• S’il est un génie que l’on ne présente plus, c’est bien Albert Einstein. Physicien, philosophe, humaniste, prix Nobel… Il a tant marqué son époque que le journal « Time » l’a élu Homme du XXème siècle. Mais derrière l’un des cerveaux les plus brillants de l’histoire moderne, que sait-on vraiment de l’homme et de son cheminement personnel et scientifique ?

     

     

    Documentaire La lumière selon Albert Einstein

     


    votre commentaire
  • Ce vendredi 22 septembre marque officiellement l’arrivée de l’automne sur le calendrier 2017. La durée de la nuit est égale à celle du jour. C'est également le jour où le soleil se lèvera plein est et se couchera plein ouest.

     
    Reporters - Paris 75000
    Crédit : La Chaîne Météo

    L’équinoxe caractérise le moment pendant lequel le centre du soleil est exactement à la verticale au niveau de l'équateur. Les dates des équinoxes correspondent donc aux jours de l’année pendant lesquels ont lieu ces passages au zénith. La première de l’année a eu lieu le 20 mars (équinoxe de printemps), et la deuxième ce vendredi 22 septembre à 16h21 (équinoxe d'automne).

     

     

     Source (article complet)

    http://actualite.lachainemeteo.com/actualite-meteo/2017-09-17-10h53/equinoxe-d-automne---jusqu-a-4-minutes-de-jour-en-moins-ces-prochains-jours-26280.php

     

     

     

     Nous savons depuis longtemps que la Terre est soumise à des changements astronomiques et astrologiques mais beaucoup de personnes ignorent la signification spirituelle de ces phénomènes astrologiques comme, par exemple, les équinoxes et les solstices. Qu’est-ce qu’un équinoxe ?

     

    Un équinoxe est le moment de l’année où le Soleil se trouve exactement au niveau du plan équatorial de la Terre, autrement dit, à ce moment-là, le Soleil éclaire également les deux hémisphères de notre planète. Le terme « équinoxe » vient du latin aequinoctium combinant les termes aequus (égal) et noctis (nuit) signifiant que le jour et la nuit ont la même durée.

     

    Il y a deux équinoxes dans l’année : – le premier entre le 19 et le 21 mars – et le deuxième entre le 22 et le 23 septembre. Les équinoxes marquent donc le début de deux saisons : le printemps et l’automne. Dans l’hémisphère nord comme dans celui du sud, les dates des équinoxes – comme celles des solstices d’ailleurs – sont approximativement les mêmes.

     

    Par contre, les saisons sont inversées entre les hémisphères nord et sud. Vérités astronomiques sur les solstices Les solstices, quant à eux, sont des phénomènes célestes se produisant quand le Soleil se trouve soit à son point méridional, soit à son point septentrional le plus extrême vu à partir du plan de l’équateur terrestre.

     

    Les solstices correspondent à une durée de jour minimale ou maximale (excepté pour la zone inter-tropiques).

     

    Aux alentours du solstice d’été, les jours sont les plus longs de l’année et, à l’inverse, ceux avoisinant le solstice d’hiver sont les plus courts. Il existe ainsi deux solstices correspondant aux deux autres saisons, l’été et l’hiver : – le 21 juin – le 21 décembre

     

    En résumé, les équinoxes et les solstices marquent le début des quatre saisons d’un point de vue astronomique mais aussi astrologique et spirituel. Les Quatre Vérités sur les quatre saisons

     

    En effet, de nombreuses fêtes dans de nombreuses religions et spiritualités, ont lieu à ces dates clés, tellement, qu’il serait trop long de toutes les nommer. Le plus important est d’en connaître la signification spirituelle des équinoxes et des solstices et ce que vous pouvez faire durant ces périodes de passage d’une saison à l’autre pour améliorer votre existence.

     

    A l’équinoxe de printemps Hémisphère nord : entre le 19 et le 21 mars Hémisphère sud : entre le 22 et le 23 septembre C’est le moment de lancer des projets, de réfléchir à vos objectifs. C’est l’ère d’un renouveau où vous avez de nouvelles chances de réussir ce que vous avez manqué les saisons précédentes. C’est une bonne période pour faire le point et prendre de nouvelles directions pour le reste de l’année.

     

    DOCdocumentaire


    votre commentaire
  • Cette matière noire ou transparente, "dark matter" en anglais, pourrait constituer la majeure partie de la matière présente dans l'univers, notamment dans les amas de galaxies. Encore faut-il arriver à prouver que cette matière noire existe bien...

    Vue d'Abell 383, un amas de galaxies situé à environ 2,5 milliards d'années-lumière de la Terre.Vue d'Abell 383, un amas de galaxies situé à environ 2,5 milliards d'années-lumière de la Terre. Crédits : NASA, ESA, J. Richard (CRAL) and J.-P. Kneib (LAM).

     

    La matière noire? C'est le mystère le plus profond de l'univers. Les astrophysiciens en ont mathématiquement besoin pour expliquer la différence des masses dans les amas de galaxie. En analysant le spectre des galaxies spirales comme la galaxie d’Andromède, il est possible de calculer une courbe de rotation : autrement dit quand on mesure la vitesse de rotation d’une galaxie spirale par rapport à son centre, les étoiles à la périphérie devraient tourner moins vite que celles qui sont au centre. Eh bien ce n’est pas le cas, elles tournent trop vite et les étoiles concernées ne semblent pas obéir aux lois de la gravitation.... D'où la nécessité de cette "matière noire" théorique pour expliquer ces phénomènes.

     

    « La matière noire est nécessaire pour rendre compte de la dynamique des galaxies et des amas de galaxie ».

    Roland le Houcq au micro de France-Culture 
    Roland le Houcq au micro de France-Culture Crédits : Radio France

    L'astrophysicien au CEA de Saclay et professeur à Polytechnique Roland le Houcq reconnait que cette matière noire envisagée dès les années 1930 et relancée dans les années 1970, reste insaisissable.

     

    La suite et écouter

    https://www.franceculture.fr/sciences/la-matiere-noire-plonge-les-astrophysiciens-dans-le-doute#xtor=EPR-2-[LaLettre16082017]


    votre commentaire
  • Vous voulez avoir une idée de l'immensité de l'univers ?

    Voici une vidéo qui va vous l'illustrer en seulement 6 minutes...

     


    votre commentaire
  • Mouvement apparent des étoiles autour de l’étoile polaire

     

     

    Rediffusion du 29 novembre 2016

    Elles peuvent être naines ou géantes, voire supergéantes. Brunes, Rouges, Bleues ou Jaunes, voire à neutrons. Elles carburent pour la plupart à l’hydrogène et à l’hélium mais des astrophysiciens viennent d’en découvrir une nouvelle variété, il y a quelques semaines, qui sont très enrichies en azote. Parce que oui, nous ne connaissons encore certainement pas tous les types d’étoiles présents dans l’Univers, et même celles que nous connaissons recèlent encore de nombreux mystères.

     

    C’est pourquoi La Méthode scientifique va passer l’heure qui vient un peu plus près des étoiles pour faire le point sur l’état de nos connaissances sur ces immenses moteurs à fusion nucléaire au cours de l’heure qui vient.

    Et pour évoquer la naissance, la vie et la mort des étoiles et ce que nos connaissances actuelles nous en disent, La Méthode scientifique a le plaisir d’accueillir Danielle Briot, astronome à l’observatoire de Paris et Michel Cassé, astrophysicien au CEA et à l’Institut d’Astrophysique de Paris.

    Les étoiles que nous connaissons, sans parler de celles qu’il nous reste à découvrir, n’ont pas livré encore tous leurs secrets. Quelle est l’inconnue la plus passionnante que vous aimeriez voir levée grâce aux prochaines observations ?

     

    Article complet : 

    https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/un-peu-plus-pres-des-etoiles-0

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique