• A quoi ressemble une séance de ménage chez Julie Frédérique, fée du logis 100% écolo ? Réponse en vidéo avec ses bonnes astuces naturelles à base de citron.

    Grâce au citron, cet agrume malin et utile, Julie Frédérique vous dévoile dans cette vidéo comment :


    - Ressusciter une éponge
    - Nettoyer des taches de café
    - Nettoyer des bijoux
    - Décaper et nettoyer le calcaire
    - Nettoyer le four micro-ondes

     

    Pas de doute, le citron, cet expert antiseptique, est un tueur de bactéries au parfum frais et acidulé. Si vous aussi vous voulez vous lancer dans le ménage écologique, feuilletez le Ménage Malin aux Editions Leduc

     


    votre commentaire
  • Quelles sont les particularités de ces centres d'entretien ? Comment fonctionnent-ils ? Où sont-ils situés ? Réponses dans ce dossier.

     

     

    l'objectif principal des garages associatifs : permettre à tout un chacunL'objectif principal des garages associatifs : permettre à tout un chacun d'entretenir son véhicule. © iStockphoto-thinkstock

    Le concept de garage solidaire ou de garage associatif a vu le jour pour répondre à un objectif : donner la possibilité d'entretenir, de rénover ou de retaper son véhicule dans de bonnes conditions et à moindre coût.

    Que la structure soit gérée par un professionnel, par un particulier ou une association, son principe de fonctionnement est généralement identique : le garage est ouvert à tous, initiés ou débutants en mécanique et les emplacements ou ponts de levage sont loués à l'heure, à la journée ou au mois.
    La compensation financière demandée par l'organisme paye la location et l'entretien des locaux (parfois les outils mis à disposition), les charges diverses mais ne s'inscrit pas dans une logique de profit (d'où la notion de solidarité ou d'association).


    Par essence, ces centres d'entretien sont des lieux d'échange et de convivialité. Ils permettent :

    - de "bricoler" dans de bonnes conditions notamment de sécurité, d'hygiène et de respect de l'environnement.

    - de s'initier, de se perfectionner, d'apprendre et d'échanger sur la mécanique entre initiés et débutants.

    - de s'entraider et de partager sa passion de l'automobile (et des deux-roues) et/ou de la mécanique entre passionnés.


    A noter qu'il s'agit d'une "présentation générale" du concept de garage solidaire. Dans les faits, les prix et le mode de fonctionnement sont propres à chaque structure.

     
    Lien
     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Comment détartrer une machine à dosettes souples Senseo?

    Le saviez-vous, le détartrage au vinaigre blanc peut sauver la vie de votre cafetière Senseo Philips ?

      Rhaaaaaaa, mais comment a-t-elle osé me faire un truc pareil ?
    Ça, c’était moi ce matin en m’apercevant que ma chère Senseo refusait de me faire couler l’intégralité de ma tasse de café. Et chez moi le café, surtout celui du matin, c’est sacré ! 

      Pourquoi tant de haine ?

    Tout simplement parce que tête en l’air que je suis, j’ai encore oublié de détartrer ma cafetière à dosette.

    Il faut en effet savoir, que cette derrière comme tout appareil en contact avec de l’eau, va au fil du temps s’entartrer. Cela se fera d’autant plus rapidement si vous utilisez de l’eau fortement calcaire.

      Quel détartrant utiliser ?

    Je vous entends déjà me dire « Aïe aïe aïe, ça va encore me coûter cher cette histoire » ou encore « Oh là là, mais j’ suis pas manuel pour un sous moi ! ». Pas de panique, le vinaigre blanc est votre meilleur ami et grâce à lui votre Senseo sera nickel en un clin d’œil.

    J’utilise seulement du vinaigre blanc comme sur la photo ci-dessous, car soucieuse de ma santé, je préfère n’utiliser que des produits naturels. Vous connaissez l’adage ? « Prudence est mère de sureté ». Voilà pourquoi mon cœur penche pour du vinaigre blanc et non pour les produits chimiques que l’on peut trouver dans le commerce.

     

    bouteille-vinaigre-blanc

    Afin de détartrer votre Senseo, les manipulations sont les suivantes :

    • commencez par remplir le réservoir à moitié avec de l’eau. (Personnellement, j’utilise de l’eau tiède car je trouve que cela agit mieux)
    • complétez ensuite la moitié restante du réservoir avec du vinaigre blanc
    • appuyez ensuite simultanément sur les boutons « 1 tasse » et « 2 tasses » jusqu’à la vidange complète du réservoir. 

    Petite astuce bien pratique pour éviter de prendre un bain de pieds pendant le détartrage : pensez à utiliser un petit saladier pour recueillir l’eau ! 

    Voilà vous voyez un vrai jeu d’enfant ! Il ne vous reste plus qu’à remplir de nouveau le réservoir d’eau et le vidanger une nouvelle fois (cette fois sans vinaigre) de manière à être sur que votre Senseo est bien propre et que surtout vos futurs cafés n’auront pas un petit arrière goût vinaigré. 

    En conclusion, pensez à détartrer régulièrement votre cafetière (environ tous les 3 mois), vous pourrez ainsi continuer à déguster de merveilleux cafés Senseo aussi souvent que vous le désirez.

    A découvrir:

    1. Comment détartrer la cafetière Senseo
    2. Quel détartrant utiliser avec les machines Senseo ?
    3. Comment réparer le flotteur magnétique de ma Senseo ?
    4. Solutions aux 5 problèmes majeurs des cafetières Senseo
    5. Réinitialisation des cafetières Senseo : mode d’emploi

     

    Source

    http://www.bon-cafe.net/actualites/


    votre commentaire
  • 1. L'Arbre de bambou Palm : agit comme un humidificateur naturel.

    2. Le Sansevieria : absorbe les oxydes d'azote et le formaldéhyde.

    3. L'Areca : une des meilleures plantes de purification de l'air.
    Permet un air à la fois purifié et pas trop sec

    4. La Phalangère : élimine le monoxyde de carbone et les impuretés. Une des plantes les plus efficaces pour éliminer le formaldéhyde de l'air.

    5. Le Lys de la paix : souvent placé dans la salle de bain car il est connu pour éliminer la moisissure. Il supprime également le formaldéhyde et le trichloroéthylène.

    6. Le Gerbera : élimine le benzène de l'air. Le Gerbera améliore la qualité du sommeil en absorbant le dioxyde de carbone et en dégageant plus d'oxygène pendant la nuit.

      

    Voir également

     

    http://www.cotemaison.fr/jardin-terrasse/six-plantes-depolluantes-efficaces_5779.html

     

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Plante_d%C3%A9polluante


    votre commentaire
  •  Si vous souhaitez que votre tapis conserve son aspect d’origine, il est indispensable de l’entretenir régulièrement. Qu’il soit neuf ou ancien, voici les gestes simples à adopter pour le brosser, le laver, le désinfecter ou raviver ses couleurs.

     

    L’entretien quotidien : l’aspiration

    Votre tapis mérite un soin particulier. Aussi, deux fois par semaine, passez l’aspirateur en mode brossage car cela relève mieux les poils et s’avère donc plus efficace.

     

    Cependant, si vous possédez un tapis d’Orient ou ancien, évitez le mode brossage et aspirez en douceur.

     

    Sachez également que si votre tapis est neuf, il va, au cours des premiers mois, pelucher. Dans ce cas, passez l’aspirateur sans utiliser la brosse, sinon, vous risqueriez de l’abîmer.

     

    D’autres gestes très simples lui garantiront un bel aspect et une vie plus longue :

     

    - pour effacer les traces de meubles, utilisez un fer à vapeur chaud que vous positionnez au-dessus des poils écrasés.

     

    De plus, n’hésitez pas à changer le sens de votre tapis une à deux fois par an pour qu’il s’use moins rapidement.

     

    L’aspiration classique, bien que performante, n’enlève pas toutes les poussières. Il faut donc, une fois par an, utiliser une shampouineuse à injection-extraction, par mono-brosse. Elle viendra à bout de la poussière mais aussi de la saleté.

     

    L e nettoyage

      

    Outre les mousses et autres produits plus ou moins efficaces que l’on trouve dans le commerce, il existe de nombreuses recettes plus naturelles pour nettoyer votre tapis.

    - La première solution consiste à le laver à l’aide d’une éponge imprégnée d’eau savonneuse (ou d’un mélange d’eau et d’alcool ménager). Le rinçage s’effectue ensuite à l’eau vinaigrée.

    - Si votre tapis est clair, diluez quelques gouttes d’ammoniaque dans de l’eau savonneuse et frottez le tapis avec un chiffon imbibé de ce mélange. Patientez quelques instants pendant que le mélange pénètre et rincez avec un chiffon imprégné d’eau tiède. Enfin, tamponnez à l’aide d’un chiffon sec.

    - Si votre tapis est foncé, tamponnez-le avec de l’essence minérale (munissez-vous de gants et aérez la pièce). Laissez agir pendant 1h30 environ et frottez avec un chiffon humidifié. Enfin, passez l’aspirateur.

    Raviver la couleur de votre tapis
     

    Quelques astuces existent pour raviver les couleurs de votre tapis :

     

    - Humidifiez votre tapis avec de l’eau gazeuse, laissez sécher et brossez.
     

    - Appliquez sur votre tapis de la sciure imprégnée d’un mélange d’eau et d’ammoniaque (au 1/10ème). Après pénétration du mélange, brossez le tapis et aspirez-le.
     

    - En hiver, si les conditions s’y prêtent, vous pouvez également appliquer de la neige dure sur le tapis et frotter énergiquement.

     

    Attention : on emploi le terme “humidifier“ car il ne faut surtout pas détremper votre tapis.

     

    De plus, vérifiez toujours au préalable, sur un coin du tapis, que le produit ou le mélange utilisé ne va pas attaquer les fibres ou faire déteindre le tapis.

    Pour désinfecter votre tapis, une méthode imparable consiste à le saupoudrer de bicarbonate de soude. Laissez agir une quinzaine de minutes et aspirez.

     

    Source :

    http://www.journaldesfemmes.com/ 


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique