• ministre de la Santé Marisol Touraine
     
    Retrait d'Essure : dispositif médical de contraception permanente dangereux...
     
    Marielle KLEIN
    France

     

    « Essure est une méthode contraceptive définitive. Elle consiste en l’introduction de micro-implants (petits ressorts) dans les trompes de Fallope par les voies naturelles (vagin et col de l’utérus). Aucune incision n’est nécessaire. Au cours des semaines qui suivent, une réaction naturelle se produit autour des micro-implants et bouche les trompes. Celle-ci empêche les spermatozoïdes d’atteindre l’ovule de sorte que toute fécondation devient impossible. Les ovaires continueront à libérer des ovules mais ceux-ci seront résorbés naturellement par l’organisme. Au bout de trois mois, il est nécessaire d’effectuer un test de confirmation, étape importante et incontournable de la procédure. Ce test permet de contrôler la bonne mise en place des micro-implants et vous libère de toute contrainte. »

     

    Une méthode idéale... Où pas... Les femmes et les mères de famille doivent trop souvent jongler avec un emploi du temps surchargé et trouvent trop rarement le temps de s'occuper d'elles… Miracle, plus besoin de prendre la pilule, plus besoin du préservatif,... puisqu’au bout de trois mois, elle est stérile avec la méthode Essure (méthode dite non invasive et non chirurgicale)! Par choix bien-sûr !

     

    Ce que l’on ne nous dit pas dans cette méthode idéale, c’est qu’après vous n’aurez plus besoin de faire l’amour, puisque vous ne le pourrez plus…  Vous jonglerez entre des règles hémorragiques, des rapports douloureux, des douleurs pelviennes, des douleurs dorsales, musculaires, des perforations d’organes, des cas de cancers ont été rapporté aux USA , des réactions allergiques, auto-immunes,… Et de la fatigue, qui deviendra chronique et peut être même une dépression…

     

    Voilà ce que vivent des milliers de femmes Madame la ministre de la Santé Marisol Touraine, et qui aujourd'hui peinent dans leur quotidien à gérer la douleur et leur vie de famille! 

     

    Par mesure de précautions, la Haute Autorité de la Santé (HAS) conseille de ne pas utiliser Essure chez les femmes avec une intolérance avérée au Nickel. Les micro-implants sont constitués de fibres de polyéthylène de téphtalates (PET), de nickel-titane et d’acier inoxydable, le nickel, métal de la classe des métaux lourds, reconnu comme le plus allergisant au contact cutané.

     

    Aucun test au nickel n’a été réalisé pour la majorité d’entre nous, où on nous dit que la quantité est tellement infime qu'on ne risque rien et des questions se posent également sur la toxicité des fibres PET.

    9970 plaintes de femmes dans la base de données de la FDA (agence américaine du médicament) ce jour.

     

    Il s’avère aujourd’hui qu’un groupe Facebook «EssureProblems » aux Etats-Unis, fait état de 27000 membres, a soulevé des interrogations au sein de la FDA (Foods Drugs Administation) qui s’est réunie le 24 septembre 2015, meeting regroupant les membres du panel, les dirigeants du laboratoire  BAYER et des femmes qui ont pu y raconter leur vie qui est devenue un enfer depuis Essure !

    Interrogations suivies de près en France par l’ANSM (l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament), qui dit avoir demandé des informations à Bayer, et même si les premiers éléments ne permettent pas de mettre le dispositif en cause, l’ANSM dit poursuivre ses investigations ??? Pourquoi poursuivre si Essure est sûr ???

    D'après les USA, nous sommes le deuxième pays à être le plus grand nombre de femmes porteuses du dispositif Essure. 

    Le Politicien Mike Fitzpatrick, dont voici la page Facebook et son Twitter a introduit le 4 novembre 2015, date du 13ème anniversaire du jour d’approbation d’Essure par la FDA, un projet de loi visant à retirer Essure du marché.

     

    En France, et dans bien d’autres endroits au monde, son groupe Essure France : Alerte a vu le jour et permis à des femmes de s’y regrouper et d’y échanger sur les effets secondaires qu’elles rencontrent avec Essure, et leur désarroi, face à l’ignorance et le mépris médical auxquels elles doivent faire face quand elles expliquent leurs maux…

     

    Pour nous rejoindre: http://www.resist-france.org/assoc-r-e-s-i-s-t/

     

    Aujourd’hui nous voulons nous aussi nous joindre à nos E-Sisters pour arrêter le massacre, pour empêcher que des milliers femmes perdent leur dignité en devant subir une salpingectomie dans le meilleur des cas ou une hystérectomie, le pire des cas, c'est un implant qui a perforé un des organes avoisinants (intestin, péritoine, vessie,...) Est-ce toujours une méthode non invasive et non chirurgicale?

     

    Nous voulons l'arrêt des implantations Essure qui ont lieux en ce moment même en France… Aux Etats-Unis, en Espagne, en Suède, au Royaume Uni, en Hollande, en Espagne tous se mobilisent et commencent à dénoncer les graves effets secondaires d'Essure sur les femmes... Gynécologues compris...

    STOP ESSURE Madame la Ministre. Les victimes en France EXISTENT...

    Merci à TOUS pour votre soutien. Merci de partager cette pétition un maximum.

     

     

     

    Depuis des mois, Marielle Klein se bat pour alerter les autorités sur la dangerosité de l'implant de contraception définitive Essure

    Grâce à son témoignage et à son courage, cette mère de famille commence à se faire entendre : toute la presse parle ces jours-ci de son combat et une première action en justice vient d'être lancée contre le fabricant Bayer pour que toute la lumière soit faite sur cet implant contraceptif qui a fait de la vie de Marielle et de celle de milliers de femmes un enfer. 

    Elles sont en effet nombreuses à souffrir de sévères complications depuis la pose de cet implant : douleurs pelviennes, règles hémorragiques, fatigue chronique, dépression...etc 

    Face à ce qui pourrait s'avérer être un scandale sanitaire, Marielle a décidé d'agir en lançant une pétition en février 2016 pour demander à la ministre de la Santé d'interdire ce contraceptif, signée à ce jour par plus de 45 000 personnes.

     

    Elle a plus que jamais besoin de vous pour que la ministre entende son appel et interdise enfin ce moyen de contraception. Cliquez ici pour signer la pétition.

     

    Merci d'agir pour le changement,

    Naïma et toute l'équipe de Change.org


    votre commentaire
  • http://www.handicap-international.fr/sites/fr/files/slide/picture/slider-747x420_0.jpg

    Signez la pétition

     

    Armes explosives en zones peuplées : agissons pour les victimes !

    Dites NON aux bombardements des civils !

     

    L’usage des armes explosives – mines, bombes à sous-munitions, missiles, roquettes, obus, bombes aériennes… – en zone peuplée fait chaque année des dizaines de milliers de nouvelles victimes parmi les civils.

     

    Pour que ces armes cessent de détruire des vies, Handicap International appelle solennellement la France et TOUS les États :

     

    http://www.handicap-international.fr/signez-petition

     

    à reconnaître l’ampleur de la menace que l’utilisation d’armes explosives en zones peuplées fait peser sur les populations civiles,

    à condamner publiquement toute utilisation, à s’engager à oeuvrer pour mettre fin à l’utilisation des armes explosives en zones peuplées, et notamment soutenir les initiatives internationales allant dans ce sens,

     à contribuer à l’assistance des victimes, au déminage des zones affectées et aux efforts de prévention.

      L’utilisation des armes explosives en zone peuplée est une violation du Droit international humanitaire,les populations civiles doivent être protégées !

     

    Voir

    http://focus.handicap-international.fr/bombardements-civils/

     

     Site

    http://www.handicap-international.fr/

     


    votre commentaire
  • Match Tips

     

    Trafic d'ivoire, la guerre perdue
    ---------------------------------
     

    Enquête sur le trafic mondial d'ivoire et de corne de rhinocéros, qui prospère malgré les interdictions.

     

    Diffusé sur Arte le mardi 6 septembre 2016 à 23:20 - Durée : 52 min.

     

    Une édifiante enquête sur le commerce de l'ivoire, interdit en 1989, et pourtant fort lucratif. Face à des autorités impuissantes, des réseaux mafieux contrôlent ce trafic mondial de l'ivoire et de la corne de rhinocéros, qui représente chaque année un chiffre d'affaires de 20 milliards de dollars.

     

    C'est une logique implacable : plus une espèce est menacée, plus les transactions illégales qu'elle suscite rapportent d'argent.

    En voie d'extinction, les éléphants, les rhinocéros et les tigres courent de grands dangers.
    Le braconnage des premiers, convoités pour leurs défenses, se déroule jusque dans les réserves naturelles, comme celles de Rukinga au Kenya et du parc Kruger en Afrique du Sud.

    Face à des autorités impuissantes, des réseaux mafieux contrôlent ce trafic mondial de l'ivoire et de la corne de rhinocéros, qui représente chaque année un chiffre d'affaires de 20 milliards de dollars .

     

     

    Arrêtons le massacre des éléphants

    (pétition)

    https://secure.avaaz.org/fr/protect_the_elephants/?rc=fb


    votre commentaire
  • Une bande de forêt doit être rasée pour la construction d'une autoroute

    Signez jusqu'à mercredi pour sauver la forêt ancestrale du peuple Ekuri !

    La forêt tropicale jouxtant le Parc national de Cross River fait partie de l’écosystème le plus riche d’Afrique de l’Ouest. Elle est l’habitat de nombreuses espèces d’oiseaux, de chimpanzés, de buffles et d’éléphants. La forêt fournit au peuple Ekuri ses moyens de subsistance depuis des générations.

    Mais tout cela est menacé de très bientôt disparaitre : le gouverneur de l’État de Cross River veut réaliser une autoroute à 6 voies de 260 km de long à travers ce paradis naturel unique. Les bulldozers sont déjà sur place et il n’y a pas de temps à perdre.

    Les Ekuri veulent défendre de manière pacifique leur forêt, foyer et culture. Ce mercredi, ils seront nombreux à se rendre dans la capitale Abuja pour remettre une pétition au président Muhammadu Buhari et à la ministre de l'environnement Amina Mohammed.

    Nous avons collecté 212.447 signatures jusqu'à présent.

    Soutenez aussi les Ekuri en signant la pétition :

     

    PÉTITION

     

    Remerciant chaleureusement toutes celles et ceux qui participent au succès de nos pétitions,

    Sylvain Harmat
    Sauvons la forêt


    votre commentaire
  • Une récolte d'huile palme

    10 sept. 2016 — La semaine dernière, des lobbies de l'huile de palme de Malaisie sont venus en France pour tenter de faire taire le projet de loi qui taxerait l'huile de palme. Ils évoquent un produit "durable" et sans danger.

     



    Difficile de rapprocher cela à un produit durable en sachant que l’Indonésie et la Malaisie ont vu leurs forêts divisées par deux en moins de 50 ans. Il est donc impératif de ne pas se laisser berner par ces pressions et montrer à notre gouvernement (peu efficace) que nous refuserons d'acheter des produits contenant de l'huile de palme taxe ou non.
    Nous avons le pouvoir de décider ce que nous voulons consommer grâce aux choix que nous faisons.
    Si nous n'arrivons pas à diminuer la production d'huile de palme, nous pouvons faire une croix sur une biodiversité unique.

    Continuons de demander à LU de retirer l'huile de palme de ses produits, rejoignez la campagne de boycott ici :

    http://beta.i-boycott.org/campaigns/lu-stop-a-l-huile-de-palme

     

    Nous sommes 205 000 consommateurs à avoir signé soit un français sur 300 et ce n'est que le début....


    Johan
    L'huile de palme est un danger, boycottons-la!

     

    ---------------

     

    Une délégation malaisienne est venue à Paris la semaine du 5 septembre 2016 pour défendre la controversée huile de palme. Elle veut convaincre les autorités françaises d’abandonner un projet de taxe sur ce produit qu’elle considère comme «durable».

     
    «J’ai confiance que les députés français ne passeront pas un texte aussi injuste pour l’huile de palme, (…) cela affecterait vraiment les relations entre la Malaisie et la France», déclarait Mah Siew Keong, le ministre malaisien des Plantations cité par l’AFP. Ces propos ont été dits après une rencontre avec la discrète secrétaire d’Etat française à la biodiversité, Barbara Pompili.
     
    Si le ministre veut tant défendre l’huile de palme, c’est que les députés s’acharnent à essayer d’introduire une taxe (depuis quatre ans) sur ce produit décrié aussi appelée «taxe Nutella». Cette huile est utilisée dans la célèbre marque de pâte à tartiner.
     
    C’est un produit «durable» et «bon pour la santé», a défendu le ministre malaisien des Plantations. Pas avare de louanges sur l’huile de palme, le président du conseil malaisien de l’huile de palme qui l'accompagnait a lui égréné ses vertus. «300.000 producteurs», «1.000.000 de personnes» qui travaillent dans la filière ou encore 20% de la production cultivée selon des méthodes certifiées durables.
     
    Le ministre des Plantations en a même profité pour remercier la France car la première plantation a été créée par un Français, il y a presque un siècle. «En fait, nous remercions la France car l’huile de palme produite depuis 1917 en Malaisie a beaucoup fait pour sortir les agriculteurs de la pauvreté au cours du siècle passé.» Il parle en fait de l’écrivain Henri Fauconnier, lauréat du prix Goncourt en 1930 pour son roman… Malaisie.
     
    Il s’agit en tout cas d’un produit vital pour l’économie du pays. L’huile de palme représente la première exportation de la Malaisie (deuxième exportateur mondial après l’Indonésie).
     
    A quoi sert l’huile de palme ?
    L’huile vient d’une espèce de palmier et est extraite des fruits (ils sont jaunes, ou rouges). Ces palmiers poussent dans des régions près de l’équateur. L’Indonésie et la Malaisie cultivent 85% de la production mondiale.
     
    Son principal avantage réside dans son très faible coût. Elle est très utilisée dans l’agro-alimentaire et permet par exemple à la célèbre pâte à tartiner d’avoir son aspect onctueux.
     
    Question santé, les conséquences de cette huile sont plus discutées. Le site Santé magazine cite deux médecins qui ont deux visions différentes du produit. Le premier, Pr Patrick Tounian, spécialiste en nutrition pédiatrique, pense que «l’huile de palme n’est pas un poison ou un toxique. L’acide palmitique qu’elle contient représente même 23% des graisses du lait maternel dont elle est un des deux principaux acides gras. L’huile de palme n’est donc pas un danger pour l’homme, encore moins pour les enfants !»

     

    Article complet

    http://geopolis.francetvinfo.fr/malaisie-les-lobbies-viennent-a-paris-pour-defendre-l-huile-de-palme-117667

     

    Johan Reboul vient de publier une mise à jour sur la pétition que vous avez signée intitulée

    "LU: Stop à l'utilisation d'huile de palme"


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique