•  Merci à Claude Thibault (paroles et musique).


    votre commentaire
  • Pierre-Auguste Renoir - Au coin de cheminée

    La Menace est une nouvelle extraite du recueil Les Détours du cœur de Paul Bourget.

    « Comment donc n’eut-elle pas été bouleversée jusqu’à son être le plus secret, tandis que Robert lui révélait dans son ménage une tragédie latente qu’elle soupçonnait depuis plusieurs semaines, sans vouloir y croire ?

    Il était arrivé avec une angoisse dont la mère avait aussitôt discerné la trace sur son visage.

    Il l’avait adjuré de faire une démarche qu’il allait lui demander. Elle avait promis, toute tremblante.


    Robert était jaloux d’Hélène, jaloux à en mourir. Il venait tout raconter à sa mère. Pour aboutir à quelle demande ?

    Madame de la Guerche en frémissait et la pitié pour le désespoir de son enfant lui déchirait le cœur. »

    Illustration : Pierre Auguste Renoir, Au coin de cheminée (1875).

    La Menace.

    > Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)

     

      Consulter la version texte de ce livre audio.

     

    En vous souhaitant une belle semaine ! :)
    Toute l'équipe de http://www.litteratureaudio.com


    votre commentaire
  • Si vous avez une mamée gardez la près de vous

     

    Un hymne pour chanter nos mamies

     


     

    Elle se tenait au bout de la table et nous impressionnait par sa lenteur. On la voyait si vieille, toute ridée, misérable que l'amour peu à peu fit place à la rancœur.
    Elle gênait notre vie. Elle gênait nos projets la mamé. A quelque temps de là, prétextant des vacances, je l'emmenais là-haut, au flanc du Lubéron.

    - Tu sera bien mamé ! Tu verras la Durance du haut de la terrasse de la grande maison.
    - Ces maisons-là sont faites pour les vieux !
    - Regarde ! Ils ont l'air bienheureux !
    - Comme tu veux petite.

    Je la laissais toute seule. L'air était encore chaud pourtant je frissonnais et le chant des oiseaux voletant dans le lierre disait à mes oreilles "qu'as-tu fait de mamé ?"

    Chaque brin d'herbe, de thym, de lavande, de romarin semblait me dire "mais qu'as-tu fait de mamé ?"

    Même le chant des sources dans ma tête criait "mais qu'as-tu fait de mamé ?"

    Lentement, le remords me prenait. Au fil des souvenirs, mon coeur s'est apaisé. Alors, j'ai repris le chemin qui mène à la grande maison. Retrouver la mamé, lui demander pardon !

    J'ai pris tout simplement ses mains sans rien lui dire. Une larme brillait au milieu d'un sourire.

    Une mamé c'est précieux. C'est tant de souvenirs. Si vous en avez une, jusqu'au bout de ses jours, gardez-la près de vous. Et quand elle devra mourir, vous lui fermerez les yeux dans un geste d'amour.

    Si aujourd'hui, le chant des cigales me pose la question tant de fois redoutée, je peux, le coeur joyeux en digne provençale, répondre fièrement "Elle est là, la mamé !

     

    Rabathn reviste

     

    Parole de Le Temps Qui Reste

     
    Combien de temps...
    Combien de temps encore
     
     
    Des années, des heures, des jours combien?
    Quand j'y pense mon coeur bat si fort...
     
     
    Mon pays c'est la vie.
    Combien de temps encore...
    Combien
     
     
    Je l'aime tant, ce temps qui me reste...
    Je veux rire, courir, parler, chanter
    J'ai pas fini
    J'ai pas fini
    Je veux encore aimer
    Je veux encore souffrir
     
     
    Je l'aime tant ce temps qui me reste
    Je me souviens plus où je suis née
    Ni quand
    Mais je sais qui a pas longtemps
     
     
    Je sais que mon pays c'est la vie
    Je sais aussi que mon père me disait:
    "Le temps, c'est comme ton pain
    Garde en pour demain
    J'ai encore du temps
     
    J'ai encore du pain
    Mais pour combien"
     
     
    Je veux jouer encore
    Je veux rire des montagnes de rires
    Je veux pleurer des torrents de larmes
    Je veux boire des bateaux entiers de vins de Bordeaux et d'Italie
    Je veux nager dans tous les océans
    J'ai pas fini
    J'ai pas fini
     
     
    Je veux encore chanter
    Je veux parler jusqu'à la fin de ma voix
    Je l'aime tant le temps qui me reste
     
     
    Combien de temps
    Combien de temps encore
    Des années, des heures, des jours
    Combien
     
     
    "Je m'en fous mon amour
    Quand l'orchestre s'arrêtera
    Je danserai encore
    Quand les avions s'arrêteront de voler
    Je volerai toute seule
     
     
    Mais quand le temps s'arrêtera
    Je t'aimerai encore
    Je ne sais pas où
    Je ne sais pas comment
    Mais je t'aimerai encore
    D'accord"
     
    Combien de temps...
    Combien de temps encore
    Des années, des heures, des jours combien?
     
     
    Quand j'y pense mon coeur bat si fort...
    Mon pays c'est la vie.
    Combien de temps encore...
    Combien
     
     
    Je l'aime tant, ce temps qui me reste...
    Je veux rire, courir, parler, chanter
    J'ai pas fini
    J'ai pas fini
    Je veux encore aimer
    Je veux encore souffrir
     
     
    Je l'aime tant ce temps qui me reste
     
     
    Je me souviens plus où je suis née
    Ni quand
    Mais je sais qui a pas longtemps
    Je sais que mon pays c'est la vie
     
     
    Je sais aussi que mon père me disait:
    "Le temps, c'est comme ton pain
    Garde en pour demain
    J'ai encore du temps
    J'ai encore du pain
    Mais pour combien"
     
     
    Je veux jouer encore
    Je veux rire des montagnes de rires
    Je veux pleurer des torrents de larmes
    Je veux boire des bateaux entiers de vins de Bordeaux et d'Italie
    Je veux nager dans tous les océans
     
     
    J'ai pas fini
    J'ai pas fini
     
     
    Je veux encore chanter
    Je veux parler jusqu'à la fin de ma voix
    Je l'aime tant le temps qui me reste
    Combien de temps
     
     
    Combien de temps encore
    Des années, des heures, des jours
    Combien
    "Je m'en fous mon amour
    Quand l'orchestre s'arrêtera
    Je danserai encore
    Quand les avions s'arrêteront de voler
    Je volerai toute seule
     
     
    Mais quand le temps s'arrêtera
    Je t'aimerai encore
    Je ne sais pas où
    Je ne sais pas comment
    Mais je t'aimerai encore
    D'accord ! "
     
     
    Le texte est de Yolande Vercasson. Il s'agit du poème "le papé
     
     
     
    Merci à cette merveilleuse grand-mère de nous reconnecter à notre profonde humanité! Partageons des informations porteuses d'humanité et de conscience...
     
     

     

    Odette Jouve (décédée en 2016 à 91 ans) était une mamie de 87 ans qui s’était présentée à une émission de télévision (sur la chaîne M6 en 2009) appelée “La France a un incroyable talent”. Son talent était de réciter des poèmes. Celui qu’elle a présenté à cette émission a ému le jury et le public français.

    Je vous laisse écouter et lire le texte en dessous de la vidéo. Vous entendrez aussi l’accent marseillais. (voir l’autre vidéo d’Odette Jouve sur l’accent du midi)


    votre commentaire
  • Cinq fois plus d'enfants réfugiés et migrants voyageant seuls | UNICEF  France

    Cinq fois plus d'enfants réfugiés et migrants voyageant seuls | UNICEF France

     

    Qui sont-ils?

    Le terme actuel de «children on the move» démontre bien, de par sa généralité, la grande diversité des enfants migrants et inclut ceux qui traversent des frontières ainsi que ceux qui migrent à l’intérieur de leur pays, ceux qui sont victimes de trafic, ceux qui migrent, ceux qui sont déplacés par des catastrophes naturelles ou des conflits...

    Il existe une multitude de descriptions de ces enfants (réfugiés, requérants d’asile, victimes de trafic, non-accompagnés, nomades etc.).

    Cette multiplicité de catégories amène de multiples réponses non-coordonnées.L’étude de ces enfants a été limitée de deux manières. Premièrement, le phénomène a trop souvent été considéré à l’intérieur des limites du débat sur le trafic d’enfants. Deuxièmement, la migration infantile a souvent été considérée dans le cadre de celle des parents.

    Les deux approches sont inadéquates.La migration des enfants est un phénomène complexe et multidimensionnel qui comporte des conséquences négatives mais aussi positives

    PDF complet

     https://www.childsrights.org/documents/sensibilisation/themes-principaux/enfants-migrants.pdf

     

    France 2  a diffusé  ce soir le téléfilm "Vunérables" réalisé par Arnaud Sélignac, avec Léa Drucker, Thierry Godard, et Romane Bohringer. Abordant la question des mineurs étrangers, Vulnérables est aussi l'histoire d'une héroïne du quotidien.

     

    De quoi ça parle ?

     Éducatrice, Elsa est chargée de l’évaluation des mineurs étrangers isolés. Elle consacre toute son énergie à adoucir leur exil au détriment de sa vie personnelle et familiale. Quand Bijan, un jeune Afghan de 12 ans, débarque au centre puis s’impose dans son appartement, Elsa craque… Dans le chaos de leurs vies, leur rencontre sera comme une renaissance.

    Vulnérables, réalisé par Arnaud Sélignac et écrit par Alissa Wenz, Johanne Rigoulot, et Nathalie Saugeon.

     

    Avec Léa Drucker, Romane Bohringer, Thierry Godard, Noom Diawara, Ilyès Lihiouel, ...

     

    A voir ou à revoir ...

    (il suffit de vous inscrire)

    Elsa, une éducatrice chargée de l'évaluation des mineurs étrangers isolés, doit gérer sa séparation avec Philippe, le père de son fils. Ce dernier âgé de 14 ans est constamment en conflit avec elle. L'échec de sa vie privée est sans doute dû à l'énergie trop passionnée qu'elle consacre à son travail et l'injustice du système d'accueil qu'elle côtoie au quotidien. Ses états d'âme lui paraissent alors bien futiles. Lorsqu'elle rencontre, Bijan, un jeune afghan de douze ans, elle décide de l'héberger chez elle. Elsa prend le risque de perdre son travail et de déstabiliser sa famille.

     

    https://www.france.tv/series-et-fictions/telefilms/2356107-vulnerables.html


    votre commentaire
  •  

     

    Tatiana Blue

     

    Joyeuses Pâques | Ville d'Illange


    votre commentaire