• Afficher l'image d'origine

    À l’époque, je n’avais pas d’enfant et je croyais que la prévention des abus sexuels consistait à apprendre aux enfants à ne pas parler aux étrangers. Une de mes copines avait déjà deux enfants, que je trouvais mignons comme tout. Jonathan, le plus vieux, avait un petit visage tout rond, deux petites dents minuscules qui se frayaient un chemin sur le devant de sa bouche en cœur. Bref, on l’aurait dévoré tout cru !

     

    Je me souviens de m’être approchée de lui avec toute la douceur du monde afin d’obtenir un petit baiser. Aucune mauvaise intention. N’étais-je pas une adulte « sécuritaire »?

     

    En me voyant m’approcher, il a rentré la tête dans les épaules et détourné la tête. Surprise, j’ai fait un pas de plus vers lui et il a couru se réfugier dans les jambes de sa mère. Vous dire l’effet que ça m’a fait! Je me suis sentie rejetée personnellement: ne méritais-je pas la confiance de ce petit? Cet enfant n’était-il pas impoli? Si on le laissait faire à 14 mois, de quoi serait-il capable à 14 ans?

     

    Je m’attendais à ce que sa mère le pousse vers moi en le rassurant. En insistant sur le fait qu’on ne fait pas ça. Mais elle n’a rien dit du tout et l’a gardé près d’elle en posant un bras protecteur autour de lui. Oh! Comme mon égo a été froissé! Insulté. J’ai songé que sa mère en faisant un enfant bien capricieux et mal élevé.

     

    Mais pourquoi fallait-il que cet enfant m’embrasse? Parce que je croyais à l’époque qu’un bon enfant obéit; parce que je n’étais pas une menace et que même, j’avais été ben fine avec lui. Et puis, un petit baiser, qu’est-ce que c’est ? Rien du tout.

    Mais dites-moi, qui songerait à forcer le baiser de n’importe qui d’autre? Auriez-vous l’idée d’embrasser quelqu’un que vous ne voulez pas embrasser?

     

     Les enfants ont bien peu de pouvoir. Ils mangent ce qu’on leur donne, ils portent les vêtements qu’on leur procure, ils se font garder par les personnes que nous avons choisies. Il arrive un jour où ils commencent à exercer un peu de pouvoir et disent Non ! Tout le monde connaît cette période difficile et tout le monde a hâte qu’elle se termine. Pourtant cette étape est cruciale: exprimer son désaccord ou son désarroi n’est pas un défaut, c’est une ressource personnelle très précieuse. C’est durant cette période qu’ils apprendront à exercer leur libre arbitre et leur pouvoir de décision sur leur vie.

     

    Ça ne veut pas dire que nous céderons à toutes leurs résistances ! Mais il y a des décisions plus importantes que d’autres et le pouvoir de décider qui me touche et quand est une mesure de protection cruciale dans la vie.

     

     Jusqu’à cet événement avec Jonathan, j’avais bien souvent retenu le visage d’un enfant entre mes mains pour obtenir le baiser qu’il me refusait. Je n’avais jamais songé que le baiser est un geste d’intimité bien différent de celui de refuser de manger ses brocolis. Et pendant que tout le monde rigole de voir une petite fille se tortiller entre les bras de grand-maman qui force son bisou, cette enfant est en train d’apprendre que les grandes personnes ont le droit de la forcer à une intimité qu’elle ne veut pas; qu’elles ont le droit (et trouvent ça drôle!) de la toucher sans son consentement.

    N’est-ce pas le début de l’abus?

     

    Est-ce que c’est ça qu’on veut apprendre à nos enfants ?

     

    Conférences France Paradis

    Les bisous consentis sont un cadeau…

     

     Les petits bisous des enfants, exactement comme nos propres baisers, sont un cadeau précieux lorsqu’ils sont consentis librement et non pas forcés par les parents. Jonathan et sa mère m’ont donné une des plus grandes leçons de ma vie parentale: c’est tout petit que l’on apprend, ou pas, que notre corps nous appartient. Même si ça froisse grand-papa. Même si les amis trouvent nos enfants impolis de refuser. Même si  ça crée un malaise le jour de Noël.

    Toutes les raisons sont bonnes pour refuser un de donner un bisou. Peut-être que l’enfant est fatigué, peut-être qu’il trouve que grand-papa ne sent pas bon, peut-être qu’il fait un test. Peu importe. Chaque fois que je respecte le refus d’un enfant de m’embrasser, je lui permet d’apprendre que personne n’a le droit de le toucher s’il ne le veut pas. Chaque fois, il apprend à se faire confiance et à respecter ses limites.

     

    Les petites filles et les petits garçons à qui on apprend cela deviennent des ados puis des adultes qui sont capables d’exercer leur pouvoir sur leur corps, au lieu de se laisser toucher par politesse ou par obligation.

     Source

    France Paradis


    votre commentaire
  • ღ 1ère partie de la vidéo , images sources issues des vidéos suivantes :

    Gaïa ☷ - UnAmiRom :
     

    https://www.youtube.com/watch?v=g2JSu...

    REDWOOD NATIONAL PARK IN 4K (Ultra HD)
    Jacob + Katie Schwarz :
     

    https://www.youtube.com/watch?v=PsrPT...

    Elément Terre ღ - UnAmiRom :
     

    https://www.youtube.com/watch?v=Wco8G...

    ღ Seconde partie :
     

    Dear Future Generations: Sorry - Prince Ea
    ( An Apology Letter to Future Generations - Prince Ea - )
     

    https://www.youtube.com/watch?v=eRLJs...

    ღ Image de couverture :
    oeuvre de Daniel Mirante , " Deep Ecology "

     

    ♥ Merci ... ♥

    « Il y a une révolution qui a besoin d'arriver et cela commence à partir de l'intérieur de chacun de nous.
     

    Nous avons besoin de nous réveiller et de tomber [ retomber..] en amour avec La Terre.
     

    Notre amour et notre admiration pour La Terre a le pouvoir de nous unir et de faire disparaître toutes les limites, séparation et discrimination.
     

    Nous avons besoin de ré-établir la véritable communication - véritable communion - avec nous-mêmes, avec La Terre et avec " l'autre " en tant qu'enfants de la même mère »
     

     

    - Thich Nhat Hanh -

     


    votre commentaire
  • « Un arbre est un réservoir d’énergies qui viennent de la terre et du soleil. Et ces énergies qui, depuis les racines jusqu’à l’extrémité de ses branches, ne cessent de circuler à travers lui, il est possible de les capter. Vous êtes dans un jardin ou dans la forêt. Choisissez un arbre, le plus grand, le plus beau, et adossez-vous à lui en plaçant votre main gauche dans votre dos, la paume appuyée contre son tronc, et la paume de votre main droite sur votre plexus solaire. Puis, concentrez-vous en demandant à l’arbre de vous donner de sa force… Vous recevez cette force par la main gauche et, par la main droite, vous la déversez dans votre plexus solaire. C’est une sorte de transfusion d’énergies, comme si l’arbre vous donnait de sa sève. Et quand vous vous sentez rechargé, remerciez-le.
    Vous vous demandez comment un arbre peut vraiment vous aider… Il vous aidera si vous le considérez comme un être vivant, intelligent, et si vous l’aimez. Grâce à cette compréhension, à cet amour, vous établissez avec lui une relation harmonieuse, et peu à peu vous sentez que cette relation vous régénère et vous apporte la joie. »


    votre commentaire
  • Cécile LANG et Yves MESNIL

     

    Le Jour approche ...


    Le jour où les Hommes se Réveilleront Et que tous, enfin, Réaliseront Qu'ils se sont perdus à cause de l'argent, Que seul l'Amour est La Vérité, Et que les Enfants sont tous Sacrés.

    Alors, les temps seront bien finis, Où  guerres et massacres étaient rois sur Terre, Laissant place, ainsi, au Respect de la Vie Quelle que soit la forme que prenne l'Harmonie. Tous se sont perdus, ignorants le fait, Que l'Homme est porteur du germe primordial.


    Manquant de cette Reconnaissance, Ils ne purent l'arroser comme tel Et mirent l'argent comme leur maître Etouffant  l'Essence de leur Être. Donc  au lieu d'entrer dans leur Règne, Où chaque Humain est couronné, Ils devinrent de pauvres esclaves D'un système perverti  ô dieux...

     

    Hommes, Femmes et Enfants sont de la même Essence. Ils sont tous Hument Un lorsqu'ils ouvrent leur Coeur. Et lorsque l'ego, l'Arrogant déchu , prend lui le pouvoir, C'est les races hument haines qui massacrent les vies.

     

    Si tous nous ressentons la Gloire d'être sur Terre, Que nous demandons la Justice Juste, Alors, tous les êtres humains se relèveront Et révèleront leurs trésors cachés.

     

     

    Ceux seront les riches qui donneront  l'argent Pour aider leurs frères à bien se nourrir, A bien s'endormir et bien se guérir...

     

    La Terre Intérieure de l'Humanité, Tant martyrisée par maître Arrogant, Fera le miracle de sa Guérison...

     
    Lorsqu'on a Conscience qu'on est tous Sacrés, On se réunit pour le Bien de Tous.   

                                   CECILE LANG

     

     

    ÊTRE HUMAIN : Mode d'emploi ?!!  

     

    http://www.institut-repere.com/METAPHORES/institut-repere-etre-humain-mode-demploi.html          

     

    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    Ce que les oies nous enseignent...

    Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les oies forment un V lors de leur vol migratoire ?
    La nature a une bonne raison de les doter de cet instinct.

     

     

    Chaque coup d'aile d'une oie, soulève l'air et celle qui la suit en bénéficie.
    Lors de la formation en V, toute la volée profite d'un accroissement d'efficacité d'au moins 71%, cela comparé à un oiseau volant seul.

     

    Quand une oie se détache de la formation, essayant de voler seule, elle ressent soudain la résistance de l'air...
    ... et rapidement elle revient à la formation.

    Comme les oies...

     

    ...les personnes qui partagent un but commun et ont un sens d'appartenance, l'atteignent avec plus d'aisance et plus rapidement que celle qui cheminent seules.

     

    Quand une oie est fatiguée, elle se retire à l'arrière de la formation et une autre prend la tête.

     

    Si les gens avaient autant d'intuition que les oies ont d'instinct, chacun comprendrait que finalement le succès dépend du travail d'équipe, chacun à son tour assumant les taches ardues et partageant le leadership.

     

    Les oies aux derniers rangs de la formation encouragent de leurs cris celles qui sont à l'avant afin qu'elles accélèrent la vitesse.

     

    Il est important que nos "cris" d'arrière-garde soient encourageants.
    Sans cela, ils ne sont que des cris.

     

    Quand une oie est malade ou blessée, deux autres oies se détachent avec elle de la formation et l'accompagnent au sol pour lui assurer aide et protection.

     

    Ces deux oies demeurent avec le membre malade jusqu'à ce qu'elle puisse à nouveau voler ou jusqu'à ce qu'elle meure.

    Alors elles se joignent à une autre volée ou essaient de rejoindre leur propre volée.

     

    Puissions-nous avoir cet esprit d'oubli de nous-mêmes qui nous mérite de tels amis.

    Nul besoin d'être savant...
    ...pour suivre les leçons de la nature.

     

    Il faut seulement savoir s'arrêter et observer les merveilles qui nous entourent !

    "Demande aux bêtes, elles t'instruiront; aux oiseaux du ciel, ils te parleront; à la terre, elle t'enseignera; et les poissons des mers t'expliqueront".

    On a demandé aux oies...

     

    auteur inconnu


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique