne à ses débuts avec Marcel Pagnol ou Marc Allègret.
     

    Des années 1950 à nos jours s'enchaîneront ensuite de très nombreuses comédies : la série du "Gendarme de Saint-Tropez", de Jean Girault (à partir de 1964), "Le Petit Baigneur", de Robert Dhéry (1968), "Papy fait de la résistance", de Jean-Marie Poiré (1983) et plusieurs films d'Edouard Molinaro ou Georges Lautner.
     

    Mais dans sa filmographie de près de 200 long-métrages, le comédien a croisé également des réalisateurs plus "sérieux", Jean Luc Godard, André Cayatte, Alain Corneau, Costa-Gavras ou Bertrand Blier.

     

    http://www.franceculture.fr/2016-01-04-le-comedien-michel-galabru-est-mort#xtor=EPR-32280591

    /michel-galabru-est-mort-l-hommage-a-michel-galabru-un-francais-moyen-d-a119725450nce Culture

     


    votre commentaire
  • VIDEOS. Michel Delpech, vaincu par le cancer, laisse une multitude de tubes

    Il se disait guéri. Il a rechuté. Jusqu’à sombrer. Michel Delpech est mort samedi à l’âge de 69 ans, après plus de deux années à lutter, avec un courage et une résistance physique qui forçaient l’admiration de ses proches, contre un cancer de la langue et de la gorge provoqué par des années de cigarettes. Pourtant, en novembre dernier, il s’était cru tiré d’affaire, presque sauvé, « même s’il faut toujours attendre cinq ans pour en être totalement certain », nous confiait-il alors. Il n’a pas eu tout ce temps.


    Il voulait rechanter, s’y entraînait, même si la maladie avait entamé son élocution. « Par chance, mes cordes vocales ont été totalement épargnées », nous expliquait-il alors, rassuré, rassurant. On s’en réjouissait. Parce que l’on était toujours content d’entendre Michel Delpech, qui chantait pour nous, parlait de nous, racontait nos vies, celles de nos parents. Enfants, on ne comprenait pas tout mais on chantait à tue-tête « On dirait qu’ça t’gêne de marcher dans la boue », sans tout capter de ce morceau sur l’opposition entre Parisiens et provinciaux, entre la ville et la campagne qu’il aimait tant.

     

     

     

    par Leroidukitch

     

    Star à 18 ans

    Nos parents, eux, avaient tout compris, notamment aux « Divorcés », chanson qui faisait d’un quasi-tabou une vraie question de société, où Delpech évoquait sa propre rupture avec Chantal, dont il a eu deux enfants, Garance et Barthélémy. Ils savaient tout de « Chez Laurette », le café à la sortie de son lycée à Pontoise (Val-d’Oise), ou de « Wight is Wight » sur le festival du même nom. Toute une époque. Pendant un demi-siècle, Delpech a ainsi chanté ce qu’il observait, ce qu’il vivait.

     

    Suite de l'article :

    http://www.leparisien.fr/une/michel-delpech-vaincu-par-le-cancer-nous-laisse-une-multitude-de-tubes-03-01-2016-5416843.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.fr

     


    votre commentaire
  •  

    QUAND ON HABITE A 25 KM DU CENTRE DE PARIS , ON SE DOIT ET C'EST MON CAS DE CONNAITRE NOTRE GRANDE VILLE DE PARIS SA TRES FORTE HISTOIRE .

     

    Afficher l'image d'origine


    la série d'atttaques et le terrifiant attentat dans un lieu que je connais parfaitement,j'ai eu l'occasion de fréquenter le bataclan une fois dans ma vie.
    il est un quartier populaire,ou chaque pierres de chaque
    immeubles,pourraient raconter tants d'histoires.le 10 ième et 11 arrondissement de paris.des histoires a la française et avec une dose de migrants vivant en bonne communautée.

    depuis la préhistoire PARIS,ce lieu était prédestiné a devenir le  " thêatre " des plus grand évènements de notre histoire .

    Afficher l'image d'origine



    LE 10 IEME ARRONDISSEMENT

    LE BATACLAN :
    Le Bataclan, qui s'appelait à l'origine Ba-Ta-Clan, est une salle de spectacle parisienne édifiée par l'architecte Charles Duval en 1864 et située 50 boulevard Voltaire
    l'architecture est d'origine chinoise.

     

    Le boulevard du Prince Eugène, ouvert en 1857, changea de nom par une décision du Maire de Paris du 25 octobre 1870 et devint le boulevard Voltaire, en hommage à l'écrivain et philosophe François-Marie Arouet, dit Voltaire (Paris, le 21 novembre 1694 - Paris, le 30 mai 1778).

     

    En se déplaçant de son début place de la République jusqu'à la place de la Nation.

    Afficher l'image d'origine

        no 50 : le Bataclan est une salle de spectacle de 1 500 places édifiée en 1854 par Charles Duval.
    Sa façade vient d'être repeinte avec les couleurs vives d'origine
       

    La suite

    http://ma-planete.com/blog/view/id_86902/title_JE%20SUIS%20PARIS%20CHERS%20AMIS%20%20HOMMAGE%20%20EN%20CE%20JOUR%20DU%2015%20NOVEMBRE%202015%20DANS%20CE%20QUARTIER%20HISTORIQUE%20QUE%20TOUS%20NE%20CONNAISSENT%20PAS/

     

    Par COSMOS

    Sur ma planète

     

     


    4 commentaires
  • "Imagine" : Coldplay rend hommage aux victimes de Paris en reprenant John Lennon (VIDÉO)

    A la lueur des tragiques événements ayant secoué la France, Coldplay a modifié la setlist du concert qu'il donnait hier soir à Los Angeles. C'est avec "Imagine" de John Lennon que le groupe britannique est arrivée sur scène, dédiant ce morceau à toutes les victimes et leurs familles. Regardez !
     

     
     
    Le monde est sous le choc après les attentats ayant tragiquement frappé Paris dans la soirée de vendredi. Alors que des explosions retentissaient aux portes du Stade de France, plusieurs fusillades ont éclaté simultanément dans l'est de la capitale et notamment dans la salle du Bataclan, où le groupe de rock Eagles of Death Metal se produisait en concert. « On entendait hurler, tout le monde essayait de fuir, les gens se piétinaient... C'était l'enfer », raconte un témoin. Le bilan est extrêmement lourd : au moins 82 morts sont à déplorer parmi les spectateurs. Le dernier bilan provisoire sur l'ensemble des attaques fait état de 128 victimes au total et plus de 350 blessés, dont une centaine dans un état critique.

    John Lennon, symbole universel


     
    Partout, la même douleur, la même incompréhension. Sur les réactions, alors qu'un incroyable élan de solidarité est né sous les hashtags #PrayForParis et #PeaceForParis, les réactions de personnalités ont été multiples. « Saisie par l'horreur », Louane a témoigné son soutien aux victimes et à leurs familles tandis que Lara Fabian s'est dit « horrifiée par ces actes abominables ». En concert à Stockholm hier soir, Madonna, « déchirée dans ses pensées » a pris la parole pendant plus de six minutes pour évoquer ce « carnage tragique » avant de reprendre "La vie en rose" d'Edith Piaf. « Nous ne nous laisserons pas faire, nous ne nous laisserons jamais faire » » a-t-elle lancé, les yeux embués de larmes.

     
     
    Le groupe britannique Coldplay se produisait également sur scène, du côté de Los Angeles. Un événement retransmis en direct sur Tidal, où Chris Martin et sa bande devait donner un avant-goût de son nouvel album "A Head Full of Dreams", attendu le 4 décembre. Mais à la lueur de la tragédie ayant secoué la France, Coldplay a préféré donner un mini-concert intimiste et acoustique où ils ont repris des morceaux de circonstances : "Sparks", "Us Against The World"... et "Imagine" de John Lennon. Comme ce pianiste anonyme posé devant le Bataclan hier, le groupe a choisi d'interpréter ce titre symbolique pour son texte fort, résonnant comme un vibrant appel à la paix et à la liberté, et encore plus dans ces circonstances. « I hope someday you'll join us / And the world will be as one »... Des paroles qui touchent en plein coeur.
     

    2 commentaires
  • Leny Escudéro, un poète, un homme libre.

    On n'a plus idée, aujourd'hui, de la place très particulière qu'il occupa, dès ses débuts, dans la chanson française.

    Avec Pour une amourette et Ballade à Sylvie, il était devenu célèbre. Un regard profond, un nez légèrement busqué qui donnait beaucoup de caractère à son visage fin, une silhouette d'étudiant famélique.

    Et une voix.

    Une voix unique, aux moirures rauques voilées d'on ne sait quelle tristesse.

    Un sens des textes, très beaux, mélancoliques, un sens des mélodies, entêtantes.

    Le chanteur Leny Escudero est mort à 82 ans - Le Figaro

     

    Réaction des habitants de Giverny

     

    Mort de Leny Escudero : la réaction des habitants de Giverny

     

     

    Le chanteur et compositeur, mort le 9 octobre 2015 à l'âge de 82 ans,

    était venu à "Ce soir ou jamais" en 2006.

     

    Ce soir ou jamais


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique