• Un film de Hall Bartlett, adapté du roman de Richard Bach : « Jonathan Livingston Seagull – a story », publié en 1970 aux États-Unis et en 1973 en France.


    Suite du film de Hall Bartlett, adapté du roman de Richard Bach : « Jonathan Livingston Seagull – a story », publié en 1970 aux États-Unis et en 1973 en France.

    Jonathan Livingston est un jeune Goéland en quête de liberté et d’absolu. Il ne se contente pas de voler pour se nourrir comme ses congénères, non ! Il vole pour le plaisir de voler. Il n’a de cesse de se dépasser, de dépasser ses propres limites, de voler au-delà de sa condition de Goéland.

    Or, comme chez nos amis les humains, il ne fait pas bon sortir des sentiers battus. Qu’on s’avise à remettre en cause le système et c’est aussitôt l’ostracisme et l’exclusion. On ne défie pas impunément les lois indiscutables du clan. Mais qu’importe, pour l'esprit éveillé la liberté n’a pas de prix.

    Un conte Philosophique qui nous invite à aller au-delà de nous-mêmes.

     

    marchand-oubli
    Le marchand d'oubli

    Résultat de recherche d'images

     

     

    Jonathan Livingston le goéland est une œuvre de l'écrivain Richard Bach, ancien pilote de l’armée de l’air américaine. Le livre est illustré de photos de goélands prises par Russell Munson. Wikipédia
     
     
     
    Titre : Jonathan Livingston Seagull; –A Story

    votre commentaire
  •  

    Lorsque les cumulo-nimbus, les plus menaçants des nuages, deviennent tournoyants, les éclairs et les tornades se rencontrent, souvent de manière inexpliquée.

    Aux Etats-Unis, «l'allée des tornades», qui traverse plusieurs Etats au pied des Rocheuses, essuie plus d'un millier de tornades par an.

    Grâce à de nouveaux outils, les météorologues peuvent aujourd'hui mieux comprendre les phénomènes qui sont à l'origine des tornades.

    A travers les témoignages d'experts et à l'aide d'images numériques, découverte des dégâts engendrés par le passage d'une tornade de type F5 sur une grande ville des Etats-Unis.

     

    La Kapsule


    votre commentaire
  • Blog de roselyne : Amour paix lumière, Home (à voir ou à revoir)

     

    homeprojectFR

     

    Home (film, 2009) — Wikipédia

     

    Hymne à Gaïa

    ------

    Présentation du film "Home"

     

    HOME est une ode à la planète et à son fragile équilibre. Par un tour du monde dans plus de 50 pays vus du ciel, Yann Arthus-Bertrand nous emmène dans un voyage inédit autour de la planète, pour la contempler et la comprendre.

     

    Mais HOME n'est pas qu'un documentaire engagé, c'est un magnifique objet cinématographique. Chaque plan est à couper le souffle et nous montre la Terre, notre Terre, comme jamais nous ne l'avons vue.

     

    Chaque image nous met face à ce que nous sommes en train de détruire et à toutes ces merveilles que nous pouvons encore préserver. "Vu du ciel, on a besoin de moins d'explications".

     

    La perception que l'on a est plus immédiate, intuitive, émotionnelle. HOME va directement toucher la sensibilité de chacun d'entre nous et nous faire prendre conscience que nous devons changer notre regard sur le monde. HOME traite des grandes questions écologiques auxquelles nous sommes confrontés et nous montre comment tout interagit sur notre planète.


    Synopsis


    En 200 000 ans d'existence, l'homme a rompu un équilibre fait de près de 4 milliards d'année d'évolution de la Terre. Le prix à payer est lourd, mais il est trop tard pour être pessimiste :

    il reste à peine dix ans (moins sans doute) à l'humanité pour inverser la tendance, prendre conscience de son exploitation démesurée des richesses de la Terre, et changer son mode de consommation.

    ---------

    GoodPlanet.org, fondation reconnue d'utilité publique fondée par Yann Arthus-Bertrand, œuvre à la sensibilisation du public et à l'élaboration de solutions concrètes en faveur d'un mode de vie plus responsable, plus respectueux de la planète et des ses habitants.
    Découvrez ses nombreuses activités sur :

    www.goodplanet.org 

     

    Hymne à Gaïa

    ------

    Présentation du film "Home"

    HOME est une ode à la planète et à son fragile équilibre. Par un tour du monde dans plus de 50 pays vus du ciel, Yann Arthus-Bertrand nous emmène dans un voyage inédit autour de la planète, pour la contempler et la comprendre.

    Mais HOME n'est pas qu'un documentaire engagé, c'est un magnifique objet cinématographique. Chaque plan est à couper le souffle et nous montre la Terre, notre Terre, comme jamais nous ne l'avons vue.

    Chaque image nous met face à ce que nous sommes en train de détruire et à toutes ces merveilles que nous pouvons encore préserver. "Vu du ciel, on a besoin de moins d'explications".

    La perception que l'on a est plus immédiate, intuitive, émotionnelle. HOME va directement toucher la sensibilité de chacun d'entre nous et nous faire prendre conscience que nous devons changer notre regard sur le monde. HOME traite des grandes questions écologiques auxquelles nous sommes confrontés et nous montre comment tout interagit sur notre planète.


    Synopsis


    En 200 000 ans d'existence, l'homme a rompu un équilibre fait de près de 4 milliards d'année d'évolution de la Terre. Le prix à payer est lourd, mais il est trop tard pour être pessimiste :

    il reste à peine dix ans (moins sans doute) à l'humanité pour inverser la tendance, prendre conscience de son exploitation démesurée des richesses de la Terre, et changer son mode de consommation.

    ---------

    GoodPlanet.org, fondation reconnue d'utilité publique fondée par Yann Arthus-Bertrand, œuvre à la sensibilisation du public et à l'élaboration de solutions concrètes en faveur d'un mode de vie plus responsable, plus respectueux de la planète et des ses habitants.
    Découvrez ses nombreuses activités sur :

     

    www.goodplanet.org 


    votre commentaire
  • Blog de roselyne : Humanité, Nature,  Amour et lumière, Parle avec Les Dauphins

     Les dauphins sont des libérateurs!

     

     

    http://www.erichamel.com


    votre commentaire
  •  

     

    Mia Hansen-Love joue à 16 ans dans un film d'Olivier Assayas : le cinéma devient la seule manière d'être heureuse. Elle réalise cinq films dont Un amour de jeunesse, Eden et l'Avenir : sur le temps qui passe et tout ce qu'il faut se résoudre à perdre. Mais aussi sur le présent de soi retrouvé.

    Un amour de jeunesse, réalisé par Mia Hansen-LoveUn amour de jeunesse, réalisé par Mia Hansen-Love Crédits : Carole Bethuel

    Il est 23h et il y a des gens bien dont on ne saura rien. Il y a des sentiments tellement communs qu’on n’en dira rien. Il y a un amour adolescent. Une séparation. Un deuil. Un été qui se termine. Il y a des vies intérieures pas spectaculaires. Il y a une intensité qui ne ressemble pas au schéma : intrigue, conflit, résolution de l’intrigue. Il y a la persistance des sentiments et ça ne se voit pas. Mia Hansen Love filme les visages parce que sinon : qui le fera. Elle est passionnée par : ce qu’on va devenir. Par les corps qu’on ne pense pas riches de fiction, les pas connus, les communs qui vivent les folies de la vie. Parce que c’est une folie d’imaginer que rien ne dure. Dans le film Un amour de jeunesse, il y a Sullivan 19 ans qui dit à son amour Camille 15 ans parce qu’il va partir : « tu voudrais être tout et ce n’est pas possible ». C’est déjà la cruauté d’un moment de joie. On voudrait fixer un moment comme ça – dire ok, on valide, on choisit ça, cette vie, cette peau, ce corps avec qui vivre, dire : voilà vivons ça pour toujours. On se serait mis d’accord. Restons dans cette configuration, ça y est on a trouvé. Je veux signer le contrat. Mais la vie c’est comme les grandes vacances : c’est long mais les jours ça passe vite. La vie c’est Septembre qui revient et l’Eden déjà loin. Les films de Mia Hansen Love si on devait les situer sur un calendrier, on les placerait dans le sentiment exact de fin d’été – fin août début septembre. C’est d’ailleurs le titre du film d’Olivier Assayas où à 16 ans elle a joué. Mia Hansen Love réalise une histoire de la sensibilité. Dans son cinéma il y a aussi cette idée : évitez de penser que c’est la fin, évitez de ne pas comprendre, que la solitude c’est aussi la liberté. Son dernier film s’appelle L’Avenir et un personnage annonce : L’Avenir semble compromis : la phrase est devenue comptable, prononcée autour d’une table, dans un bureau. Alors que l’avenir se joue à la lumière, dehors. Mia Hansen Love filme des émancipations. Il n’y a que des secondes parties dans la vie. Ça ne cesse de commencer. Il y a des sauts dans le temps, il y a des : trois ans après, dix ans plus tard. Il y a aussi, du présent absolu – des visages à nu, un pur sentiment d’existence. Parce qu’encore plus fou que la durée qui n’existe pas : c’est notre façon d’y survivre. De devenir encore. Mia Hansen Love fait des films comme des célébrations de ce qu’il y a à venir. Elle nous filme tels que nous sommes : des survivants de l’été.

     

    Mia Hansen-Love, cinéaste. A 16 ans elle tourne dans le film d'Olivier Assayas "Fin août début septembre". A 21 ans elle écrit pour les Cahiers du Cinéma et décide d'écrire. Elle a réalisé cinq films : Tout est pardonné, Le père de mes enfants, Un amour de jeunesse, Eden, et L'Avenir.

     

     Tourné à l'été 2010 en partie en région Rhône-Alpes : à Issarlès et Montpezat-sous-Bauzon en Ardèche.


    UN AMOUR DE JEUNSSE de Mia Hansen-Love, avec Lola Creton (France - 2011 - 1h50)
     
     
    Un film produit par Les Films Pelléas, en coproduction avec Rhône-Alpes Cinéma.
    Sorti le 6 juillet 2011.
     
     
    Mention spéciale du Jury du Festival del film Locarno 2011

    Paris, hiver 1999. Camille a 15 ans, Sullivan 19. Ils s'aiment d'un amour passionnel, mais Sullivan veut partir en Amérique du Sud pendant un an et ce projet désespère Camille. A la fin de l'été, Sullivan s'en va, et quelques mois plus tard, il cesse d'écrire à Camille. Au printemps, Camille fait une tentative de suicide.
     
     
    2003. Camille se consacre à ses études d'architecture. Elle fait la connaissance d'un architecte reconnu, Lorenz, qui lui redonne confiance en elle et dont elle tombe amoureuse.
     
     
    2007. Camille et Lorenz forment un couple solide. Camille est son assistante, mais elle se sent bientôt capable de fonder sa propre agence. C'est à ce moment qu'elle re-croise le chemin de Sullivan.
     
    LIVE : LA FEMME - en concert le 19 juin à Lyon pour les Nuits de Fourvière, le 23 juin aux Solidays, le 26 juin à Sète, le 1er juillet à Marmande, le 2 à Arras, le 7 à Belfort.
     
    Réalisé par : LA FEMME
    Filmé par : Marlon & Eddie Magnée
    © 2016 Disque Pointu
    Remerciements : Angela Hureau, Lucy Malaisé & Talal Kurdali

    Extrait du nouvel album de La Femme, 'Mystère'. Sortie le 02.09.2016
    Download and listen : http://po.st/MystereAlbum

    En tournée à partir de cet été et au Zénith de Paris le 27/01/2017 : http://po.st/LaFemmeZenith

    http://www.lafemmemusic.com
     
     
     
     
     

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique