• La libre évolution : le retour de la nature

     

    La libre évolution : le retour de la nature

    La Libre Evolution de la nature (ou ré ensauvagement) est une idée simple. Il s’agit de créer les bonnes conditions pour que la nature reprenne son cours. Comment ? En laissant des espaces de nature sauvage tranquille, sans activité humaine. “Laisser le milieu se développer selon ses lois intimes, sans l’exploiter, l’aménager, ni le conduire.(…) Laisser l’évolution et les dynamiques écologiques faire leur travail têtu et serein de résilience, de vivification, de circulation de l’énergie, de création de formes de vie.”(1). Pas d’exploitation du bois, pas de chasse, pas de pêche, pas d’exploitation du sol, de cueillette ou de loisirs bruyants. Les arbres morts y sont laissés tels quels, pour qu’ils deviennent l’habitat d’autres vivants.

    Un territoire en libre évolution est “un espace-temps où on laisse la diversité s’installer spontanément : celle des individus (âge, conformation), des espèces (de nombreuses forêts exploitées ont une espèce cible), des formes (lianes, sous-bois, strates), des dynamiques de création du paysage et de successions (une zone humide a tendance à être colonisée par les saules avec le temps, puis à devenir forêt : un chablis entraîne une explosion d’espèces héliophiles)”.

    “Un territoire en libre évolution constitue un espace de régénération où la vie reprend ses droits, pour ensuite irriguer de vitalté tout le territoire alentour”(1).

     

    (1) Raviver les braises du vivant – Baptiste Morizot Actes Sud/Wildproject – 2020 

     Le vocabulaire

    La wilderness

    Définition l’initiative Wild Europe en 2012 : 

    Un espace à haute naturalité (Wilderness) est une zone gouvernée par des processus naturels. Il est composé d’espèces et d’habitats naturels et suffisamment grands pour le fonctionnement écologique effectif des processus naturels. Il est non ou peu modifié et sans activité humaine intrusive ou extractive, habitat permanent, infrastructure ou perturbation visuelle.

    C’est cette définition que la Coordination Libre Evolution reconnaît et partage.

    Définition anglaise :
    Ce mot vient du vieil anglais et signifie self-willed land que l’on peut traduire par “terre soumise à sa propre volonté“.

    La wilderness est définie comme “une aire de terre fédérale non développée, conservant son caractère primitif et son influence, sans amélioration permanente ou sans habitation humaine, qui est protégée ou gérée de telle manière à préserver ses conditions naturelles et qui généralement apparaît avoit été affectée principalement par les forces de la nature, avec une empreinte humaine subtanciellement imperceptible ; qui présente des opportunités exceptionnelles pour la solitude ou un type de récréation primitif et en extérieur ; qui a au moins 5000 acres (2000 ha) de surface ou est de taille suffisante  pour permettre sa préservation et un usage dans des conditions intactes ; et qui peut aussi contenir une valeur écologique, géologique, scientifique, pédagogique, esthétique ou historique”.

    Source  

    https://www.coordination-libre-evolution.fr/

    « Sabbat de Litha Ocean Viking - L’Ocean Viking porte secours à 88 migrants en Méditerranée »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :