•  

    Après une dizaine de jours passés à bord de l’Esperanza pour documenter le récif de l’Amazone, notre mission se poursuit à terre, au nord du Brésil.

    Nous avons fait de longues heures de route pour finalement atteindre la ville d’Oiapoque, à la frontière guyanaise, afin d’explorer la mangrove du Parc du Cabo Orange.

    Le parc du Cabo Orange est un espace entièrement protégé. Sauf que c’est à quelques encablures de ce trésor de biodiversité que se trouve un des sites sur lequel Total compte réaliser ses projets d’exploration pétrolière.

    Les répercussions en cas de marée noire pourraient être terribles, en mer mais aussi à terre. C’est ce que nous avons cherché à mettre en lumière en nous rendant sur place, dans la mangrove amazonienne, l’anti-moustique à portée de main et de la boue jusqu’aux genoux.

    Soutenez-nous en signant notre pétition pour demander à Total et BP d’abandonner leurs projets d’exploration pétrolière au large du Brésil.

     
     
     
    Signer la pétition

    GREENPEACE


    2 commentaires
  • Appelle-Moi Poésie est un programme de poésie vivante.
     

     

    C'est une sélection originale de textes percutants mis en voix par les meilleurs poètes-performeurs actuels.
     

    Découvre la poésie autrement un mardi sur deux à 18h.
    Si l'idée te plaît, suis-nous et abonne-toi !

     

    http://www.appellemoipoesie.com

     


    A L'HEURE QU'IL SERA


    © Pauline Picot

    Remerciements : Editions Les Éclairs.

     

    Merci Pauline Picot pour ce texte intense !
    Merci Jacques Bertin pour le partage...

     

    Je laverai ta tristesse
     

    J’ouvrirai tes yeux à la plus impossible des lumières

     

    Nous nous envelopperons dans ce manteau de lumière et de vie
    Il n’y aura plus de sordide

    A la demande je te créerai des couleurs
    Tu ne verras plus jamais d’ombres…
    Je mettrai des joyaux dans tes mains…
    Je brûlerai les maisons où tu as souffert
    Celles où tu t’es courbée

     

    Je brûlerai toutes les routes où tu as titubé
    En te demandant pourquoi vivre

    Je viendrai chez toi je m’agenouillerai
    Et je rappellerai ton enfance…

    Tu me nourriras
    Quand je serai trop faible pour marcher
    Tu me porteras parmi les arbres…

     

    J’inventerai un geste pour te bénir…
    Tu ne m’enfermeras jamais
    Tu me laisseras courir dans les collines

     

    Dans les ordures jusqu’à tomber saisie par Dieu
    Frappée par la foudre…

     

    Nous partirons sans argent sans projet
    Quittant notre siècle

     

    Nous ne serons pas perdus…

     

    Je prendrai tous tes chagrins et le les mangerai

     

    J’apprendrai par cœur tous les souvenirs de ta vie

     

    Je laverai tes yeux de ce qu’ils ont vu…

    Pauline Picot

    La vidéo de Pauline Picot "A l'heure qu'il sera" pour "Appelle-moi poésie" en est à 16 000 vues.
     

    http://www.appellemoipoesie.com/
     

     

    Merci à la Maison d'édition : Les Eclairs pour la prochaine publication, en février, de l'intégralité de son texte.
     
     http://www.les-eclairs.fr/edition/
     

     

    Merci de partager cette vidéo si vous l'aimez.

     

    https://www.youtube.com/watch?v=WiuyezWVAAU

     

    partagé sur FB

     

    par

    Jean Lavoué

    2 commentaires
  • Sauvons la Forêt

      Votre voix pour la nature
     

    À signer : l'ONU ne doit pas exacerber la déforestation au Pérou !

     

    Signez

    (cliquez sur Pétition)


    PÉTITION  >>

    Chers ami(e)s de la forêt tropicale,

    Des habitants de l'Amazonie péruvienne portent de sévères accusations contre l’ONU. Dans leur ligne de mire : un programme de développement onusien dont le but est d’endiguer la culture de coca en promouvant la production d'huile de palme, de cacao et de café au Pérou.

    L'ONU a investi environ 100 millions de dollars dans le programme. Et envoyé sur place des investisseurs qui au bout du compte déboisent l'Amazonie pour la mise en place de plantations industrielles

    Alors que certains collaborateurs de l'ONU s'enrichissent grâce à ce projet, les petits paysans et les indigènes voient leur forêt tomber sous les bulldozers et les tronçonneuses des sociétés agricoles. Et se battent pour leur survie

    Merci de soutenir notre pétition pour demander aux Nations Unies de ne plus financer la déforestation et d’œuvrer au contraire à la protection les trésors naturels du Pérou :


    >>PÉTITION 

    Sauvons la forêt a accompagné le journaliste Wilfried Huismann dans son enquête au Pérou. Son passionnant reportage télévisé « De l'argent des impôts pour la mafia de la cocaïne ? » peut être visionné (en allemand) sur le site de la chaine WDR.

    En vous remerciant pour votre attention,

    Sylvain Harmat
    Sauvons la forêt

     

    Diffuser sur les réseaux sociaux:
    Facebook   Twitter   WhatsApp   E-Mail
     
    Les Mundurucús manifestent. Au premier plan, un Indien tatoué le point levé.

    Nos victoires sont dues à votre soutien

    Nous sommes souvent interrogés sur l’utilité et la portée de notre action.
    Notre réponse : vos signatures et nos pétitions font avancer les choses contre ceux qui détruisent les forêts. Et nos partenaires remportent des victoires dans la lutte pour la préservation de la nature :


    SUCCÈS  >>
     
    Appel à manifestation le dimanche 5 février 2017 à Gardanne

    Venez manifester à Gardanne le dimanche 5 février !

    Les opposants à la centrale biomasse d’E.On se rassembleront à Gardanne pour dénoncer le pillage des forêts, l’augmentation de la pollution et les dangers pour la santé publique, l’aberration énergétique et la dilapidation d’argent public provoqués par le projet.

    Rendez-vous le dimanche 5 février à 10h30 sur l'esplanade de la mairie de Gardanne

    Nous invitons toutes celles et ceux qui le peuvent à venir participer à nos côtés à la manifestation !


    ACTUALITÉS  >>

    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    Lien de l'image

    http://www.next51.net/Waze-une-astuce-permet-d-etre-averti-des-radars-sur-la-route_a10869.html

     

    Rappelez-vous quand les premiers radars ont été installés. On nous promettait que c'était pour lutter contre les "chauffards", les "délinquants routiers", ceux qui mettent en danger la vie de tous sur les routes.

    Qui pouvait contester cet objectif ?

     

    Sauf que 14 ans plus tard, voilà où nous en sommes :

    4 450 radars partout en France, avec des techniques de pointe pour nous traquer et nous verbaliser de toutes les manières possibles...

    ...et dont la quasi-totalité des PV frappe non pas des chauffards, mais des conducteurs "lambdas", qui étaient juste un tout petit peu au-dessus de la limite : 96 % des PV-radars concernent des petits dépassements.

    On ne peut pas raisonnablement dire qu'à un ou deux km/h au-dessus de la limite, comme ça nous arrive à tous de temps à autre, on a une conduite "dangereuse" !

    Pourtant, ce sont bien ces petits dépassements qui sont sanctionnés tous les jours, et qui font la fortune des fabricants de radars et du gouvernement – la répression routière a rapporté 1,7 milliard d'euros l'an dernier.

    Et maintenant, le lobby de fabricants de radars, main dans la main avec le ministère de l'Intérieur, a trouvé un nouveau filon pour s'en mettre plein les poches sur le dos des conducteurs :

    Ils vont utiliser les radars et les caméras de "vidéo-protection" - oui, celles qui étaient censées nous protéger des délinquants ! - pour verbaliser un total de 11 infractions !

    C'est par un simple décret, passé en catimini entre Noël et le jour de l'An, que le gouvernement a instauré cette augmentation massive de la verbalisation à distance.

    Distances de sécurité, ligne blanche, arrêt sur le "sas-vélo" au feu rouge (l'espace avant le feu censé être laissé libre pour les vélos)... Bien sûr, énumérés froidement dans le décret, ces objectifs paraissent louables - et du coup, difficilement contestables.

    Mais au final, qui va être sanctionné ?

    Comme pour la vitesse : tous les conducteurs "lambdas", qui ne pourront jamais respecter au centimètre les distances de sécurité, ou qui parfois "mordent" une ligne blanche pour dépasser un cycliste sans le mettre en danger ...

    Tout comme il est impossible, et même absurde et dangereux, de rester en permanence les yeux rivés sur son compteur pour être sûr d'être, au km/h près, à la "bonne vitesse".

    La situation sera même bien pire qu'avant, puisque le conducteur pourra maintenant, avec ce système, recevoir un double PV.

    Un simple exemple :

    Distrait au démarrage, le conducteur n'a pas encore bouclé sa ceinture, arrivé au bout de la rue. Le feu passe à l'orange. Il s'arrête mais mord de quelques centimètres le "sas-vélo".

    Double infraction ! Double PV ! Sas-vélo : 135 € + 4 points, + ceinture : 135 € + 3 points.

    Soit un PV de 270 € et 7 points de permis perdus.

    Bref, ce sont encore tous ces gens qui ne font que conduire de manière normale – vous et moi - qui seront traqués, implacablement, par des robots verbalisateurs, et qui vont trinquer.

    C'est intolérable !

     Signez vite notre pétition "Non aux nouvelles verbalisations à distance des conducteurs" pour obliger ce gouvernement - ou le suivant - à annuler à cette mesure de répression insupportable !

    Copy of Je signela petition

    Et après avoir signé, s'il vous plaît, transférez le lien à un maximum de vos contacts, en leur demandant de signer à leur tour ! 

    http://mobilisezvous.liguedesconducteurs.org/videoverbalisation/

    Nous devons absolument, ensemble, protester contre ce système où on se fait verbaliser à distance, sans intervention humaine sur le terrain et avec une simple "vérification" à posteriori par un agent, assis bien au chaud derrière son écran, à appuyer sur un bouton pour verbaliser à la chaîne....

    Imaginez la hausse colossale de PV que ce système va entraîner !

    Déjà en 2009, la mise en place de la verbalisation à distance par des agents, sur le terrain, a doublé en un an les recettes de la répression.

    Alors imaginez le résultat avec le même système appliqué par les caméras et radars : ça va être un véritable carnage pour nos permis de conduire !

    Et la machine de la répression continuera d'encaisser encore et encore l'argent des conducteurs, en utilisant le prétexte de notre "sécurité".

    Le lobby des fabricants de radars - Gatso, Morpho... -  lui, se frotte les mains : ils ont déjà convaincu le gouvernement d'aller encore plus loin demain, en installant carrément des caméras dans les radars, pour mieux nous traquer.

    Est-ce que nous, les conducteurs, nous allons les laisser continuer tranquillement leur business sur notre dos ?

    Hors de question !

    Il faut absolument que nous puissions, au plus vite :

    - informer le plus grand nombre possible de Français de cette nouvelle mesure de répression massive passée dans la plus grande discrétion ;

    - et regrouper le maximum de conducteurs, pour organiser un grand mouvement de protestation à travers toute la France.

    Sinon, ce sont encore et toujours les fabricants de radars, toujours à l'affut d'idées nouvelles pour faire encore plus de profit avec la répression, qui feront la loi au Ministère de l'Intérieur.

    Et nous, nous n'aurons plus qu'à nous taire, et à accepter de vivre dans une société "Big Brother", où les policiers ne seront plus dans la rue à faire respecter la loi et à protéger les citoyens, mais seront cachés derrière des caméras, à appuyer sur des boutons pour surveiller et sanctionner les moindres faits et gestes des citoyens.

    Le décret vient juste de passer. Il est encore temps de faire machine arrière.

    Alors signez immédiatement la pétition "Non aux nouvelles verbalisations à distance des conducteurs" pour protester contre ce décret scandaleux, qui vient s'ajouter au chapelet interminable de mesures répressives prises par le gouvernement depuis deux ans contre les conducteurs – on dirait qu'ils n'ont que ça à faire.

     

    Copy of Je signela petition

    Et aidez la Ligue de Défense des Conducteurs à mener ce grand combat, en devenant un véritable ambassadeur de notre pétition :

    - informez vos amis des manœuvres du gouvernement et du lobby des radars
    - transférez-leur le lien vers notre pétition :

     http://mobilisezvous.liguedesconducteurs.org/videoverbalisation/

    - partagez le sur les réseaux sociaux, dans des forums, en signature de vos e-mails...

    Bref, diffusez l'information au maximum, pour nous permettre de rallier le plus grand nombre possible de conducteurs !

     

    Un décret est vite publié. Mais il peut tout aussi vite être retiré, par ce gouvernement ou le suivant. Et quelques dizaines, quelques centaines de signatures en plus sur notre pétition peuvent suffire à faire pencher la balance de notre côté.

    Alors par avance, nous vous adressons un très grand merci pour votre participation.

    Cordialement,

    L'équipe de la Ligue de Défense des Conducteurs


    votre commentaire
  • Une pétition est en ligne : Protégeons les enfants d'Hanane, sur le site www.change.org.

     

    Pour intégrer le comité de soutien : soutienhanane@gmail.com

     

    Yann Le Meur

     

    Petition · Laura Boldrini: PROTEGEONS LES ENFANTS D'HANANE ..

    Ploufragan. Le triste Noël d'Hanane, séparée de ses enfants [vidéo]

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique