• Aussi brève qu'intense, la carrière de Janis Joplin n'aura duré que trois ans, de 1967 à 1970. Plus de cinquante ans après sa mort prématurée en 1970, dans le ciel du rock, l'étoile brille encore ...

     

    Janis Joplin à Londres en 1970Janis Joplin à Londres en 1970 Crédits : Hulton Deutsch - Getty

     

    Enterrée vivante dans le blues (buried alive in the Blues), c'est le titre d’un morceau que Janis Joplin doit enregistrer le 5 octobre 1970, sur sa relation avec Pearl. À lire sur le site américain Vulture.bis, Janis Joplin ne viendra pas. La veille, elle a succombé à une overdose, seule dans la chambre 115 du Landmark Hotel à Los Angeles.

    Deux ans avant, en 1968, le Times de New York titre : Une étoile est née, en parlant de celle qui est réellement née en 1943 à Port Arthur au Texas. Forcément, il y a eu en 1967 le Monterey Pop Festival, où la voix de Janis Joplin, influencée par les chanteuses noires Bessie Smith, Big Mama Thornton, Billie Holliday, a mis le feu au public. On pourrait remonter ainsi sa courte existence à la recherche des premières lueurs de l’incandescence, pour trouver peut-être les raisons qui expliquent qu’elle figure aujourd’hui au panthéon des stars consumées vivantes juste à côté de Jimi Hend

    Mais presque 50 ans après sa mort, la flamme n’est pas éteinte : la musique de Joplin est jouée, le personnage de Janis inspire encore. Dans le ciel du rock, une étoile brille encore … Dans son sillage, on entendra des lettres de Janis, écrites à sa sœur Laura, sous le titre Love, Janis  (Villard Book, 1992), une correspondance inédite en français.

     

    La suite,  et écouter sur France culture :  https://www.franceculture.fr/emissions/une-vie-une-oeuvre/creation-au-feminin-second-volet-35-une-comete-nommee-janis-joplin-1943-1970?actId=ebwp0YMB8s0XXev-swTWi6FWgZQt9biALyr5FYI13OoCvuNeKpA5it8SkIKwMoFh&actCampaignType=CAMPAIGN_MAIL&actSource=604329#xtor=EPR-2-[LaLettre19082020]


    votre commentaire
  •  

     
     
     
     
     

    votre commentaire
  •  

    Mix : Chant De Pouvoir De L'aigle

    You Tube

     

     

     

    Sur FB

    https://www.facebook.com/AigleBleu2/?fref=ts


    votre commentaire
  • 13h15 le samedi. George Martin : le Mozart des Beatles ...

    [QUIZ] Connaissez-vous bien les Beatles ?

    https://www.lesacdechips.com/2019/10/10/quiz-connaissez-vous-bien-les-beatles

     

    "En 1965, on a enregistré Yesterday. Cela a été la toute première fois que j'ai écrit une partition pour les Beatles et la première fois qu'un des Beatles a chanté seul", raconte le producteur George Martin qui est mort le 8 mars dernier à l'âge de 90 ans.

     

    "Cette partition était pour un quatuor à cordes. Paul a gribouillé sur elle quand on l'a jouée. Il m'a dit 'Tu as mon nom là-dessus' et il a écrit en haut : 'par Paul McCartney, John Lennon, sur des accords de George Martin et Mozart.' Cela a été sa référence au classique", explique le cerveau musical des quatre garçons de Liverpool sur cette archive vidéo.

     

    La chanson "Yesterday" a été reprise plus de 3 000 fois

    Ce vétéran de la Seconde Guerre mondiale reconverti dans la production musicale apporte ainsi sa touche classique au groupe de rock britannique composé de John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr, les artistes qui ont vendu le plus grand nombre de disques au monde…

    […] Suddenly, I'm not half the man I used to be / There's a shadow hanging over me / Oh, yesterday came suddenly […]. La chanson Yesterday, parue en 1965 au Royaume-Uni sur l'album Help !, a été reprise plus de 3 000 fois, ce qui constitue un record.

    Présenté par Marie Drucker

     

    Comment imaginer le monde sans les Beatles ? Impossible. Et pourtant… Sans un certain George Martin, les quatre garçons dans le vent de Liverpool seraient probablement restés un petit groupe tournant dans les clubs et les pubs. George Martin, c’est l’inconnu le plus essentiel de la musique du siècle dernier...

     

    Emission complète 

    (34 mn)

     https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/13h15/13h15-du-samedi-19-mars-2016_1356615.html


    2 commentaires
  •  

    Gérard Lenorman

     *Chanson d'innocence*

     
    Les maîtres de la guerre sont là
    Dieu est à leurs côtés tu vois

    Ils se déguisent derrière leurs discours
    Ils nous mentent un peu plus chaque jour

    Quand les larmes et le sang
    N'auront plus aucun sens
    J'irais prier si j'y pense

    Elle disait faut pas toucher
    Aux oiseaux dans les champs de blé

    Je tuerai le chasseur qui les tuera
    Je te tuerai même si c'était toi

    Je me demande si elle croit
    Toujours en la violence
    Ou si elle croit encore en l'amour

    Ça m'fait douter quand j'y pense.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique