•  
     
    Attaque chimique en Syrie
    Attaque chimique en Syrie
    Le conflit en Syrie a fait des centaines de milliers
    de morts
    et a contraint des millions de personnes
    (plus de la moitié de la population) à fuir leur foyer,
    que ce soit à l’étranger ou à l’intérieur du pays. 
     

    Une attaque chimique a ciblé mardi 4 avril la ville de

    Khan Cheikhoun (gouvernorat d’Idlib), causant la mort

    de plus de 70 personnes et faisant des centaines de blessés.

    Depuis 2013, plusieurs attaques chimiques contre des civils

    ont été menées par les forces gouvernementales

    et par des groupes armés, mais personne n’a encore été

    conduit devant la justice.

    Les auteurs de ces attaques demeurent impunis.

    Il est temps pour les victimes et leurs familles

    d’obtenir justice et réparations.

    Il est temps de veiller à ce que les auteurs présumés

    de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre

    soient traduits en justice.

    Demandez aux Nations unies de mettre en œuvre

    sans délai leur nouveau mécanisme d’enquête sur les crimes

    de guerre et de faire en sorte que les responsables présumés

    de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité

    soient à l’avenir poursuivis en justice.

     

    Réclamez justice pour les victimes

    du conflit en Syrie

    et leurs familles

    Exigez que justice soit faite en Syrie

    en signant notre pétition en ligne, qui sera remise

    au secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres.

     

     


    votre commentaire
  • Incroyable! Nous avons été plus de 600 000 à rejoindre cet appel pour la Journée internationale des droits des femmes en moins de 48h. Signez maintenant -- débarrassons-nous de la haine une bonne fois pour toutes!


    Un membre du Parlement européen vient de déclarer que les femmes sont "plus faibles, plus petites et moins intelligentes", après avoir comparé les migrants à des "déchets humains" et effectué un salut nazi en pleine session. Trop, c'est trop! Signez la pétition en un clic pour le suspendre du Parlement
    signez maintenant

    Chères amies, chers amis,

    Un membre du Parlement européen vient de déclarer devant les micros que les femmes devraient gagner moins que le hommes parce qu’elles sont "plus faibles, plus petites et moins intelligentes"! Si nous réagissons maintenant, nous pouvons débarrasser notre Parlement de ce semeur de haine!

    Ce même député européen polonais utilise le Parlement comme caisse de résonance de son discours de haine: il a comparé les migrants à des "déchets humains" et même effectué un salut nazi en pleine session! Pour le moment, il n’a écopé que d’amendes symboliques, mais le Parlement européen a lancé une enquête et si nous sommes assez nombreux à demander sa suspension intégrale, nous pouvons l’obtenir.

    La décision peut tomber d’un moment à l’autre. Signez la pétition ci-dessous en un clic, et demandons à nos députés européens de débarrasser notre Parlement de ce semeur de haine raciste et sexiste.

    Ensemble, débarrassons-nous de ce semeur de haine

    Au Président du Parlement européen et à tous les députés européens:

    "Nous demandons au Parlement européen de suspendre le député européen polonais Janusz Korwin-Mikke, à la suite des propos haineux tenus à l'encontre des femmes et des migrants, ainsi que du salut nazi effectué en session. Ces actes contreviennent aux règles du Parlement et trahissent les valeurs de l'Union européenne toute entière, valeurs que notre Parlement a été élu pour défendre."

    Ensemble, débarrassons-nous de ce semeur de haine

    Selon le règlement du Parlement européen, "le comportement des députés est inspiré par le respect mutuel" et ils ne doivent pas tenir "des propos ou [se livrer] à un comportement à caractère diffamatoire, raciste ou xénophobe" pendant les sessions parlementaires. M. Korwin-Mikke enfreint systématiquement ces règles.

    Nous ne pouvons pas tolérer que des responsables politiques tiennent des discours illégaux, puis se réfugient derrière la liberté d’expression. Le Parlement européen a la responsabilité et le pouvoir d’arrêter l’escalade en sanctionnant sévèrement ce député. Il peut être suspendu par le Président du Parlement, et si nous faisons entendre un tollé, nous pouvons obliger les députés européens à trouver le moyen de l'exclure définitivement!

    Le Parlement européen pourrait prendre sa décision dans les heures qui viennent: demandons-lui de débarrasser le Parlement de la misogynie!

    Ensemble, débarrassons-nous de ce semeur de haine

    On pourrait croire qu'il ne s'agit que d'un seul homme, mais c'est un cercle vicieux. Plus nous tolérons les propos discriminatoires dans nos institutions, plus ce genre de discours se normalise... et c'est alors que les crimes haineux se propagent. Pour arrêter cette escalade, une seule voie possible: que nous, citoyennes et citoyens, nous fassions entendre à l'unisson -- et ça commence aujourd'hui.

    Avec espoir et détermination,

    Luca, Martyna, Iain, Sarah, Patricia et toute l’équipe d’Avaaz

    POUR PLUS D’INFORMATIONS

    Pour ce député européen, les femmes doivent être payées moins que les hommes… car “elles sont moins intelligentes" (LCI)
    http://www.lci.fr/societe/misogynie-pour-ce-depute-polonais-les-femmes-doivent-etre-payees-moins-que-les-hommes-car-elles-sont-moins-intelligentes-2027888.html

    Enquête après les propos sexistes d'un eurodéputé polonais (Luxemburger Wort)
    http://www.wort.lu/fr/international/union-europeenne-enquete-apres-les-propos-sexistes-d-un-eurodepute-polonais-58bc1ddca5e74263e13ab815

    Parlement européen: un député d’extrême droite fait un salut nazi (BFMTV)
    http://www.bfmtv.com/politique/parlement-europeen-un-depute-d-extreme-droite-fait-un-salut-nazi-900796.html

    Les inégalités hommes-femmes en 12 chiffres et 6 graphiques (Le Monde)
    http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/03/07/les-inegalites-hommes-femmes-en-12-chiffres-et-6-graphiques_5090765_4355770.html

     

     

    J'ai signé et vous ?


    2 commentaires
  •  

     

     

    Le 2 février Théo, 22 ans se fait agresser par 4 policiers lors d'un contrôle urbain à Aulnay-sous-Bois. Il accuse un des policiers de lui avoir introduit une matraque téléscopique dans l’anus. Après cette interpellation brutale, Théo s'est vu prescrire 60 jours d'ITT après une déchirure à l'anus sur 10 cm mais le policier mis en examen pour ce viol présumé se défend de n'avoir pas fait exprès !!! L'IGPN (la police des polices) parle d'un ACCIDENT, et non d'un VIOL. 

     

    Ce policier a été démis de ses fonctions tout comme ses trois autres collègues qui eux sont mis en examen pour violences volontaires.  
    La démission des 4 délinquants sous uniformes ne suffit pas il y aussi la non assistance à personne en danger, la complicité des trois policiers qui étaient présents pendant l'agression.

    Mr le Ministre de la justice, Il n'est plus possible pour nous, citoyens de vivre avec une justice à deux vitesses ! Il n'est plus possible qu'en 2017 de tels faits soient encore actés dans notre République.
    Je vous demande de rester soudés pour que Theo devienne un exemple judiciaire pour les peines encourues.

    À vous, le parquet de Bobigny, je souhaite que des peines exemplaires soient appliquées comme vous savez le faire pour des citoyens lambdas.

     
    Je suis une militante et en 20 ans de bénévolat dans le 20 ème arrondissement, j'en ai vu des violences policières mais jamais aucune plainte à l'IGPN n'a aboutie. Je vois en permanence des contrôles en pleine rue. Des jeunes contre un mur humiliés par des fouilles au corps devant des dizaines de riverains. 4 jours de coma pour un, une oreille arrachée pour un autre. J'estime qu'à un moment l'uniforme ne donne pas tous les droits, il reste des policiers intègres et je les salue, il y a aussi des jeunes intègres, donc pas d'amalgame.

     

    VALERIE BENO France
     
    43 547 nécessaires pour atteindre 150 000
     
     
    Cette pétition sera remise à
    • Parquet de Bobigny
    • Ministre de la Justice
    • Ministre de la justice
      Jean-Jacques Urvoas

    2 commentaires
  • Des militants d'Amnistie internationale US marchent pour demander l'annulation du décrêt de Trump. © AIUS
     

    Venez en aide aux réfugiés qui passent la frontière.
    Demandez au Canada de résilier « l’Entente sur les tiers pays sûrs ».

     

     

    « L’Entente sur les tiers pays sûrs » entre le Canada et les États-Unis stipule que les demandeurs d’asile qui se trouvent aux États-Unis doivent faire leur demande de statut de réfugié dans ce pays plutôt qu’au Canada — l’Entente suppose en effet que les États-Unis sont un pays « sûr ».
    Ce n'est pas le cas, surtout depuis les décrets signés aux États-Unis qui violent les droits des réfugiés. Des centaines de personnes ont été arrêtées et détenues par les services d’immigration américains, tout simplement pour avoir fait une demande d’asile, et risquent d'être renvoyées vers leur pays d'origine qu'elles avaient toutes les raisons de fuir.

    Le décret est suspendu pour le moment, mais l'administration américaine rédige une nouvelle version du décret. Nous devons exiger du Canada qu'il agisse dès maintenant.

    Signez notre pétition qui demande la fin de « L’Entente sur les tiers pays sûrs » .

       

    votre commentaire
  •  

    Après une dizaine de jours passés à bord de l’Esperanza pour documenter le récif de l’Amazone, notre mission se poursuit à terre, au nord du Brésil.

    Nous avons fait de longues heures de route pour finalement atteindre la ville d’Oiapoque, à la frontière guyanaise, afin d’explorer la mangrove du Parc du Cabo Orange.

    Le parc du Cabo Orange est un espace entièrement protégé. Sauf que c’est à quelques encablures de ce trésor de biodiversité que se trouve un des sites sur lequel Total compte réaliser ses projets d’exploration pétrolière.

    Les répercussions en cas de marée noire pourraient être terribles, en mer mais aussi à terre. C’est ce que nous avons cherché à mettre en lumière en nous rendant sur place, dans la mangrove amazonienne, l’anti-moustique à portée de main et de la boue jusqu’aux genoux.

    Soutenez-nous en signant notre pétition pour demander à Total et BP d’abandonner leurs projets d’exploration pétrolière au large du Brésil.

     
     
     
    Signer la pétition

    GREENPEACE


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique