• Littoral, 40 ans de merveilles préservées - Frédéric Larrey immortalise en photos le littoral français


    Il était une fois le littoral par FranceEcologieEnergie

     

    Pourquoi le Conservatoire de l’espace littoral et des rivages lacustres ?

     

    Créé en 1975, la mission du Conservatoire, établissement public sous tutelle du ministère du développement durable, est d’identifier, d’acquérir et d’aménager des espaces naturels sur le littoral et les rives des grands lacs. Son objectif est de valoriser le patrimoine naturel et culturel de ces territoires sensibles et de lutter contre leur artificialisation.

     

    Aujourd’hui, le Conservatoire du littoral et l’ensemble de ses partenaires, qui oeuvrent avec lui depuis près de 40 ans, constituent un dispositif original, protégeant plus de 156 000 hectares. Ce sont environ 700 sites sur nos littoraux qui sont ainsi gérés et valorisés par 250 gestionnaires dont plus de 80% sont des collectivités. 900 gardes surveillent et animent quotidiennement les sites.
     

     

    Dans quel cadre le Conservatoire agit-il ?

    Le littoral, espace entre terre et mer, est caractérisé par la diversité de ses paysages, la richesse de ses ressources, mais aussi par sa vulnérabilité.
    Pour conserver définitivement l’affectation naturelle d’une partie de ce territoire, garantir l’accès à la mer et se donner des moyens adaptés de gestion, le législateur a considéré qu’il était nécessaire d’assurer la maîtrise foncière publique des sites les plus menacés du littoral.
     

    De manière complémentaire aux autres mesures de protection des espaces naturels qui s’appliquent à tout le territoire, un dispositif partenarial spécifique de préservation et de valorisation des espaces naturels du littoral a ainsi été mis en place en 1975 pour atteindre d’ici à 2050 le « Tiers naturel ».
     

    Le Conservatoire et ses partenaires interviennent donc en appui à la mise en œuvre de la loi « littoral » de 1986 qui prévoit des coupures d’urbanisation, limite la concentration urbaine dans la bande côtière des 100 mètres, encourage la densification des zones déjà urbanisées et le développement en profondeur, en rétro-littoral.  

     

    Venez découvrir l’exposition « Littoral, 40 ans de merveilles préservées » :

    Pour son 40ème anniversaire, le Conservatoire du littoral a demandé au photographe Frédéric Larrey de saisir, depuis son ULM, la beauté et la richesse des rivages. Une exposition à découvrir sur les grilles du Jardin des plantes, 47 rue Cuvier, Paris Ve.

     

     Site du Conservatoire du littoral

     

     

    Date Du Jeudi 14 Mai 2015

    au Dimanche 27 Septembre 2015

     
    Lieu
     
    Grilles de l’École de botanique, allée centrale du Jardin des Plantes

    Expositions
     
     
    Ravine Sèche, littoral de La Réunion © Frédéric Larrey - Conservatoire du littor
     
    Descriptif
    Afin de célébrer ses 40 ans, le Conservatoire du littoral a demandé au photographe Frédéric Larrey de saisir, depuis son ULM, la beauté et la richesse des rivages, afin que chacun puisse découvrir ou redécouvrir ces territoires, témoins du prodige qui s'accomplit lorsque la terre rencontre la mer.
    Frédéric Larrey, photographe naturaliste, parti explorer les rivages préservés en France métropolitaine et dans certaines régions d’Outre-mer nous en rapporte de somptueux clichés. Ou comment humer l’air du large dans la capitale avant l’été !
    Sur les grilles du jardin de l’École de Botanique du Jardin des Plantes, 65 photographies couleur en grands et moyens formats, nous emmènent en promenade entre terre et mer. Mais il ne faudra pas se fier aux apparences ! Ces images n’ont pas été prises aux confins des océans, ni sur des côtes lointaines et exotiques mais en France, et c’est bien le spectacle de nos rivages de la côte d’Opale à la Méditerranée, des grands lacs à l’Outre-mer… qui sera au rendez-vous.
    Il s’agit ici de photographies conjuguant  splendeur de la nature et art de la photographie, douceur des couleurs et subtilité des motifs et du grain de l’image.
    À bord d’un ULM, Frédéric Larrey a suivi cette ligne de côte, saisi la richesse, la fragilité mais surtout la beauté, la grâce émergée des contours et des lumières. Il nous offre une immersion dans ce que la France compte de plus beaux et plus émouvants paysages, justifiant cent fois le travail et les moyens déployés pour protéger ces lieux. Cette part naturelle de nos côtes est un patrimoine irremplaçable. Cette exposition, qui en porte témoignage, est un précieux regard. Elle incite à prolonger ce rêve et parcourir ces sentiers, ces grèves et ces baies avec respect et enthousiasme, attentifs, comme l’a été le photographe, à la poésie des lieux.
    Les sites à découvrir :
    Manche mer du Nord, Normandie, Bretagne, Centre-Atlantique, Aquitaine, Languedoc-Roussillon, Provence Alpes Côte-d’Azur, Corse, lacs alpins, lacs du grand Est, Guyane, Martinique, Guadeloupe, La Réunion, Mayotte.
    Biographie de Frédéric Larrey
    Photographe professionnel depuis près de 15 ans, Frédéric Larrey, à travers son association Regard du vivant, a signé ou cosigné plusieurs ouvrages naturalistes et exposé ses photographies sur la faune locale terrestre et marine de la Méditerranée et sur les paysages de France, de Madagascar, de Nouvelle-Zélande, des Galápagos... Il collabore régulièrement avec la presse spécialisée (Terre Sauvage, Images et Nature...), la télévision (Thalassa, Sept à Huit, des Racines et des Ailes...) et des institutions comme le Conservatoire du littoral. Son travail a été récompensé par le BBC Wildlife Photographer of the Year en 2003 et en 2009.
    Le Conservatoire du littoral
    Établissement public du Ministère de l’Écologie créé en 1975, le Conservatoire du littoral est chargé de protéger les espaces naturels maritimes et lacustres les plus remarquables de notre territoire. En quarante ans, le Conservatoire a acquis près de 160 000 hectares d’espaces fragiles et menacés de notre littoral, soit 1400 kilomètres de rivages. La gestion des sites est ensuite confiée aux collectivités locales et organismes gestionnaires qui emploient près de 900 gardes du littoral, chargés de la mise en valeur des espaces naturels et de l’accueil du public. L’objectif du Conservatoire est d’atteindre en 2050 « le tiers sauvage», c’est-à-dire un tiers du littoral préservé définitivement de l’urbanisation.
    L’exposition sera visible durant l’année 2015 à Paris Bordeaux, Vannes, Montpellier, Fort-de-France, Saint-Denis de La Réunion, Pointe à Pitre, Argelès-sur-Mer, Port Camargue...

    Afin de célébrer ses 40 ans, le Conservatoire du littoral a demandé au photographe Frédéric Larrey de saisir, depuis son ULM, la beauté et la richesse des rivages, afin que chacun puisse découvrir ou redécouvrir ces territoires, témoins du prodige qui s'accomplit lorsque la terre rencontre la mer.

     

    Frédéric Larrey, photographe naturaliste, parti explorer les rivages préservés en France métropolitaine et dans certaines régions d’Outre-mer nous en rapporte de somptueux clichés. Ou comment humer l’air du large dans la capitale avant l’été !

     

    Article complet

    http://www.jardindesplantes.net/littoral-40-ans-de-merveilles-pr-serv-es

     

     

    Photographe depuis 15 ans, amoureux de la nature, Frédéric Larrey publie "Littoral", un ouvrage composé de clichés du littoral français. Il a parcouru toutes les côtes françaises de métropole et d'outre-mer, soit 5 550 kilomètres.

     

    Frédéric Larrey s'est déplacé en ULM, à 150 mètres de hauteur, pour prendre ses photos. Il a ainsi pu capter de multiples détails. Son livre sort alors que l'on fête les 40 ans du Conservatoire du littoral, qui milite pour préserver ces trésors français. "Le but était de montrer de belles choses pour donner envie de repartir sur 40 années de plus de conservation", confie le photographe à France 2.

    Un littoral "merveilleux"

    Parce qu'il a constaté les ravages que peut causer l'homme, Frédéric Larrey entend sensibiliser le public sur ce "littoral merveilleux dans sa diversité". Ses photographies sont d'ailleurs exposées sur les grilles du Jardin des plantes à Paris.

     

    Source

    http://www.francetvinfo.fr/

     
     
    « Oui mais non ! (écouter sur France Culture)Parce que j’ai osé parler librement‏ - JE SUIS RAIF, Amnistie internationale »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :