• Anne Sylvestre nous quitte quelques semaines après Juliette Gréco et nous voici une fois de plus envahis de tristesse.

    Ecrivant ses propres chansons avec talent et sensibilité, elle a investi des thèmes laissés dans l'ombre, posant le féminisme en textes et en chansons, affrontant les préjugés et la bêtise. A la manière de Prévert, elle sût chanter l'enfance sans jamais infantiliser les minots.

    Elle fût aussi parmi les premières indépendantes du disque, mettant son travail à l'abri des pressions d'un marché peu soucieux de sa singularité.

     Anne Sylvestre nous laisse une œuvre monumentale par son volume et la profondeur du propos. Elle était devenue une conscience, un abri pour une génération de jeunes chanteurs et chanteuses auxquels elle prodiguait conseils et affection. Puissent sa hauteur de vue et son impertinence irriguer pour longtemps notre chanson francophone.

     

    Pierre Dharréville, Responsable de la commission Culture au PCF, député des Bouches-du-Rhône,

     

    https://www.pcf.fr/

     

    Anne Sylvestre, l'une des plus belles voix de la chanson française, s'est éteinte à 86 ans. Nous lui rendons hommage avec les extraits de 10 chansons inoubliables. Retrouver toute l’actualité, les reportages, les enquêtes, les opinions et les débats de "L’Obs" sur notre site : https://www.nouvelobs.com/
     
     
    30+ SMS de condoléances - Top SMS
     
     
    Épinglé sur Faces : miroirs de l'a(r)mes
     

    votre commentaire
  • Mort de Sean Connery : James Bond, Les Incorruptibles... Ses plus grands rôles

    SEAN CONNERY - D'abord connu comme le premier James bond, il s'est imposé en cinq décennies comme un immense acteur. Sean Connery est décédé le 31 octobre 2020 à 90 ans. Il est mort paisiblement dans son sommeil. Retour sur son parcours.

    Sommaire
    L'essentiel

    "C'est une triste journée pour tous ceux qui ont connu et aimé mon père et une triste perte pour toutes les personnes du monde entier qui ont apprécié le merveilleux cadeau qu'il était en tant qu'acteur". C'est par ces mots que Jason Connery a annoncé la mort de son père Sean Connery, à la BBC. L'acteur connu pour avoir joué dans James Bond, Highlander, Indiana Jones et d'autres, nous a quittés samedi 31 octobre 2020. Il était âgé de 90 ans. Le comédien oscarisé est décédé "paisiblement dans son sommeil" entouré de ses proches présents à ses côtés dans sa demeure aux Bahamas. Si on ne lui connaissait pas de maladie et qu'il semblerait qu'il soit mort de vieillesse, son fils Jason Connery a précisé à la BBC que son père était "souffrant depuis quelques temps".

    Irrésistible. Malin. Hybride. Configurez votre Ford Puma.

     Après avoir grandi en Ecosse au sein d'une famille modeste, Sean Connery est devenue une star dans le monde entier dans les années 1960 en incarnant le premier au cinéma James Bond. Il a prêté ses traits à l'agent secret britannique à sept reprises, dès la sortie de "James Bond 007 contre Dr. No". Il a conservé son incroyable notoriété tout au long de sa vie, en démontrant ses talents d'acteurs dans d'autres films majeurs du septième art : Highlander, Indiana Jones et la dernière croisade, Rock ou encore Le nom de la Rose. Il avait reçu en 1988 l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour les Incorruptibles, avant de prendre sa retraite en 2003. Depuis, il se faisait très discret et apparaissait très rarement en public. Linternaute.com vous proposer de retrouver ci-dessous toutes les informations sur la mort de Sean Connery, mais également un portrait de l'acteur, revenant à la fois sur sa vie professionnelle et sa vie privée.
     

    18 - Pourquoi a-t-il arrêté de jouer James Bond ?

    Sean Connery a entretenu une relation ambiguë avec le personnage qui l'a fait mondialement connaître. Entre amour et haine, il n'aimait pas être renvoyé uniquement au rôle de 007. L'acteur Michael Caine avec qui il était très proche avait d'ailleurs révélé qu'il ne fallait pas évoquer l'espion au permis de tuer devant lui à cette époque : "Il était, et il est toujours, un acteur extraordinaire, qui peut jouer autre chose que James Bond, mais il a été systématiquement associé à ce personnage". Après Jamais plus jamais en 1983, une affaire judiciaire concernant les droits d'auteurs du film pousse Sean Connery à quitter les plateaux de tournage durant deux ans. Il reprendra ensuite sa carrière d'acteur, mais jamais dans le rôle de James Bond.

     08:44 - Dans quels autres films a-t-on pu voir Sean Connery ?

    La carrière au cinéma de Sean Connery s'étale sur presque cinq décennies. Et elle est composée d'autres films cultes que les James Bond ! Parmi les longs-métrages majeurs de sa filmographie, on retrouve A la poursuite d'Octobre rouge, Indiana Jones et la Dernière Croisade, Highlander ou encore Le crime de l'Orient Express. Il a également reçu l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour son interprétation dans Les Incorruptibles en 1988, et le BAFTA du meilleur acteur dans Le Nom de la Rose.

     
    08:23 - Sean Connery a été le premier James Bond au cinéma

    C'est un rôle qui lui collait à la peau, parfois même un peu trop. Pour de nombreux cinéphiles et pour le grand public, Sean Connery restera celui qui a interprété pour la première fois James Bond au cinéma. Il est d'ailleurs considéré par les fans britanniques comme le meilleur interprète de l'agent secret, selon un sondage effectué en 2020. L'acteur britannique a incarné le rôle de l'agent secret à sept reprises : dans James Bond contre Dr No, Bons baisers de Russie, Goldfinger, Opération Tonnerre, On ne vit que deux fois, Les diamants sont éternels et Jamais plus jamais.

     
    07:55 - Avant d'être acteur, Sean Connery a été chauffeur et maître-nageur

    Né le 25 août 1930, Sean Connery a grandi dans une famille modeste à Edimbourg, en Ecosse. Les faibles revenus de sa famille le forcent dès son plus jeune âge à travailler. Il s'engage dans la Marine alors qu'il n'a que 16 ans. Il y restera durant trois ans, avant de revenir à la vie civile après avoir contracté un ulcère l'estomac. De retour en Ecosse, Sean Connery exerce plusieurs métiers avant de se lancer dans le métier d'acteur : il a été chauffeur de poids lourds, vernisseur de cercueils, maître-nageur, modèle pour des étudiants des Beaux-Arts ou encore maçon. Ce n'est qu'en 1950 qu'il débute sa carrière d'acteur, apparaissant dans plusieurs productions théâtrales et de nombreux téléfilms.

     
    07:32 - L'hommage des producteurs de James Bond

    Sean Connery a été le premier James Bond au cinéma. Il a ainsi donné son style et son charisme à l'agent secret britannique, devenant pour beaucoup de fans le meilleur des interprètes de 007. Les producteurs des différents films centrés sur l'agent secret, Michael G. Wilson et Barbara Broccoli, se sont dits "anéantis par la nouvelle" dans un tweet partagé sur les réseaux sociaux. "Il a changé le monde avec son interprétation sensuelle et spirituelle de cet agent secret sexy et charismatique. Il est sans aucun doute largement responsable des succès des films, et nous lui serons reconnaissants pour toujours".

     
    07:15 - Daniel Craig rend hommage à un immense acteur

    Le cinéma a perdu l'un de ses immenses acteurs. Samedi 31 octobre, de nombreuses personnalités du septième art et d'ailleurs ont rendu hommage à Sean Connery. Daniel Craig, qui est l'actuel James Bond (il tirera sa révérence dans le prochain film Mourir peut attendre en 2021), a rendu hommage à son prédecesseur dans un communiqué : "Il était la définition d'une ère et d'un style. L'esprit et le charme qu'il laissait transparaître à l'écran aurait pu être mesurée en mégawatts. Il a aidé à crée le monde moderne des blockbusters."

     
    07:00 - De quoi Sean Connery est-il mort ?

    Sean Connery est mort à l'âge de 90 ans, a annoncé samedi 31 décembre sa famille à la BBC. L'acteur britannique, connu pour avoir incarné pour la première fois James Bond au cinéma, s'est éteint paisiblement dans son sommeil, au coeur de sa résidence aux Bahamas. Il était entouré de tous ses proches. Son fils a ainsi expliqué à la BBC que Sean Connery était "souffrant depuis quelques temps", tandis que sa petite-fille par alliance a précisé à BFM TV qu'il était "mort de vieillesse". On ne connaissait pas de maladie à l'acteur, et aucune n'a été rendue publique à l'annonce de sa mort.

     
    Biographie de Sean Connery 

    Thomas Sean Connery est né le 25 août 1930 à Édimbourg en Écosse et mort le 31 octobre 2020. Acteur mythique du cinéma britannique, il devient célèbre grâce aux films d'action et d'espionnage James Bond. Il continue ensuite sa carrière d'acteur en jouant dans des films à succès, tels que "Le Nom de la Rose", "Highlander" ou encore "Indiana Jones et la dernière croisade". À la retraite pendant de nombreuses années avant sa mort, il restait toujours dans les mémoires, principalement pour son rôle de Bond, James Bond. On oublie souvent que Sean Connery n'était pas le premier James Bond, le rôle avait d'abord été tenu par Barry Nelson en 1954 à la télévision. L'Écossais était cependant l'acteur qui avait véritablement lancé la saga telle qu'on la connaît, en devenant le premier à jouer ce rôle au cinéma.

    Sean Connery jeune Sean Connery jeune © RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA

    Sean Connery naît le 25 août 1930 d'un père catholique irlandais, chauffeur d'engins de chantiers et d'une mère protestante écossaise, femme de ménage. Il commence à travailler à partir de 8 ans en étant milkman (distributeur de lait) le matin et apprenti boucher après l'école. À 17 ans, il abandonne ses études et s'engage dans la marine britannique. Il y reste 3 ans et est rapatrié pour cause d'ulcère à l'estomac. Il fait ensuite plusieurs petits métiers : maçon, livreur, maître-nageur, vernisseur de cercueils ou encore modèle à l'École des beaux-arts d’Édimbourg. En 1951, il est figurant dans "South Pacific", une comédie musicale. Il fait ensuite des apparitions au théâtre et à la télévision puis au cinéma, où il se forme grâce aux films "Geordie" de Frank Launder en 1955, et "Au bord du volcan" de Terence Young en 1957. En 1959, il joue dans le film "Darby O'Gill et les Farfadets" du Studio Disney. À la même période, il joue au football et son talent est remarqué par Matt Busby, manager de Manchester United. Celui-ci lui propose un contrat de 25£ par semaine mais Sean Connery refuse, préférant devenir acteur. 

     
    Sean Connery et les années James Bond

    Sean Connery dans James Bond Sean Connery en James Bond © INTERFOTO USA/SIPA

    Sean Connery accède brusquement à la célébrité lorsqu'il gagne un concours qui lui permet de jouer le rôle de James Bond. Ayant un budget limité, les producteurs choisissent alors un acteur inconnu. Ian Fleming, créateur des romans James Bond, doute d'abord sur le choix de l'acteur. L'auteur finit par se montrer convaincu par la prestation de Connery après le visionnage du premier film et après avoir entendu l'avis de sa femme. Il interprète donc le célèbre agent secret durant six films : "James Bond 007 contre Dr No" en 1962 ; "Bons baisers de Russie" en 1963 ; "Goldfinger" en 1964 ; "Opération Tonnerre" en 1965 ; "On ne vit que deux fois" en 1967 et "Les Diamants sont éternels" en 1971.

    Après "On ne vit que deux fois", il prend la décision d'arrêter d'incarner le célèbre rôle. La cause est multiple : scénario répétitif, pas de développement du personnage et il ne souhaite pas être enfermé que dans un seul rôle. Il interprète une dernière fois ce personnage dans "Les Diamants sont éternels", puis en 1983, il joue de nouveau James Bond dans un remake d'"Opération Tonnerre", dans "Jamais plus jamais" d'Irvin Keshner, considéré comme un film non-officiel. Ayant marqué la saga, il laisse ensuite la place à George Lazenby, Roger Moore, Timothy Dalton, Pierce Brosnan et Daniel Craig

     

    "Zardoz" et "The Rock" : la folle carrière de Sean Connery

    Sean Connery dans Zardoz Sean Connery jouant Zed dans "Zardoz" © REX FEATURES/SIPA

    Grâce au succès des films James Bond, Sean Connery obtient une certaine notoriété et se crée une filmographie impressionnante tout au long de sa vie. Il joue pour d'innombrables grands réalisateurs comme Alfred Hitchcock dans "Pas de printemps pour Marnie" en 1964 et "La Colline des hommes perdus", en 1965, de Sidney Lumet avec qui il tourne 5 fois.

    En 1973-74, Sean Connery interprète le rôle de Zed, dans le film de science-fiction "Zardoz" de John Boorman. L'histoire se situe dans un futur apocalyptique (en 2293), dans une société composée de deux catégories de personnes : les Éternels et les Brutes. Zed fait partie des Brutes, il est un exterminateur qui doit réduire en esclavage les autres humains. Mais il n'est pas comme les autres, s'étant éduqué en lisant des livres dune bibliothèque en ruine, notamment l'histoire du Magicien d'Oz, auquel il fait un lien avec Zardoz. Il décide donc de stopper le manège de Zardoz. À sa sortie, le film est un échec commercial, puis petit à petit, à sa sortie vidéo, il obtient un grand succès, devenant un film culte pour les amoureux de science-fiction. Il est considéré par certains comme étant un nanar.

     Il joue aussi dans "Le Crime de l'Orient-Express" de Sidney Lumet, en 1974, "Le Lion et le Vent" en 1975 et "L'Homme qui voulut être roi" la même année. Il apparaît dans des films historiques tels que "Le Nom de la rose", et dans des seconds rôles prestigieux avec "Highlander" en 1986, "Les Incorruptibles" en 1987, qui lui vaut un Oscar, et "Indiana Jones et la Dernière Croisade" en 1989. Il se fait plus rare dans les années 1990, mais s'illustre toujours dans des succès comme "À la poursuite d'Octobre Rouge" en 1990 et "Haute Voltige" en 1999.

    Sean Connery se met également à la production de films, dont un dans lequel il joue "Rock", en 1996. Réalisé par Michael Bay et écrit notamment par Quentin Tarantino (non crédité), le film raconte l'histoire d'un général (Ed Harris) souhaitant une justice pour les familles dont les soldats sont tombés au combat lors d'opérations secrètes. Pour cela, il va prendre en otage des touristes sur l'île d'Alcatraz et menacer San Francisco à l'aide d'armes chimiques. Un ancien espion du MI6 et ancien détenu de la prison (Sean Connery) et un agent spécial du FBI, expert en armes chimiques (Nicolas Cage), vont tenter d'éviter la catastrophe. Le film reçoit de bonnes critiques et est un succès commercial.

    Dans les années 2000, Sean Connery apparaît dans "La Ligue des gentlemen extraordinaires" (2003) puis décide de prendre sa retraite. Toutefois, il prête sa voix dans le jeu vidéo "James Bond 007 : Bons baisers de Russie", en 2005, et dans un film d'animation, "Sir Billi the Vet" en 2010.Les distinctions de Sean Connery

    Sean Connery a reçu de nombreuses distinctions dignes de sa carrière impressionnante. Il obtient 26 prix, dont un Golden Globe pour "Les Incorruptibles" en 1988, un Oscar du Meilleur acteur dans un second rôle toujours pour "Les Incorruptibles" en 1988 et deux BAFTA Awards : le premier en 1988 pour "Le Nom de la rose" et le second en 1998 pour l'ensemble de sa carrière. 

     
    La femme de Sean Connery 

    Sean Connery a été marié une première fois à l'actrice Diane Cilento, de 1962 à 1973. Ils ont un fils, Jason, né le 11 juillet 1963, dont Sean Connery ne semble pas proche. En 1975, il se marie une deuxième fois à la française Micheline Roquebrune, une artiste-peintre. En 2012, le site américain Gawker (et sur Première en France) ressort une vidéo de 1987 où Sean Connery tient des propos ambivalents sur la violence conjugale. Dans cette vidéo, Sean Connery est interviewé par Barbara Walters, une journaliste, qui lui remémore une déclaration qu'il a faite en 1965 : "Il y a plus grave que de frapper une femme une fois de temps en temps." L'acteur se rappelle très bien de ses propos et affirme à Barbara Walters qu'il n'a toujours pas changé d'avis sur ce sujet : "Je n'ai pas changé d'avis. Je ne pense pas que ce soit bien [de gifler une femme] mais je ne pense pas non plus que ce soit une mauvaise chose. Cela dépend des circonstances et si elle le mérite." La journaliste lui demande donc quelles sont les raisons de ce mérite : "Si vous avez essayé toutes les autres options. (...) Quand elles veulent vraiment avoir le dernier mot et que la situation est très provocante, alors je pense que c'est absolument approprié." 

    Mort de Sean Connery

    Sean Connery est mort le 31 octobre 2020 à l'âge de 90 ans. L'acteur s'est éteint auprès de ses proches aux Bahamas, et serait mort "paisiblement dans son sommeil", révèle Jason Connery, son fils, à la BBC. "Nous travaillons tous à comprendre cet énorme événement car il ne s'est produit que récemment, même si mon père était malade depuis un certain temps", a-t-il également précisé, avant d'évoquer : "Une triste journée pour tous ceux qui ont connu et aimé [son] père et une triste perte pour toutes les personnes du monde entier qui ont apprécié le merveilleux cadeau qu'il était en tant qu'acteur." Sa petite-fille par alliance, Stéphanie Renouvin, a indiqué à BFM TV que l'acteur écossais était "mort de vieillesse" dans son sommeil. Une cérémonie privée en présence des proches de l'acteur doit se tenir prochainement, avant qu'un service commémoratif de plus grande ampleur ne soit prévu une fois la crise sanitaire terminée.

     

    Saviez-vous ce que veut réellement dire l'acronyme RIP?

     

    Pour lui,

    et courage à ses proches  ...

     


    votre commentaire
  • Mercredi 23 septembre 2020, Juliette Gréco rendait son dernier souffle laissant derrière elle une très grande carrière. Sa petite-fille, Julie-Amour Rossini, a donné des renseignements concernant le dernier hommage qui lui sera rendu.

    On en sait un peu plus sur la date à laquelle se dérouleront les obsèques de Juliette Gréco. La célèbre chanteuse est morte le 23 septembre 2020 à l'âge de 93 ans. Alors que le monde de la chanson est en deuil et que les hommages se succèdent, son dernier voyage va se dérouler le 5 octobre prochain. C'est la petite-fille de la chanteuse, Julie-Amour Rossini, qui a révélé cette date. Ses obsèques seront célébrées à l'Eglise Saint-Germain-des-Prés à 14h30, avant une inhumation "dans la plus stricte intimité", a-t-elle encore précisé comme le rapporte BFMTV. C'est dans sa maison de Ramatuelle, située dans le Var, que Juliette Gréco a rendu son dernier souffle après plus de 60 années d'une carrière.

    Article complet

    https://www.closermag.fr/people/juliette-greco-sa-petite-fille-en-dit-plus-sur-les-obseques-de-la-chanteuse-1176044

     

      https://www.linternaute.com/musique/biographie/1327251-mort-de-juliette-greco-la-date-de-ses-obseques-annoncee-les-hommages-continuent/

    Résultat de recherche d'images pour "repose en paix" | Paix, Repose en paix,  Paix citation
     
     
    Condoléances à ses proches

     

     

    Subscribe for more French Music: http://bit.ly/MusicFromParis 
    Listen to our playlist on Spotify ▶ http://spoti.fi/2msBawI
    ▶ BUY the full MP3 album from our music store: http://bit.ly/2uljJSG ♫♫♫ Special Price ♫♫♫ LES CHANSONS DE JULIETTE GRÉCO
     
    01. Sous le Ciel de Paris 00:00 
    02. Les Feuilles Mortes 03:18
    03. Les Enfants Qui s’Aiment 06:16 
    04. Si Tu t’Imagines 09:39 
    05. La Rue des Blancs – Manteaux 12:52 
    06. Amours Perdues 14:45 
    07. La Fourmi 18:04
    08. Il Y Avait 19:26 
    09. Romance 22:58 
    10. L’Amour Est Parti 25:55 
    11. Je Hais les Dimanches 29:18 
    12. A la Belle Etoile 32:56
     
    Cover video: Juliette Gréco by Victor Diaz Lamich Thank you so much for watching this video by Music From Paris channel, we hope you enjoyed it! Don't forget to share it and subscribe to our channel
     
     
     

     

     MusicFromParis


    votre commentaire
  •  1917 - 1970
    Francais,  Décès à 53 ans

    Acteur, chanteur et humoriste français, il reçu le prix du meilleur acteur du festival de Venise (la Coupe Volpi)
     
    « C’était un bourreau de travail. Ce qui lui plaisait, c’était de jouer, et non pas les honneurs ou le fait de fréquenter d’autres stars du grand écran », confie Dominique Raimbourg, en évoquant son p
    « C’était un bourreau de travail. Ce qui lui plaisait, c’était de jouer, et non pas les honneurs ou le fait de fréquenter d’autres stars du grand écran », confie Dominique Raimbourg, en évoquant son père Bourvil, décédé il y a cinquante ans. (Photo Armelle Hiance)
    Lecture : 4 minutes

    Il y a 50 ans, le 23 septembre 1970, André Raimbourg, alias Bourvil, s’éteignait dans sa maison de campagne, à Montainville, dans les Yvelines. Son fils, Dominique Raimbourg (*), avocat et ancien député PS de Loire-Atlantique, revient sur la carrière de ce petit Normand devenu une des plus grandes figures du cinéma français.

    Comment était votre père dans la sphère privée ?

    À la fois tendre, mais d’une certaine rigueur intellectuelle. On a souvent tendance à croire que les gens qui font quelque chose hors du commun le sont également. Ce n’est pas vrai. En dehors de son activité, mon père était comme tout le monde. Un père qui essayait d’être le meilleur possible. Il s’occupait de son jardin. Ses racines paysannes lui ont permis de garder la tête sur les deux épaules. C’était un bourreau de travail. Ce qui lui plaisait, c’était de jouer, et non pas les honneurs ou le fait de fréquenter d’autres stars du grand écran.

     

    https://www.letelegramme.fr/

     

     

     
     Bourvil le tendre, le pudique, celui qui débuta dans le comique paysan et chanta des chansons qui serrent le cœur. Avec son sourire large comme une plage normande,
     
    Bourvil reste l’un des acteurs les plus drôles et les plus émouvants de l’histoire du cinéma français.
     

    votre commentaire
  • Annie n'était pas seulement mon amie, c'était ma maman de scène. Voici donc un message pour elle.

     

     
     
    Annie Cordy est décédée après avoir fait un malaise, vendredi 4 septembre. La Belgique a salué l'une de ses plus célèbres ambassadrices.
     
    "Le rire est une thérapie. Si vous saviez comme je suis fière d'être une rigolote", affirmait Annie Cordy il y a plusieurs années. La chanteuse est décédée vendredi 4 septembre des suites d'un malaise. Toute sa vie, elle a connu un grand bonheur. Le bonheur d'être sur scène, de partager avec les gens. Et, toute sa vie, elle a partagé sa joie de vivre. Léonie Cooreman, de son vrai nom, est née le 16 juin 1928 à Bruxelles (Belgique). À huit ans, sa mère l'inscrit à un cours de danse et encourage sa carrière artistique.
     

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique