• Il s'appelait Zachée : 2004-2019, récit d’une traversée 18/09/2019

    Il n’a pas quatorze ans quand il quitte son pays, le Cameroun. Il rêve d’étudier en France où il arrive miraculeusement, ayant traversé cinq pays et la Méditerranée. Le 24 juillet 2019, Zachée est retrouvé mort, noyé dans une base de loisirs. Récit de vie de son périple à son destin tragique.

     

     

     

    Baignade InterditeBaignade Interdite Crédits : JEAN-CHRISTOPHE SANNICOLAS - Maxppp

    C'est au mois d'avril dernier que Jany trouve Zachée en train de dormir devant la gare de Besançon. Bénévole de l'association Sol Mi Ré (Solidarités Migrants Réfugiés), elle accueille Zachée chez elle, pendant que sa fille est en vacances. Timide et renfermé, il retrouve peu à peu un équilibre et continue d'être optimiste quant à sa situation. 

    Après ce qu'il avait vécu, il avait besoin de lien affectif. 

    Jany entame avec lui les démarches pour qu'il soit reconnu comme mineur, ce qui changerait sa situation et lui permettrait d'obtenir des papiers en règle. Début mai, il est scolarisé en classe de troisième et doit commencer un CAP de soudeur à Vesoul en septembre. 

    Il était toujours optimiste, il ne baissait pas les bras.

    Début juillet, il est enfin reconnu comme mineur. Il peut bénéficier d'aides sociales et chercher un logement. Sa situation avance. Il a entre temps été hébergé par deux autres bénévoles de l'association, Jean-Jacques et Frédéric. Tous deux ont gardé un bon souvenir de l'adolescent. 

    Sa solidité m'a bousculé. Moi à 14 ans j'étais un gamin. Je jouais encore aux gendarmes et aux voleurs. 

    La vie de Zachée est beaucoup moins mouvementée qu'auparavant. Il peut affronter l'avenir sereinement. Il arrive même à partir en colonie de vacances du 12 au 27 juillet,  via l'association du centre Beaumotte venant en aide aux migrants. Trois jours avant la fin du séjour, à la base de loisirs du Val de Bonnal en Haute-Saône, il se noie dans une zone de baignade pourtant surveillée. Tous choqués, les bénévoles de l'association Sol Mi Ré, sa conseillère pédagogique et son ami Mamadou racontent leurs souvenirs de Zachée, et leur incompréhension face aux circonstances de son décès. 

    Après avoir réussi à traverser la Méditerranée, se noyer dans un lac... C'est injuste...

    Reportage : Valérie Borst 

    Réalisation : Clémence Gross

    Chanson de fin : Mpodol - Blick Bassy. Album : 1958 Label: No format  (2019)

    France Culture

    Les Pieds sur terre

    Par Sonia Kronlund
    du lundi au vendredi de 13h30 à 14h
    « NE BAISSE PAS LES BRAS Chantal Angelique - Chanson de Peter Gabriel ( Don't Give Up) le 21 septembre 2019 - Journée mondiale du nettoyage - Alès : une initiative individuelle pour la journée mondiale du nettoyage de la planète »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :